Aller au contenu

Fox08

Membre
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    0 [ Donate ]

À propos de Fox08

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Faithlovehope , non tu ne m'a pas blessé rassure toi ;-) Si je l'ai été ce n'est pas par ceux qui se posent des questions (légitime somme toute) sur une histoire que j'ai choisi de raconter. En tout cas merci pour tes encouragements, et de très bonnes choses à toi aussi :-)
  2. C'est sûr, certaines personnes sont malheureuses, font semblant pour se tromper et se dire que tout va bien. Ceci étant, et pour la connaître, je ne suis pas sûr que ce soit son cas. On ne se force pas à faire un enfant avec quelqu'un qui nous dégoûte (soit disant), qu'on aurait voulu voir mort (elle me disait qu'elle aurait voulu que son mari se tue à moto) lorsqu'on vit , prétendument, une histoire d'amour depuis 9 mois avec quelqu'un "sans qui on ne peut pas vivre" et avec qui on veut, prétendument encore, un enfant. Et lorsqu'il m'arrivait de la croiser , hilare et très heureuse (appare
  3. Faithlovehope, tu abordes un sujet qu'il ne me semblait pas avoir abordé, à savoir ma paternité ou non de l'enfant qu'elle portait lors de notre relation. Elle m'a toujours dit que c'était celui de son mari, qu'il n'y avait pas de doute. Je l'ai toujours cru jusqu'au jour où il est né à une date qui laisse penser que je puisse être le père. A la fin de sa grossesse on ne se voyait plus, je l'avait appelé pour avoir de ses nouvelles, c'était une grossesse difficile, y compris sur le plan physique, elle m'a dit d'un air tout gentil," je te tiendrais au courant, je te ferai un sms si tu veux."
  4. Bon, d'un côté ça me rassure de voir que je ne suis pas seul à avoir peur ou a avoir eu peur lorsque je doutais d'elle dans notre relation. Je me disais que j'étais jaloux pour un rien, que je devais lui faire confiance, que ce n'est pas parce qu'elle avait déconné qu'elle le referait, et encore "déconné", elle n'a jamais dit qu'elle l'avait fait, juste qu'elle avait des raisons d'avoir fait ce qu'elle a fait. Oui, pas celle que j'espérais, c'est certain. Mais pas celle que je croyais découvrir au fur et à mesure, je me disais que je me trompait en la qualifiant aussi négativement, que c'es
  5. RE bonjour les forumeurs et merci de vos réponses Je vais répondre à certaines de vos interrogations: - aurais je eu confiance et aurais je souhaité être avec elle? : C'est le problème, en toute objectivité la réponse est qu'on ne peut pas avoir confiance en une personne qui trompe à ce point là. Maintenant je lui trouvais des excuses, elle me disait avoir été très malheureuse, avoir pété un cable, avoir été blessée par son mari, avoir fait une dépression etc.. Je me disais et j'espérais que si on étais ensemble ce serait différent. Elle m'a dit qu'elle se demandait ce qu'elle avait pu tro
  6. Bonjour et merci à ceux qui s'intéressent au sujet, toute opinion sera la bienvenue. Alors que j'étais célibataire, une amie que je savais mariée s'est rapprochée de moi, on avait toujours accroché mais je n'imaginais pas qu'elle puisse tromper son mari. Elle me fit savoir qu'elle était très malheureuse avec son mari, qu'elle disait même violent, qu'elle qualifiait de pervers narcissique. Puis, au cours d'une discussion elle m'avoua qu'elle avait décidé de prendre un amant , que cette relation avait duré 18 mois mais qu'elle n'avait plus de rapport avec lui. Et puis ce qui devait arriver a
×