Aller au contenu

Fox08

Membre
  • Contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Fox08

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Fox08

    Demain, je commence à me prostituer

    C'est vrai , ça peut être dangereux c'est ce que je disais, pas facile. D'un autre côté, choisir l'euthanasie (donc la mort à coup sûr) ou l'absence de soin (donc la mort probable si l'infection se généralise) pour lui éviter un risque (et non une certitude) de mourir à la suite de l'anesthésie, je ne suis pas sûr du calcul. Il y aura de toute façon un choix difficile et personnel à faire, je ne connais pas la situation de la "maman" de muscade , mais je ne doute pas qu'elle fera au mieux et peut être que la situation se stabilisera? Les chats ont de la ressource, ils nous surprennent parfois. Grosses caresses à Muscade et courage à Grenadine.
  2. Fox08

    Demain, je commence à me prostituer

    Elle a une super tête ta petite muscade, Qu'elle guérisse bien vite, Je ne veux pas être pessimiste mais par expérience, il faudra que ce ne soit pas trop grave pour que ça passe avec de l'homéo, si c'est une dent "pourrie", il vaut mieux l'enlever dès que possible, mais quitte a faire une anesthésie légère, je crains aussi qu'à vif ce soit un enfer pour elle. Bref, pas facile, mais il doit y avoir une solution (il n'y a pas possibilité de lui donner, en préventif, quelque chose de drainant ou détoxifiant qui l'aidera à éliminer le produit de l'anesthésie ? je pose la question comme elle me vient, elle est peut être idiote mais bon)
  3. Fox08

    Demain, je commence à me prostituer

    Ou comment joindre l'utile à l'agréable! ;-) Bon, à part ça , ça fait plaisir de voir des amoureux des animaux aussi dévoués. C'est vrai qu'ils comptent sur nous, même si ça fait mal au portefeuille. Bon courage.
  4. Fox08

    Amoureux d'une femme mariée...

    Faithlovehope , non tu ne m'a pas blessé rassure toi ;-) Si je l'ai été ce n'est pas par ceux qui se posent des questions (légitime somme toute) sur une histoire que j'ai choisi de raconter. En tout cas merci pour tes encouragements, et de très bonnes choses à toi aussi :-)
  5. Fox08

    Amoureux d'une femme mariée...

    C'est sûr, certaines personnes sont malheureuses, font semblant pour se tromper et se dire que tout va bien. Ceci étant, et pour la connaître, je ne suis pas sûr que ce soit son cas. On ne se force pas à faire un enfant avec quelqu'un qui nous dégoûte (soit disant), qu'on aurait voulu voir mort (elle me disait qu'elle aurait voulu que son mari se tue à moto) lorsqu'on vit , prétendument, une histoire d'amour depuis 9 mois avec quelqu'un "sans qui on ne peut pas vivre" et avec qui on veut, prétendument encore, un enfant. Et lorsqu'il m'arrivait de la croiser , hilare et très heureuse (apparemment) et que je lui disait qu'elle avait l'air de bien supporter notre rupture elle me répondait "qu'est ce que tu crois? j'ai des moments de bonheur, je ne vais pas m'arrêter de vivre!" J'aimerai bien dormir aussi bien qu'elle en ce moment (mais pas au même endroit bien sûr! puisqu'elle dors nue à côté de son mari, comme toujours).
  6. Fox08

    Ma chatte miaule tout le temps

    Hello Pour en avoir pratiqué quelques un et quelques unes, il y a effectivement des bavard(e)s, et j'en ai un à la maison comme ça. Après avoir éliminé les causes "médicales" (chaleurs , douleurs....) , reste le caractère du chat. Parfois ils miaulent parce qu'ils sont angoissés (pour une raison ou une autre, quand ils vieillissent c'est notamment lorsqu'ils perdent la vue ou l'ouie) Dans ce cas il faut essayer Féliway ou Félifriend (phéromones qui calment les angoisses, tu en trouve chez le véto, c'est pas donné mais si ça marche et qu'elle prend le pli...) Je crois qu'il y a aussi les fleurs de bach, essences naturelles mais je ne sais pas laquelle il faut choisir, désolé. Enfin, bon courage avec ta minette, lorsqu'on les a c'est pour la vie et même s'ils sont un peu chiant parfois, ce sont quand même nos petites bêtes à calins ! Le mien c'est un gueulard de naissance, donc...tant pis...;-)
  7. Fox08

    Amoureux d'une femme mariée...

    Faithlovehope, tu abordes un sujet qu'il ne me semblait pas avoir abordé, à savoir ma paternité ou non de l'enfant qu'elle portait lors de notre relation. Elle m'a toujours dit que c'était celui de son mari, qu'il n'y avait pas de doute. Je l'ai toujours cru jusqu'au jour où il est né à une date qui laisse penser que je puisse être le père. A la fin de sa grossesse on ne se voyait plus, je l'avait appelé pour avoir de ses nouvelles, c'était une grossesse difficile, y compris sur le plan physique, elle m'a dit d'un air tout gentil," je te tiendrais au courant, je te ferai un sms si tu veux." Et puis j'ai reçu ce sms, peu avant Noel, adressé à tout le monde et qui disait "le père noel est arrivé en avance, maman et bébé vont bien et le papa est aux anges". Inutile de dire que je me suis encore demandé pourquoi elle s'amusait à remuer le couteau dans la plaie en m'envoyant ce sms, et je me le demande toujours. Je lui ait ensuite dit que l'enfant pourrait être de moi et qu'il fallait que j'en aie le coeur net, que je ne pourrai pas vivre toute ma vie en ne sachant pas, et là elle a pété les plombs, j'ai eu les pires difficultés à avoir des "preuves", je me suis fait insulter, y compris par sa mère qui m'a appelé pour me traiter de pervers, sa mère qui savait tout de notre histoire d'ailleurs. Bref, après beaucoup de difficultés j'ai fini par la convaincre de me montrer des photos, et j'ai vu le bébé aussi, c'est le portrait de son mari à qui je ne ressemble pas du tout donc... Et depuis, elle me traite comme un pestiféré. Pour finir, oui, je pense que malgré ses incessantes complaintes cette fille est heureuse avec son mari, son ou ses amants, le monde à ses pieds, quelques heures de plaisir par semaine, la respectabilité et le réseau social d'une mère de famille et la sécurité matérielle d'une bonne situation, sans oublier la sensation de contrôler tout ça, bref tant mieux pour elle. L'être humain est étrange, on apprend, tous les jours surtout avec des rencontres aussi troublantes. On apprend sur le tas et en se cassant la gueule, si on m'avait prédit tout ça avant que ça n'arrive, je n'y aurais pas cru. Je pense que je ne dois pas être le seul dans cette situation, d'autres l'on vécu d'autre le vivront (non je ne parodie pas un célèbre imitateur du directeur du FMI, ceux qui écoutent europe1 le matin auront compris ;-)) C'est l'idée de ce forum , comme d'autre, partager des histoires, se sentir moins seul , être utile à ceux qui nous lisent, être aidé (d'une façon ou d'une autre) par ceux qui nous écrivent...
  8. Fox08

    Amoureux d'une femme mariée...

    Bon, d'un côté ça me rassure de voir que je ne suis pas seul à avoir peur ou a avoir eu peur lorsque je doutais d'elle dans notre relation. Je me disais que j'étais jaloux pour un rien, que je devais lui faire confiance, que ce n'est pas parce qu'elle avait déconné qu'elle le referait, et encore "déconné", elle n'a jamais dit qu'elle l'avait fait, juste qu'elle avait des raisons d'avoir fait ce qu'elle a fait. Oui, pas celle que j'espérais, c'est certain. Mais pas celle que je croyais découvrir au fur et à mesure, je me disais que je me trompait en la qualifiant aussi négativement, que c'est moi qui était jaloux et suspiscieux, et j'avais envie de croire qu'elle n'était pas aussi négative. Je ne suis pas sûr que ce n'était que de l'envie, le manque physique existait mai il y avait plus, malheureusement. Etre désiré et aimé je l'ai été mais c'était elle qui me manquait, malgré toute ma volonté consciente de vouloir passer à autre chose mes sentiments me collaient à elle. Il faut du temps, sûrement, et ça passera. Et on passera à autre chose. Un jour je penserai à elle sans ne plus rien ressentir. Et le jour où je serais aussi amoureux de mon amie actuelle que je l'ai été de cette fille, je pense que je serai le plus heureux des hommes en amour ! ;-) Mais en attendant, merci pour vos mots de réconfort et vos avis.
  9. Fox08

    Amoureux d'une femme mariée...

    RE bonjour les forumeurs et merci de vos réponses Je vais répondre à certaines de vos interrogations: - aurais je eu confiance et aurais je souhaité être avec elle? : C'est le problème, en toute objectivité la réponse est qu'on ne peut pas avoir confiance en une personne qui trompe à ce point là. Maintenant je lui trouvais des excuses, elle me disait avoir été très malheureuse, avoir pété un cable, avoir été blessée par son mari, avoir fait une dépression etc.. Je me disais et j'espérais que si on étais ensemble ce serait différent. Elle m'a dit qu'elle se demandait ce qu'elle avait pu trouver à son mari depuis qu'elle était avec moi. Et j'ai eu la faiblesse, la bêtise ou l'espoir d'y croire. Je me suis toujours demandé à qui j'avais à faire, à une personne narcissique, manipulatrice , perverse, nymphomane, menteuse, malhonnête, parano , histérique ou à une fille avec un fort caractère, pleine de vie, qui aime le sexe (sans que ce soit une maladie) qui avait été malheureuse, qui en était à une phase de sa vie (30 ans, 15 ans de relation avec son mari actuel) où elle avait besoin de changer ou de se reconstruire mais qui mentait pour protéger sa fille à qui elle avait du mal imposer une séparation de ses parents. Elle agissait comme la première , mais me parlait comme la seconde. Elle est très différente de moi, de ma façon de penser et je ne voulais pas la juger, j'essayais de la comprendre Et surtout, j'étais amoureux d'elle, de tout mon être. l'amour qu'on ressent lorsqu'on a 15 ans, celui qui nous fait imaginer que tout est possible, celui que l'on ressent au creux du ventre et qui donne envie de déplacer des montagnes. J'étais conscient de tout, mais j'avais l'espoir qu'elle ne se résumait pas à ça: mensonge, hypocrisie, manipulation, hystérie, paranoia. Pourquoi parano? parce qu'un jour elle m'a fait une crise de nerf et est venu faire l'amour avec moi pour, je l'ai compris après, se "venger" de son mari qui lui avait reproché (insulte suprême) d'être "déraisonnable", je me suis alors dit que si elle avait été blessée (narcissiquement parlant) elle était peut être un peu douillette sur ce point. Mais voilà, oui, je l'aimais, plus que ça j'étais amoureux et ça me donnait l'espoir, tout comme ça me crucifiait lorsqu'après m'avoir dit qu'elle voulait un enfant de moi elle est partie deux jours en vacances avec son mari, pour la saint valentin où, selon elle, il ne s'est rien passé (ils se seraient juste entendus comme frère et soeur selon elle) et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. A son retour de ce séjour elle m'a dit, "je ne pourrais pas quitter le père de ma fille". J'ai donc rompu. Elle m'a fait une crise en me disant qu'elle ne pouvait plus respirer mais que si c'était ma décision elle le respectait mais elle me reprochait de rompre le jour de la saint valentin, la fête de l'amour etc...Bien sûr comme je n'en pouvais plus de la perdre, on s'est revu, et s'est reparti. Elle n'a cessé de souffler le chaud et le froid (oui ça rend malade..;-)), fuis moi je te suis , suis moi je te fuis... Aujourd'hui , j'ai le sentiment que , malheureusement, elle est bien comme ça, narcissique menteuse nymphomane etc..., mais je me suis dit, tout au long de notre relation, que je me trompait lorsque je la critiquait, et lorsque je rompais en lui disant "stop j'ai compris, elle me faisait de telles crises que je me disais que j'avais forcément tort), mais une fois qu'elle me récupérait ça repartais comme en 40. Et ça m'énerve de penser en moraliste, comme si il y avait les bons et les mauvais, tout ce que je sais c'est qu'elle n'était pas bonne pour moi, sûrement. Ma tête le sait mais je n'arrive pas à le ressentir, ce que je ressens c'est encore le manque de la chaleur de nos échanges et la légèreté qui emportait mon coeur à chaque fois que j'existais pour elle. Vos avis m'interessent car ils sont extérieurs, plus objectifs, ils m'aident, j'ai parfois du mal à savoir ce que je dois penser (même si ça peut vous paraître évident), alors ça aide. Mais clairement, elle ne veut plus de moi dans sa vie (et ça aussi ça aide) , je ne lui sers plus à rien, elle a du me remplacer et , même si j'ai des torts et que je n'ai pas eu de mots très sympas lorsque je me suis fait ejecter ou lorsqu'elle m'a fait un sms pour me dire que son mari était aux anges d'être papa pour la seconde fois, le fait qu'elle ne veuille même plus me parler me fait penser que je n'ai jamais existé en tant que personne pour elle, juste un objet, un instrument. De quoi je me plains? Certains rêveraient d'être un jouet sexuel? oui mais il ne fait pas tomber amoureux , surtout pas. Parce que ça fait croire à l'impossible, y compris au fait que malgré tout ça, oui à une époque j'aurais signé des deux mains pour partir avec elle dans une nouvelle vie. Plus maintenant (ce qui fait que mes emmerdes sont derrière moi, j'espère), mais la souffrance est encore là. - Ou en suis je de ma relation actuelle? Cette fille est l'antithèse de l'autre, elle est entière, très empathique, très stable, et pas du tout mais alors pas du tout nympho. Dans un sens la relation que j'ai eu avec l'autre m'aide car j'essaye d'insuffler à notre relation le piment que j'ai connu, dans un autre sens, je suis parasité encore car mon coeur n'est pas totalement libre. Je suis bien avec elle et je peux dire que je l'aime, mais ce n'est pas la passion amoureuse en tout cas ce ne l'étais pas au début , et curieusement, maintenant que l'autre s'éloigne (après un an il serait temps), je sens (comme je l'espérais) que la place se libère, qu'enfin je pourrais ne plus être plombé par le manque de cette femme dont j'étais (follement ou bêtement?) amoureux. Je sais , je culpabilisais assez de penser à la précédente alors que mon amie actuelle est très amoureuse, je culpabilise encore car je voudrais, enfin, vivre pleinement un amour unique, et j'espère que ça arrivera, je pense que ça arrivera, lorsque j'aurais fait le deuil de l'autre. - Comment je l'avais rencontrée (la femme mariée): nous nous étions rencontré quelques années auparavant, j'étais marié et on se fréquentait (en tout bien tout honneur je précise) en couple avec d'autres "amis", je m'entendais bien avec elle , je pense même avoir eu un coup de coeur à l'époque , elle m'avait touché, comme elle a toujours su le faire. Certains (dont ma femme) trouvaient qu'elle m'aimait bien. Mais que les choses soient claires, je n'ai jamais trompé ma femme et ne l'aurait jamais fais, même pour elle que je ne voyait pas tromper son mari non plus. Nous nous sommes perdus de vue pendant 4 ans, son mari ne m'appréciait pas beaucoup. Après mon divorce je me suis inscrit sur un site de rencontre. C'est là qu'elle m'a vu, elle me l'a avoué bien plus tard car oui, elle était sur ce site, elle avait rempli sa fiche, sans photo, en précisant qu'elle était mariée, et elle avait eu des rendez vous (il ne s'était rien passé soit disant, mais bon, elle se rattrapait ailleurs et avec d'autres). Je n'avais même pas fait attention à son profil et pourtant elle m'avait flashé ce que j'avais vérifié après coup. Et un jour, je reçois un coup de fil de cette fille qui prend de mes nouvelles, ensuite elle me demande comme ami sur facebook et , de fil en aiguille, elle m'envoyait (comme à d'autres) des petits trucs régulièrement, on a parlé, on a pris un café , puis on est allé au restaurant...vous connaissez la suite. Elle ne m'a avoué qu'elle était sur le site de rencontre qu'après qu'on ai couché ensemble la première fois. Vous me direz, dès le début elle ment et elle manipule... Vous n'aurez peut être pas tort. Le problème est que c'est peut être une menteuse et une manipulatrice mais , même si j'ai tort et mérite peut être ce qui m'arrive, j'ai parfois encore très mal de l'avoir perdue. Au moins je suis tombé sur votre forum en cherchant un sujet de discussion sur "peut on changer dans la vie", car je crains qu'elle soit comme ça, qu'elle ne changera pas, qu'elle continuera à sauter sur tout ce qui bouge et lui fait des compliment tout en passant pour l'épouse et la mère de famille parfaite. Je crains d'avoir été amoureux d'une personne qui n'est pas celle que je croyais. Histoire classique je pense. Enfin, pour rebondir sur une remarque, oui, j'ai peut être toutes les réponses, mais je voudrais arriver à y croire, au fond de moi, pas seulement dans ma tête, et encore, ai je toute les réponses? Je ne sais même pas. D'où ma présence ici. Merci encore.
  10. Bonjour et merci à ceux qui s'intéressent au sujet, toute opinion sera la bienvenue. Alors que j'étais célibataire, une amie que je savais mariée s'est rapprochée de moi, on avait toujours accroché mais je n'imaginais pas qu'elle puisse tromper son mari. Elle me fit savoir qu'elle était très malheureuse avec son mari, qu'elle disait même violent, qu'elle qualifiait de pervers narcissique. Puis, au cours d'une discussion elle m'avoua qu'elle avait décidé de prendre un amant , que cette relation avait duré 18 mois mais qu'elle n'avait plus de rapport avec lui. Et puis ce qui devait arriver arriva, on est sorti ensemble, et là, pour moi ça a été un peu comme un coup de foudre même si je me raisonnais et que la version officielle, pour nous deux, c'était que c'était un plan cul. Alors que j'étais plutôt du genre "moraliste" , je me suis laissé aller à sa "folie", je me suis dit qu'il ne fallait peut être pas juger même si elle faisait ce que je n'aurait pas fais d'habitude et que je n'imaginais pas d'elle. Après quelques semaines elles m'avoua que, contrairement à ce qu'elle m'avait dit avant qu'on ne sorte ensemble, elle couchait avec plusieurs hommes au moment où l'on s'est revu (voisin, collègue de travail et quelques "douceurs" qu'elle faisait à son pharmacien à la pause déjeuner. Elle m'a dit qu'elle avait rompu avec eux après le début de notre relation. Désolé pour les détails, c'est simplement pour que vous puissiez comprendre ce qui s'est passé. Elle a finit par me dire qu'elle était séduite par n'importe quelle personne lui faisant des compliments et c'est vrai que je l'ai découverte très narcissique à postériori Elle a vu que j'avais des sentiments pour elle, j'ai fini par lui avouer et et elle prétendit que c'était réciproque, elle était assez convaincante, dans ses mots du moins. Elle m'a dit qu'elle voulait un enfant de moi, un enfant qu'elle refusait à son mari qui le lui demandait depuis 3 ans (ils avait déjà une fille) et, bien sûr, elle commença à dire qu'elle allait quitter son mari. Je suis devenu de plus en plus amoureux, je lui trouvais toutes les excuses, même quand elle me rendait malade de jalousie, que ce soit avec son mari ou avec ses (ex?) amants qui lui tournait toujours autour ce qui l'amusait beaucoup apparemment. Un détail (encore), on se voyait souvent, en semaine, et elle avait d'important besoins sur le plan charnel, je n'ai jamais connu quelqu'un comme elle sur ce plan, pour elle, faire l'amour c'était comme partager un café avec un copain, quand je l'ai connu elle prétendait que ça ne voulait pas dire grand chose. Pour moi c'était l'inverse, faire l'amour avait toujours signifié la relation privilégiée , passionnée que l'on peut avoir avec une personne. Bref, je me disais qu'il devait être facile d'être cocu lorsqu'on sortait avec elle vu qu'elle pouvait coucher avec tout le monde et comme en plus elle me racontait les détails de ses frasques avec ses (ex?) amants, ses fantasmes réalisés ou pas (plan à trois...) je n'avais pas de difficulté à laisser mon imagination vagabonder, pour mon plus grand mallheur. Lorsque je craquais et croyait comprendre qu'elle ne quitterait pas son mari je l'envoyer bouler avec pertes et fracas, elle revenait , me disait ce qu'il faut pour me rattraper , on repartais pour un tour jusqu'au prochain clash. j'attendais qu'on ait enfin, une vie à nous, je l'aurais accueillie avec sa fille, j'aurait fondé une famille avec elle, même si tout n'aurait pas été simple, je me foutais des complications, je pensais par contre (très con et très prétentieux) qu'elle serait heureuse avec moi et n'irait pas voir ailleurs (enfin c'est ce que je voulais croire) Et puis un jour, alors qu'elle prétendait ne plus coucher depuis des mois avec son mari qui la dégoutait, elle m'annonça qu'elle était "obligée" de reprendre sa vie conjugale avec lui pour étouffer les rumeurs que faisait courir sa "meilleure amie" avec qui elle s'était fâchée et qui savait tout de sa vie (et notamment ses nombreux amants). On a cessé de se voir du jour au lendemain pendant un mois, elle me téléphonait quand même pour me dire qu'elle m'aimait, que son mari la dégoutait et qu'elle n'imaginait pas sa vie sans moi. Moi j'étais sur qu'elle allait, enfin, tomber enceinte, elle voulait un enfant, elle avait fini par me dire que peu importait le père, et elle voulait sauver son mariage et , surtout, elle me disait qu'elle ne supporterait pas qu'on sache ce qu'elle avait fait Elle voulait étouffer l'affaire. Et contrairement à ce qu'elle m'a dit, elle a bien arrêté la pillule et , alors que d'autres mettent des années pour ça, elle est tombé enceinte 15 jours après notre dernier rapport. Elle continuait à me contacter, prétendant qu'elle pensait beaucoup à moi etc.. Et on s'est revu, et comme à chaque fois qu'on se voyait...on s'est vu, même si elle venait d'avouer qu'elle était enceinte, et oui... On a rompu, puis on s'est remis ensemble et puis j'ai fini par rencontrer quelqu'un, il fallait que je sorte de cette relation, Elle a prétendu qu'elle allait tout raconter à son mari, qu'elle allait avorter pour qu'on se mette ensemble, ce que je n'aurai jamais voulu, notre relation aurait été fondée sur un meurtre, mais elle ne voulait pas l'entendre. Mais avant ça elle voulait que je rompe avec la personne que je venais de rencontrer et avec qui j'étais depuis deux mois. J'ai failli le faire, même si ma tête me hurlait "non", mon coeur me poussait à faire autre chose. Mais je ne l'ai pas fait, j'ai fini par prendre mes distances avec elle, et on a rompu, se disant qu'il était mieux de ne plus se voir, elle prétendant qu'elle voulait désormais être la femme de son mari, exclusivement. Mais ma colère et ma tristesse ne m'ont pas quitté. Pas plus que ma jalousie d'ailleurs, je suis certaine qu'elle n'a pas changé, qu'elle continue à vivre sa vie, de son côté. La vie qu'elle a avec son mari me fait mal, la vie qu'elle a avec ses amants (que je lui prête peut être à tort mais bon) me fait mal. Je l'ai rappelée, simplement pour l'entendre, prendre de ses nouvelles , j'ai eu l'impression de parler à une étrangère, comme si rien n'était arrivé, comme si j'étais un pestiféré. Si vous êtes arrivés jusque là vous devez vous dire que je suis tordu, peut être. Et pourtant , j'ai toujours été du genre à traverser dans les clous. Aujourd'hui je voudrais comprendre, ce n'est pas le genre de sujet que l'on aborde facilement. Je me demande qui est cette fille, est ce une manipulatrice? Ne m'a t elle rien dit de vrai? M'a t'elle dit ce que je voulais entendre pour pouvoir assouvir des besoins sexuels avec l'apparence d'une belle histoire, contrairement à ses autres relations amant/maîtresse uniquement basés sur le cul et qui ne lui renvoyait pas une bonne image d'elle même, même si , d'après ce qu'elle m'a dit, elle s'est bien éclatée et recommencerait sans problème à mon avis (elle m'avait avoué que "si elle était célibataire", concept qui n'est peut être pas le même pour elle que pour vous et moi, elle se ferait des plans culs en boite, au cub med etc...) Je me demande si je dois la croire lorsqu'elle me dit qu'elle n'a personne d'autre que son mari aujourd'hui. Bref, je me demande si j'ai eu raison de croire qu'elle pouvait être autre chose qu'une femme volage, si c'est dans sa nature ou si c'est contextuel. Et je me demande si j'aurais pu , en réagissant mieux, faire en sorte que ce soit avec moi qu'elle soit aujourd'hui, je veux dire uniquement avec moi (je ne veux plus revivre le plan amant maitresse) Comme je le disais en introduction, merci de m'avoir lu et merci de vos réactions, quelle qu'elles soient. vous avez peut être une opinion? vous avez peut être vécu la même chose? Peut être qu'en partageant nos avis et nos expériences on peut essayer de progresser. Bonne journée.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité