Aller au contenu

g.cottereau

Membre
  • Contenus

    29
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de g.cottereau

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Elle vient plus Sérénity ? Je venais pourtant ici , même incognito , et cela me plaisait d'aller voir ses découvertes . Bises à toi si tu as un problème . Si pas de problème , bises quand même . Je ne reprends pas quand j'ai donné !!
  2. g.cottereau

    mes tableaux

    Je sais pas , mais quand on veut présenter son travail on doit faire un effort ? Un effort pour le rendre séduisant et pour le flatter . Là ce n'est pas le cas! Déjà l'Abstrait n'est pas toujours accepté ou mal compris par d'autres ... Les photos sont moches et les flashs se remarquent ...Il y a du boulot ! Tes abstraits sont pour moi , du foutage de gueule ! Tu en as plus , certes ils sont donnés .Que deviennent - ils après ? Un petit conseil , si je puis me le permettre , faut aller dans des expos collectives . Il y en a partout . De cette manière on apprend beaucoup et on peut s'en inspirer . Tu peux faire un petit tour par là , et tu verras de l'abstrait , du bon, du beau , du superbe ! http://www.bielen.fr Pardon pour ma franchise.
  3. Pour avoir une bonne équipe de France ,( quand je dis "bonne" , c'est qu'il faut comprendre dans le sens esprit, moralité, courtoisie, respect, culture , etc...) faut-il avoir des Martin, Durand , Dupond ?
  4. Le plus grave , c'est que tous les gens de la FFF , n'ont rien vu ! Vous les avez entendu dire que, ils n'ont pas forcé , qu'ils n'ont pas mouillé le maillot ? Au contraire ! Ils étaient tous bien contents de la démonstration foobalistique . Et que le principal aussi , c'était d'arriver en quart de final ! Maintenant je souhaiterai qu'il y ai un nouveau contrat entre les sponsors, mécènes avec les joueurs sur la tenue morale, sur le respect , et l'amour du maillot.Cerise sur le gâteau : Obligation de chanter la " Marseillaise" .
  5. Crapeau rouge , où as tu vu que j'étais francophobe ? J'ai dit qu'aux EU on était bien moins con ? Alors on peut avoir d'autres qualités en France . Non?
  6. Napo a dit : "Un socialiste condamné par un jury populaire, ce serait d'une ironie grinçante." Donc il y a espoir . Aux E U on est moins con ! Et dire qu'on a failli avoir un mec comme ça Président ! Pourtant j'ai des idées de gauche . Mais un type imbu de sa personne, né avec une cuillère en argent dans la bouche , se taper des suites à 3000 dollars la nuit , montrer son niveau de vie , on doit rester humble ! Vous pensez qu'on peut faire confiance à ce genre de type , pour aider les moins favorisés ? Que connait il des fins de mois, du chomdu , des mini-remboursements de la sécu, etc... ? La politique n'est faite que par ceux qui se partagent le pouvoir . Gauche et Droite s'entendent très bien , ils arrivent à équilibrer leur influence et nous la mettent bien dedans , dans leur manège bien rodé .
  7. Vous pariez combien ? Tout cela va se terminer en eau de boudin. La victime sera coupable , le violeur innocenté . Grâce au fric il pourra s'en sortir et payer grâcement la madame.
  8. DSK passer d'une nuit d'hôtel , une suite à 3000 dollars et se retrouver le lendemain soir dans une cellule avec petit plateau repas , ça doit remettre en place les idées. Comment peut-on être Socialiste avec ses débordements de frics . L'humilité chez les politiciens connait pas ! Mais je constate que dans ce post , personne ne s'offusque de cette femme violée . Qu'est elle devenue , comment va- telle ? DSK est plus important!
  9. Il y a bien une OMERTA ? Tout le monde ( hommes politiques , journalistes ) connaissait l'attitude de DSK avec les femmes .Il y a eu des précédents. ...Et le PS était prêt à nous proposer cet énergumène comme candidat aux présidentiels? Si cela s'était passé en France on en aurait eu parlé ou l'on aurait essayé d'étouffer l'affaire . Que vous soyez misérable ou nanti , la justice est différente.
  10. Mais me semble t il ce n'est pas un enfant de coeur ? Il aurait déjà baigné dans des affaires précédentes. Par exemple La MNEF ( détournement ) , et une étudiante journaliste violée ( elle va peut-être porter plainte 9 ans après, sa maman au conseil général du PS l'avait dissuadé) ) etc....Heureusement pour lui , toutes ces affaires se sont conclues "sans suite" , car cela s'est passé en France. Une même affaire en France , serait presque passée inaperçue : OMERTA !
  11. Merci Sérénity , ça c'est mon style! . Superbe ton topic . Je ne connaissais pas ce peintre . Grâce à toi je vais me renseigner sur cet Artiste pour mes "tablettes " . Je suis un fan de peinture !
  12. Pour vous répondre , il y a quelques éléments qui feront jaser: Rob Gordon, le 17 avril 2011 - 11:10, a dit : Bonjour Sérénity et félicitations pour ce topic. J'aime aussi Anna Boch, notamment la première qui s'appelle Côte de Bretagne. En ce moment je regarde pas mal ce que faisait Robert Delaunay à ses débuts. Ce qu'il fit plus tard (quand il alla plus vers le Cubisme et l'Expressionnisme) me plut moins. Si tu arrives à me faire apprécier Picasso, tu seras forte car je n'ai jamais été réceptif à son art (partageant l'avis de Houellebecq dans son dernier bouquin même s'il y est allé trop fort). :) Sérénity à dit: Merci de ce mot, à vrai dire moi non plus je ne suis pas réceptive au cubisme, quant à Picasso au début de sa carrière, il peignait des choses différentes, assez éloignées du cubisme. Le livre de Houellebecq, je t'avoue ne pas l'avoir lu (donc là je ne peux rien dire là dessus). Fraudeur Picasso ? C'est une histoire qui n'est pas prête de se terminer,n'en déplaise à tous ceux qui l'ont mis sur un piédestal et qui l'ont considéré comme un génie. Voici cette repique. Picasso, la figure de proue de l’art du XX° siècle, convaincu de fraude et d‘imposture. L’affaire est d’autant plus sérieuse qu’elle ne provient pas d’un détracteur de Picasso ou d’un contempteur de l’art abstrait, mais d’un spécialiste de l’œuvre de Picasso ayant participé notamment à l’hommage qui lui fut rendu en 1981 lors du centenaire de la naissance du peintre. Romulo Antonio Tenés (dont les motivations personnelles dans cette histoire restent peut-être à éclaircir), craignant que le discrédit ne tombe sur l’œuvre de Picasso et le marché de l’art en général, révèle dans un ouvrage (*) rédigé entre 2004 et 2005 sur des expertises scientifiques que toutes les œuvres de jeunesse entre 1891 et 1897 attribuées à Picasso sont en réalité du père de ce dernier, José Luis Blazco, ou d’autres peintres anonymes, et que Picasso en a falsifié la signature pour les faire passer comme étant de lui. C’est donc, en plus de la tâche infamante que cette révélation répand sur la moralité du grand chef de file du cubisme, l’effondrement de la légende de l’enfant prodige de la peinture dessinant comme Ingres à l’âge de cinq ans : légende que Picasso avait construite et entretenue pour prouver à ses détracteurs qu’il aurait pu être un grand peintre figuratif s’il l’avait voulu, et que s’il ne l’a pas été c’était par un choix délibéré en vertu de profondes conceptions artistiques ; légende relayée bien évidemment par plusieurs générations de critiques et d’historiens d’art malgré la transparence que cette imposture aurait dû avoir pour des gens faisant profession de bien connaître l’art. En fait, toujours selon l’étude de Tenés, Picasso n’a commencé à peindre qu’en 1900, et encore « de façon maladroite » précise le rapport. De plus, Picasso a continué dans sa « période bleue » a utiliser avec indélicatesse des peintures qui n’étaient pas de lui pour les repeindre en partie et les signer de son nom, comme dans le « Portrait en bleu de Jaime Sabartes » du musée de Barcelone. Mais ce n’est pas seulement la probité et le prétendu génie de Picasso qui se trouvent ainsi mis à mal, c’est aussi l’honnêteté ou la compétence des héritiers du peintre (**), de la très mercantile S.A. Picasso Administration, des 150 experts « dociles, soumis et intéressés » (selon les termes de l’attestation technique), dont ceux des célèbres salles de ventes Sotheby’s et Christie’s de Londres, des conservateurs des musées Picasso de Barcelone, de Malaga et de Paris, ainsi que de tous les responsables culturels qui ont cautionné, sciemment ou non, cette supercherie qui dure depuis des décennies pour le malheur de l’art et à la honte de toute une société qui l‘a laissée s‘installer et s‘enraciner, soit par calcul, soit par sottise, soit par veulerie ou indifférence. Rappelons la stupéfiante confession que Picasso fit en 1952 à l’écrivain Giovanni Papini et que celui-ci rapporta dans son « Livre noir » : Du moment que l’Art n’est plus l’aliment qui nourrit les meilleurs, l’artiste peut exercer son talent en toutes les nouvelles formules, en tous les caprices de la fantaisie, en tous les expédients du charlatanisme intellectuel. Dans l’Art, le peuple ne cherche plus consolation et exaltation, mais les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence, cherchent le nouveau, l’étrange, l’argent, l’ extravagant, le scandaleux. Et, moi-même, depuis le cubisme et au-delà, j’ai contenté ces maîtres et ces critiques, avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées en tête, et moins ils me comprenaient et plus ils m’admiraient. A force de m’amuser à tous ces jeux, a toutes ces fariboles, à tous ces casse-têtes, rebus et arabesques, je suis devenu célèbre ce qui pour un peintre signifie : Ventes, Gains, Fortune, Richesse. Et, aujourd’hui, comme vous savez, je suis célèbre, je suis riche. Mais quand je suis seul avec moi-même, je n’ai pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens antique du mot. Ce furent de grands peintres que « GIOTTO, le TITIEN, REMBRANDT, GOYA, et tant d’autres ». Je suis seulement un amuseur publique qui a compris son temps et a épuisé le mieux qu’il a pu l’imbécillité , la Vanité, la Cupidité de ses contemporains. C’est une amère confession que la mienne, plus douloureuse qu’elle peut sembler, mais elle a le mérite d’être sincère.» Bien que cette confession fut ensuite démentie par l’entourage du peintre, elle prend, à la lueur des révélations de Tenés, un poids non négligeable. C’est aussi, pour moi, l’occasion de rappeler que le soi-disant génie de Picasso fut abondamment contesté dés les années 40 par le peintre et écrivain d’art Léon Gard :www.leongard.com/considerations_sur_picasso_223.htm ——— (*) "Picasso 1891-1897 Fraude", I.S.B.N. 84-609-6565-1, Dépôt légal M-31618-2005. Livre de 656 pages, reconnu oeuvre scientifique par le Ministère de la Culture espagnol. (**) L'arrestation de Maya Picasso (Maria de la Concepcion Ruiz Walter) et d'autres complices a été demandé lors de la 4ème Chambre du tribunal central de Madrid le 28 avril 2006 _________________
×