Aller au contenu

adriennedu56

Membre
  • Contenus

    647
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de adriennedu56

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 11/07/1952

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    morbihan
  • Intérêts
    Ma famille, mes amis, mes livres...
    science fiction, fantasy, vampires
  1. oui oui !!! de beaux mecs à poil ! ca manque dans les pubs... Voilà le mot est dit : marchandisation... Je dirais meme OMNIMARCHANDISATION !! c'està dire que tout se vend, meme le corps humain. C'est la nouvelle société.
  2. Le Quatar utilise la bonne vieille méthode qui a déjà fait son oeuvre dans beaucoup d'autres pays ou certaines populations sont des "laisser pour compte"... : s'împlanter par le biais d'assocations caritatives qui nourrissent, soignent et surtout endoctrinent en douceur, ces populations jeunes et désespérées qui seront de la future "chair à canons", bardés d'explosifs et qui attendent les 40 vierges...
  3. préserver leur anonymat ??? c'est une blague ou quoi !!! En tout cas, il y a bien une justice à 2 vitesses... 7 ans pour juger cette affaire, et combien ? 7 mois pour s'occuper de DSK ? Pour certains, la justice est vraiment très très lente.
  4. LA VILLE Avanatages : les transports collectifs, les commerces, les loisirs Inconvénients : la pollution, la surconsommation, la solitude LA CAMPAGNE Avantages : le bon air, l'espace de vie plus conséquent, la convivialité, la solidarité Inconvénients : l'absence de loisirs Pour les jeunes et les adultes disons jusqu'à quarantenaires, il est clair que la ville a plus d'attraits. Mais passé un certain âge, le besoin de consommation se fait moins pressant et l'envie d'avoir un plus grand espace (jardin, plus belles pièces), y compris une "qualité" de vie s'avère prioritaire. Ceci dit, beaucoup de gens, dont je fais partie, ne pourraient même pas en rève, vivre en HLM ou dans une ville surpeuplée, polluée et où personne ne se connait vraiment. Je pense notamment à tous ceux hélas nombreux, pas assez fortunés pour profiter de tous les avantages de la ville (loisirs, consommation).... Vivre à Paris, c'est surement chouette ! à condition d'avoir les moyens de s'offrir les sorties que la capitale propose...
  5. oui voilà ! modifier le nom "éducation nationale" et le changer en "enseignement national"... Les parents doivent croire que c'est le rôle de l'école d'éduquer leurs enfants !!! Ils sont trompés par le terme "éducations" et du coup, ils se glandent... il y a une vraie démission parentale : ils laissent leurs gossent regarder la tv à plus d'heures ! jouer sur l'ordi qui souvent est dans leur chambre et donc hors de controle des parents ! ne vérifient pas les devoirs car ils ne sont pas rentrés du boulot et "font confiance" à leurs gosses... les laissent manger n'importe quoi et en font des obèses, ne contrôlent pas qui ils fréquentent dans la vie réelle et dans la vIe virtuelle (facebook), pensent qu'élever la voix est un péché mortel..Bref une société policée mais pleine de craintes, de non-dits et surtout d'hypocrisies...
  6. Médiatisation en +.... Progrès technique en +.... Réseaux "sociaux" en +... prise de recul en -.... Réflexion en -... Bref, mise en valeur d'un nouveau mot : omnimarchandisation....
  7. il s'en est passé surement des abus.. Mais ce n'était pas médiatisé, il n'y avait pas internet qui aujourd'hui amplifie tout ! et la parole des enfants n'avait pas la valeur qu'elle a aujourd'hui.
  8. oui, elle doit avoir un sérieux problème d'ordre psychiatrique... Ceci dit, il y a surement un lien avec l'éducation moderne... Comment cette femme est est arrivée là ?
  9. BAH ! tout le monde s'y retrouve je crois; Le vieux schnok fait semblant de croire que sa jeune femme est folle de lui et il la "montre" fièrement à tous ses potes. La jeune femme, bon c'est vrai fo qu'elle se le tape lol !, y trouve la sécurité, l'argent et elle peut mettre en douce du fric à gauche... Sans doute ce qu'elles font toutes, ces ravissantes pouvues de vieux maris !
  10. Dans l'ancien temps, comme vous dites, tout n'était pas beau, mais l'enfant n'était pas "l'enfant roi" d'aujoud'hui. Chacun était à la place qui lui convenait et l'éducation parentale existait : respect des parents, repas à table en se tenant bien, respect du professeur et des règles d'établissement. Généralement, les mamans ne travaillaient pas et s'occupaient à temps plein de l'éducation de leurs enfants. Internet n'existait pas, la TV ne s'allumait que le soir à 20 h et à 21 h 30, c'était extinction des feux, sauf le we et veille de jour sans école. Dans les familles, on s'écoutait et on se parlait...et lorsque les enfants n'étaient pas "gentils", ils étaient punis. Aujourd'hui, on est tombé dans un extrême de pemissivité, de non-éducation et d'irrespect. Les femmes travaillent et souvent élèvent seules leurs enfants, facebook fait des ravages et on colle les gosses devant la télé dès le petit déjeuner... et la parole des enfants a valeur d'évangile ! ils mentent, volent, insultent sans vergogne et sans honte, puisque tout le monde le fait ! A la limite, ce sont les "bons" élèves tranquilles et sans histoires, qui sont les souffre-douleurs des autres... Comme si la NORME au collège et au lycée, c'était d'être "une racaille".... de piquer les portables et d'insulter les profs.... Hé bien, excusez moi mais de ce monde là, je n'en veux pas. J'ai élevé mes enfants dans les valeurs qui étaient les miennes, telles qu'elles m'ont été enseignées par mes parents et je plains tous ces futurs adultes et futurs parents, qui n'auront que peu de valeurs à enseigner à leurs enfants ! mais bon, peut-être qu'ils aimeront ça, se faire taper dessus par leurs enfants...
  11. Bonjour à tous, On s'étonne que l'éducation nationale peine à recruter des profs !N'y-a-t'il pas un vrai problème d'éducation des enfants et adolescents aujourd'hui... ??? Enseigner devient un métier à risques. Car une prof qui note dans le cahier de liaison qu'un élève oublie ses livres et ne fait pas ses devoirs, quoi de plus normal ? elle n'a fait que son boulot de prof... et personne ne peut la blâmer pour ça et encore moins l'agresser. J'espère que : 1) l'élève va être renvoyé 2) la mère condamné à de la prison ferme (ne serait-ce qu 15 jours) Dans ma jeunesse, on respectait les enseignants et lorsqu'on écopait d'une punition ou d'un coup de règle sur les doigts (j'en suis ni morte ni traumatisée), si on se plaignait à nos parents le soir, on en reprenait une 2ème couche...Et jamais il ne serait venu à l'idée de ma mère de constester ou critiquer une décision de mes professeurs. Aujourd'hui, un prof qui FAIT SON TRAVAIL risque n'importe quand de se faire agresser ou de se retrouver en garde à vue... Je regardais tout à l'heure aux infos l'interview de la prof "flouté" ! pourquoi elle "a peur des represailles" ? J'hallucine... Et de voir tout ce groupe d'élèves derrière le reporter, TOUS sans exception le portable collé à leurs oreilles !!! qui se marraient tous comme si cette situation était comique... autant de têtes à claques ! Je ne suis pas loin de la retraite et je plains les nouvelles générations. Lorsque nos collégiens d'aujourd'hui seront parents, je n'ose pas imaginer la vie à la maison : trop de permissivité, plus aucuns repères, pas de respect, peut-être se feront-ils taper dessus par leurs gosses ? et sans doute diront-ils merci...
  12. LOL il oublie de parler des villas appartenant aux continentaux, plastiquées... des grosses arnaques de type : un seul troupeau de vaches est comptabilisé 10 fois pour 10 subventions, des feux allumés exprès par les locaux, etc etc...
  13. ce licenciement est tout de même révoltant. Elle a dit qu'elle changeait de poste et qu'elle voulait garder son matériel. Le bénéficie du doute aurait du lui être accordé... qui serait assez fou pour risquer son poste en cdi pour 3.07 euros ? qu'elle ait un avertissement à la rigueur, mais la licencier est tout à fait disproportionné. je repense à ces ingénieurs soupconnés de vol de brevets industriels et licenciés avec je ne sais combien de milliers d'euros d'indemnités puis réintégrés... La justice n'est pas la même selon qu'on est puissant et riche ou pauvre et tout petit...
×