Aller au contenu

jidge

Membre
  • Contenus

    90
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jidge

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 04/09/1953

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Bretagne
  • Intérêts
    Tout ou presque ;-)
  1. Mélenchon, c'est des bonnes idées (en général) sur un ego déplaisant qui fait fuir les votants.
  2. "les centrales nucléaires se fissurent un peu partout sur Terre .": Sources ??? Importance ?? Les opinions extrêmes, dans un sens comme dans l'autre, ne font pas avancer le schmilblic. Tout appareillage industriel (ou domestique) a des défauts car le zéro défaut est inatteignable. Il y a des micro fissures dans les centrales françaises, bien sur, et cela depuis leur construction. Mais sont-elles plus dangereuses aujourd'hui qu'il y a 40 ans ? Bien sur que non puisque ces bâtiments industriels sont aussi contrôlées que des sous marins nucléaires. Que peut-il se passer ? Un avion tombe sur une centrale : rien. C'est prévu. Un énorme tremblement de terre ? Oui, bien sur. Mais ces centrales sont prévues pour supporter des tremblements de terre qui n'ont jamais existé en France. Etc... Faut-il sortir du nucléaire ? Oui bien entendu. Ne serait-ce que parce que nous ne savons pas recycler les déchets (c'est là le vrai problème du nucléaire en France) ni même démanteler proprement un réacteur (bon, pour ce problème, c'est trop tard, les centrales sont là). Comment sortir du nucléaire ? A chaque augmentation d'énergie "propre" (pas si propre d'ailleurs) équivalente à la production d'un réacteur, il est possible d'arrêter un réacteur. Ca va prendre pas mal de temps, il ne faut pas se le cacher...
  3. Non... Pour une raison simple: toute l'Europe est interconnectée. La plupart du temps, on exporte de l'électricité. Parfois, suite à des conditions cliatiques sévères ou parce qu'il y a plusieurs centrales en maintenance en même temps, on en importe. L'arrêt de Fessenheim sera de toutes façons très largement compensée par Flammanville (l'EPR). Par ailleurs, les énergies renouvelables, on commence à avoir des pistes pour stocker leur production (un peu comme actuellement on est capable de renvoyer de l'eau dans les barrages quand il y a surproduction nucléaire, mais en mieux).
  4. L'idée est généreuse, Nanouchka. Il y a longtemps maintenant, un homme a dit qu'il était anormal que des gens qui habitent en France ait faim et froid. Cet homme, tu l'as sans doute reconnu, c'est Coluche Coluche, a créé avec ses potes les Restos du cœurs. Cette association accueille aussi quelques sans logis. D'autres associations font de même, avec des moyens de fortune (Emmaüs, frères des pauvres, etc..). Mais tout cela n'est pas suffisant. Peut-être nous faudrait-il 1000 "Coluche", 1000 Abbé Pierre, pour résoudre partiellement ta demande ? Un autre problème vient du fait que beaucoup de Sans domiciles fixes ne veulent pas se faire héberger, pour des raisons diverses, et qui les regardent. Par delà du problème des SDF, il y a tout le système ultralibéral qui pousse les gens dans la précarité : combien de personnes ayant un emploi ne sont pas assez payées pour ne pas vivre dans une vraie maison, mais souvent dans leur voiture, quand ils en ont une ? Pour avoir une action sur le long terme, il nous faut revoir tout le système.:blush:
  5. Remarque tout à fait juste: les agro-carburants, par exemple, sont renouvelables, mais sont loin, très loin d'être propres. Par ailleurs, ils privent de nourriture la partie la plus pauvre de la population mondiale.
  6. Il est bien évident que l'on ne doit pas mettre tous ses œufs dans le même panier, même si le réseau européen étant maintenant entièrement interconnecté, on peut en cas de coup dur importer de l'électricité des pays voisins. 77 % de nucléaire, cela veut dire 23 % d'autre chose (essentiellement de l’hydraulique). Il ne faut pas non plus multiplier les paniers sous prétexte de diversité, sachant que certains paniers sont, aujourd'hui, des paniers percés (éolien et solaire industriels en particulier). Si l'on fait le tour du problème, il y a grossièrement 4 sources "naturelles" d'énergies: la terre (géothermie principalement et "agro-carburants") : géothermie très complexe et polluante aujourd'hui sauf dans de rares cas. Agro-carburants, j'en parle même pas.... l'air : l'éolien Offshore (en mer donc) est le seul qui présente un intérêt, sauf sites rares sur terre (avec pollution sonore infra-audible ou audible mauvaise pour le cœur, y compris à des kilomètres de distance). L'offshore pose d'autres problèmes, mais techniques uniquement. Et le rendement des éoliennes est faible comparé aux besoins. la mer: sans doute (à mes yeux en tous cas) le plus prometteur à moyen terme : hydroliennes à court terme car les courants marins sont constants, différence de gradient de températures entre eaux profondes et eaux de surfaces (la différence de température entre eau de surface chaudes et air froid donnent ... des tornades très puissantes. C'est le même principe). On en est à peine au niveau des recherches applicatives. Développement de carburants à partir de micro-algues ou de bactéries... C'est loin d'être industrialisable, mais c'est une voie prometteuse. Energie des vagues et de la houle... Balbutiant et sans doute pas plus rentable qu'une éolienne terrestre. Localement, ça peut marcher. le soleil: pour le moment, cela reste au niveau local. Les projets de centrales solaires rentables n'existent pas à ma connaissance, et la vraie rentabilité nécessiterait des centrales en orbite ...Toutes ces voies sont débutantes et bien incapables aujourd'hui de remplacer, même à des coûts plus élevés, une centrale nucléaire. Certaines se développeront dans les 10-20 ans qui viennent. Reste dans le nucléaire, à échéance de 50 ans (je ne serais plus là :( ) : la fusion nucléaire: pas de pollution et beaucoup plus puissante que la fission. J’oubliais: la pile à combustible (hydrogène + oxygène = eau + énergie). On sait faire à petite échelle pour une voiture par exemple. Mais là aussi, cela reste local et pas encore industrialisé. Après ce tour d'horizon, quels paniers "nationaux" (en plus du nucléaire résiduel et de l'hydraulique) peut-on voir émerger dans les 20 ans ? A mon avis: les hydroliennes les éoliennes offshore peut-être les gradients maritimes les carburants issus des bactéries et des algues pour retomber dans les centrales à gazole... qui dégagent du CO2 (mais que l'on peut sans doute capter sur place).
  7. Quelle serait la démarche la plus "intelligente" (*) sachant que le nucléaire (tout comme le fioul et le charbon) sont des filières qui n'ont pas d'avenir (manque de pétrole, manque d'uranium, pollution hydrocarbure, CO2, etc...). A besoin énergétique constant, chaque fois qu'une nouvelle source d'énergie produit autant qu'un réacteur d'une centrale, on met ce réacteur à l'arrêt. Et seulement à ce moment là (entre temps, on peut diminuer sa production progressivement). Quand les 4 réacteurs d'une centrale sont à l'arrêt (remplacés par d'autres sources d'énergie, donc), on programme le démantèlement de la centrale et on le budgétise (très important). Avec cette méthode, seule méthode aujourd'hui fiable, on ne peut pas donner de date de sortie totale du nucléaire. On peut juste, à moyen terme, donner une idée du pourcentage nucléaire restant, par exemple dans 20 ans. (*) et la seule viable...
  8. Ca, c'est du troll . Le nucléaire représentant en France près de 80 % de l'électricité produite, cela ne s'arrête pas et ne se remplace pas en un jour ni même en un an. l'arrêt (simplement l'arrêt et e remplacement) des réacteurs par des énergies renouvelables (pas encore au point: une simple tempête à détruit une éolienne en France hier !!) , cet arrêt demandera à mon humble avis 20 à 30 ans. Et les technologies de remplacement sont encore à inventer (différence de gradient entre eau de mer profonde et de surface par exemple).. Soyez honnête intellectuellement: une simple décision politique ne va pas créer de l'électricité. Il faut inventer d'abord et mettre en place ensuite les énergies de substitution... Puis payer le démantèlement des centrales (très cher ça aussi !).
  9. Construire une centrale près d'un point d'eau (mer ou fleuve) est indispensable au refroidissement. Ou voudriez vous les construire ? Au somment du Mont Blanc ???
  10. jidge

    Linux pour Netbook

    Oui, les programmes sont indépendants, pour la plupart, de l'interface graphique. J'ai longtemps utilisé Krusader sous Gnome par exemple pour synchroniser mes répertoires (Grsync ne me satisfaisant pas). Maintenant, j'utilise Synkron : excellent outil.... très fiable contrairement à Grsync.
  11. jidge

    Linux pour Netbook

    Une autre solution plus simple (mais pas testée perso) : migration de Ubuntu ou Kubuntu vers Xubuntu: http://doc.ubuntu-fr.org/migration_vers_xubuntu Cela semble assez simple. Ceci dit, la méthode la plus simple (pour moi) consiste à: Sauvegarder son profile Thunderbird (qui contient tout) Sauvegarder son profile Firefox (Sync, outil de Firefox, doit être suffisant) Sauvegarder ses éventuelles données si elles ne sont pas ailleurs que sur la partition Ubuntu Réinstaller le système (ici Xubuntu) et ses propres logiciels spécifiques Au moins, on repart du propre.
  12. jidge

    Linux pour Netbook

    Je suis sous Ubuntu depuis 2008 (en dual boot, mais à 99,9 % sous Ubuntu) et cela sur 2 PC : un portable classique assez puissant et un ultra portable asus 1,2 Ghrz. Le passage à Ubuntu 11.10 (Linux kernel 3.X et Gnome 3.x) a ralenti mes 2 PC (mais pas suffisamment pour que cela rame autant qu'en Windows !!!). L'autonomie de mon ultra portable est sensiblement la même en Windows 7 et en Ubuntu (et il existe des paramètres pour régler les mises en veilles et autres paramètres, de la même façon que sous Windows). Si tu cherche une distribution moins gourmande (théoriquement): il te faut passer à Xubuntu. C'est très similaire à Ubuntu version 2010 (sans Unity) et l'interface graphique XFCE est plus légère, mais très paramétrable aussi. Une distribution très agréable qui, moins connue, mérite d'être essayée. Je pense d'ailleurs que si Canonial continue à nous enquiquiner avec Unity (que j'ai encore viré cette fois ci, mais plus difficilement qu'en avril) , je passerais tous mes PC en Xubuntu. Les autres solutions : Kubuntu (très lourd) et Lubuntu (que je ne connais pas et est un peu jeune) sont les autres solutions Canonial. Par ailleurs, il existe Linux Mint, basé sur Ubuntu pour une version et sur Debian pour une autre version, qui sont aussi à suivre. Mais pas de mise à jour possible de version: il faut tout réinstaller à chaque fois. Dommage, car Mint est très intéressante.
  13. Vital ? Vous en êtes sûr de cela ? Ce que le communisme a été au 20e siècle est loin d'être vital : Staline, Mao, Pol Pot, Kim Jong Il, Ceaucescu, Castro : des dizaines de millions de morts... vous appelez cela vital... et j'ai bien peur que ce soit la même choses avec Mélenchon. Alors non, je préfère me reprendre 5 ans de Sarko que de risquer de se retrouver dans une dictature. Soyons justes: le libéralisme de Bush (ou de Poutine) ont fait aussi de très très nombreux décès à travers le monde... Comparer Mélenchon à un dictateur communiste est aussi stupide que comparer le président actuel à Pinochet... Combien de morts et de disparus, déjà, Pinochet ?
  14. Dans ce sondage, pour qu'il soit démocratique, il manque : Le vote blanc Le vote nul N'irais pas voter (ce qui est une forme de vote de rejet)
  15. perso, j'ai environ 100 prises de courant à la maison. Sur 80 d'entre-elles, j'ai mis une étiquette "nucléaire" et sur les 20 restantes "Hydrauliques". J'utilise au max les 20 "hydrauliques" , comme cela je consomme "propre" :smile2:
×