Aller au contenu

Sérénity 49

Membre
  • Contenus

    549
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Sérénity 49

  • Rang
    Forumeur forcené

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    région Parisienne
  1. Merci de ton passage Tihaa. Excuse-moi de ne pas t'avoir répondu de suite, à vrai dire, je ne passais plus ici depuis un moment. Je vais essayer de venir de temps à autre compléter mon topic. Je vais refaire d'autres recherches, et je passerais les mettre ici.
  2. Akiane Kramarik (née le 9 Juillet 1994) est une américaine poète et artiste prodige . Akiane Kramarik est né à Mount Morris , Illinois, ] Elle est avant tout un peintre autodidacte. Toutefois, elle affirme que Dieu lui a donné les visions et les capacités pour créer ses œuvres, ce qui est inhabituel pour sa famille, en considérant ses deux parents étaient athées à l'époque (ils ont plus tard convertis au christianisme à cause des peintures Kramarik et les visions). Kramarik commencé à dessiner à l'âge de quatre ans, avançant à la peinture à six, et écrire de la poésie à sept heures. Son premier complété l'auto-portrait vendu pour US $ 10.000. [ 2 ] Une grande partie de l'argent généré par les ventes est reversée à des organisations caritatives par Kramarik. [ 3 ] Selon Kramarik, son art est inspiré par ses visions du ciel , et son relation personnelle avec Dieu. L'art Kramarik dépeint la vie, les paysages et les gens. (source wikipédia)
  3. Daniel F. Gerhartz Artiste qui peint des portraits de femme et aussi des natures mortes. Gerhartz choisit des sujets qui lui permettent d'explorer et de saisir les enjeux artistiques de la couleur, la lumière, de l'humeur et l'émotion.
  4. Voici une autre forme d'art : des oeuvres réalisées tout en sucre
  5. Je viens de découvrir tout à fait par hasard le site de Sabine Biazot, je vous le fais découvrir (allez voir son blog, il est intéressant) http://biazot.over-blog.com/30-categorie-49571.html J'ai aimé particulièrement ces peintures :
  6. Merci pour le lien, en effet ce sont des oeuvres très agréables à regarder, et très bien réalisées, personnellement, j'aime beaucoup. Bonne journée, à vous.
  7. Henry Robert Morland (1730 - 1797) était un peintre connu pour son genre et «fantaisie» peintures. Peut-être la référence la plus évidente de cette peinture est l'œuvre du 17ème siècle, peintre hollandais, Johannes Vermeer. Comparer le travail Morland à Vermeer La dentellièreoù la femme est absorbée par sa tâche et les outils de son métier sont extraordinairement observée et éclairée. Voici quelques oeuvres :
  8. Jacques Le Nantec, né Jacques Métayer, le 28 décembre 1940 à Nantes, est un sculpteur français. Jacques Le Nantec dessine depuis sa petite enfance. À treize ans, il restaure une statuette brisée et se découvre une passion pour la sculpture. Cependant, aucune école d’Art n’existe encore à Chambéry, où son père, militaire, vient d’être affecté. Avec de la terre à poterie, il va donc s’initier seul à la sculpture, dans un petit local prêté par la Maison des Jeunes. En octobre 1957, la galerie Peuple et Culture à Annecy, expose ses quinze premiers travaux, dont deux pièces grandeur nature. Entre-temps, le premier bac a été passé avec, en prime, une présentation au Concours Général en trois matières. Mais, l’année suivante, le deuxième bac n’est obtenu que de justesse: il s’y est présenté en candidat libre et, hormis la Sculpture, il ne veut plus entendre parler d’études. En 1959, son père est muté à Paris. Jacques Le Nantec peut accéder à l’École nationale supérieure des beaux-arts… mais c’est en section Architecture (Atelier Noël Le Maresquier) qu’il doit s’inscrire, pour satisfaire aux exigences de ses parents. Une seule issue, pour une « fuite honorable » : il s’engage par devancement d’appel. Il rentre d’Algérie en 1962. Pour vivre et financer ses sculptures, il est tour à tour décorateur, dessinateur de bandes dessinées (journal Spirou) et modeleur de figures de cire. Autodidacte, il persiste et signe, continuant d’étudier l’Anatomie…Celle, bien sûr, que révèlent les femmes du temps présent et bien éloignée des “académies” d’antan. (le reste de sa biographie se trouve sur Wikipédia ) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Le_Nantec Quelques oeuvres : Et voici le lien pour voir d'autres oeuvres : http://www.lenantec.com/Jacques_Le_Nantec.html
  9. James Tissot Jacques-Joseph Tissot - dit James Tissot, né à Nantes, 15 octobre 1836 et mort à Chenecey-Buillon le 8 août 1902, est un peintre et graveur français qui a passé une partie de sa vie en Angleterre où il était apprécié comme peintre de la haute société de l'époque victorienne. Après des études à l'École des beaux-arts de Paris, il expose au Salon de 1859 des œuvres plutôt traditionnelles avant de devenir le peintre des toilettes féminines et de la société mondaine de la fin du Second Empire. Après la guerre de 1870 et la Commune de Paris, il s'installe à Londres en 1871 où il réussit brillamment comme peintre de l'élégance féminine et comme caricaturiste pour Vanity Fair. À la mort de sa compagne Kathleen Newton en 1882, il revient àParis et expose avec succès des portraits de femmes de diverses conditions sociales dans leur environnement quotidien. A partir de 1888, il vit une révélation religieuse et se consacre dès lors jusqu'à la fin de sa vie à des sujets bibliques, nourrissant son art d'observations effectuées lors de voyages en Palestine et à Jérusalem : ces œuvres chrétiennes largement éditées en français et en anglais lui assurent alors une grande renommée. (pour une biographie beaucoup plus complète, voir sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Tissot
  10. En me baladant sur la toile, je viens de découvrir une artiste qui réalise diverses choses (vases, bijoux, tableaux en porcelaine)... tout cela en amateur, mais j'aime beaucoup donc je viens vous faire découvrir ses oeuvres ainsi que le lien menant à sa galerie personnelle. Présentation de l’artiste Peintre sur porcelaine « amatrice », elle signe ses œuvres sous le pseudonyme : 3Ma. 3Ma vit près de Bordeaux, dans le Sud-Ouest de la France mais elle est originaire du Limousin. Elle demeure très attachée à sa région de naissance et aux Métiers d’Art qui ont fait sa gloire, notamment la porcelaine de Limoges. Le décor de la porcelaine de Limoges est généralement traité de façon industrielle car il fait partie intégrante du process de fabrication. Aussi 3Ma a-t-elle longtemps méconnu les possibilités artistiques offertes par cette matière somptueuse. Pour satisfaire sa soif de création, elle utilisait donc des supports plus conventionnels tels le papier ou la toile et, si d’autres supports l’ont tentée, son activité professionnelle, très éloignée du domaine artistique, limitait ses explorations. Et, à ses yeux du moins, ses travaux n’étaient jamais aboutis. Mais, en 2000, au détour d’un magasin de porcelaine à Saint Léonard de Noblat, petite ville médiévale située au cœur du pays de la porcelaine, 3Ma a eu une « merveilleuse révélation » (nous reprenons ici les propos de l’artiste) à la vue de magnifiques porcelaines peintes à la main. Aussitôt, elle prit contact avec l’artiste créateur et participa peu de temps après à un stage d’initiation. 3Ma dit encore « Je commençai là mon voyage et partis à la découverte de cette technique de peinture sur couverte un peu particulière qui mêle avec bonheur le feu, à la fois mystérieux et maîtrisé, les oxydes métalliques, précieux ou vulgaires mais toujours chatoyants après leur sublimation par le feu, et la plus précieuse des poteries, issue d’une terre d’argile inégalable, le kaolin. » Après ce stage, seule dans son atelier, 3Ma approfondit ses connaissances grâce à des lectures techniques et par l’expérimentation et commença à développer ses propres procédés. La passion soulève des montagnes, dit-on, et le temps qui faisait défaut à l’artiste auparavant, lui semble désormais « en expansion » : elle consacre presque autant de temps à sa peinture qu’à son activité professionnelle qu’elle exerce pourtant à temps plein. Et elle termine toutes ses œuvres. Le résultat ne s’est pas fait attendre : ses productions se succèdent , variées et originales tant par la composition que par les thèmes abordés ou par l’exploration de différentes techniques. Ils sont dignes d’une « amatrice » -au sens étymologique du terme- confirmée. Mais jugez par vous-même en visitant dans ses galeries … http://www.atelier3ma.fr/galeries/assiettes-plats.html
  11. Alexandre Calmane Alexandre Calame, né le 28 mai 1810 à Corsier-sur-Vevey, aujourd'hui Vevey, décédé le 17 mars 1864 à Menton, est un peintre suisse. L'artiste ne s'est pas adonné qu'à la peinture mais également à l'art de la lithographie et à celui de l'eau-forte. Selon l'historienne d'art genevoise, Valentina Anker, il existerait plus de 400 grands tableaux, 250 aquarelles, 500 études, 670 dessins et croquis, plus de 100 sépias et une vingtaine de fusains. Sa femme, pianiste, se prénommait Amélie (Müntz Berger, mariage en 18342) et Alexandre Calame lui a écrit plus de 280 lettres3,4,5,6. Il est aussi le père du peintre et graveur Jean-Baptiste Calame. Alexandre Calame est enseveli au Cimetière des Rois à Genève.Fils du tailleur de pierre Samuel David et de Julie Borel, Alexandre Calame a été élevé dans des conditions modestes, d'abord à Cortaillod puis à Genève où la famille arrive en 1824. Il était de constitution délicate et chétive. Devenu très tôt orphelin de père, il eut la malchance de perdre un œil à la suite de coups reçus d'un camarade. Dès l'âge de 15 ans, il commence à gagner sa vie dans la banque de M. Diodati. Tout enfant, il manifeste du goût pour la peinture et pour aider sa mère, il se met à peindre, à ses moments de loisir, des vues suisses que les touristes achètent à titre de souvenir. Faisant œuvres de mécènes, les patrons de la banque lui permirent de fréquenter dès 1829, l'atelier du peintre genevois François Diday. Peu après, il abandonne définitivement le bureau pour l'atelier et le succès vint rapidement. L'artiste ne s'est pas adonné qu'à la peinture mais également à l'art de la lithographie et à celui de l'eau-forte. Selon l'historienne d'art genevoise, Valentina Anker, il existerait plus de 400 grands tableaux, 250 aquarelles, 500 études, 670 dessins et croquis, plus de 100 sépias et une vingtaine de fusains. Toute la biographie se trouve sur Wikipédia : http://fr.wikipedia....lexandre_Calame Voici quelques oeuvres : Pour voir d'autres oeuvres de cet artiste : http://www.editionsn...es-alpes.html#0
  12. Keisai Eisen (渓斎英泉?, 1790 - 1848) était un artiste japonais de l'estampe ukiyo-e que se spécialisa dans les bijinga, ou « portraits de jolies femmes ». Ses meilleures œuvres, qui comprennent ses okubi-e (visages en gros plan), sont considérés par certains comme des chef-d'œuvre de la période « décadente » Bunsei (1818 - 1830). Il fut aussi connu sous le nom de Ikeda Eisen, et écrivit sous le nom de Ippitsuan. Biographie[modifier] Eisen naquit à Edo dans la famille Ikeda ; il était le fils d'un célèbre calligraphe1. Il fut apprenti chez Kanō Hakkeisai, de qui il prit le nom Keisai2. Après la mort de son père, il étudia chez Kikugawa Eizan. Ses premières œuvres reflètent l'influence de son maître, mais il ne tarda pas à développer son propre style. Il produisit un grand nombre de surimono, d'estampes érotiques shunga, et de paysages, dont font partie les 69 stations du Kiso Kaidō, qu'il commença et qui fut achevé par Hiroshige. Même si c'est en général pour sa collaboration avec Hiroshige qu'on évoque souvent son nom, ce sont ses portraits de jolies femmes qui le caractérisent le mieux, telles que celles de ses Beautés au long du Tokaido. Il produisit de nombreux portraits et des images en pied dépeignant les modes de l'époque3. Au-delà des nombreuses estampes qu'il produisit, il fut un écrivain, qui écrivit des biographies sur les quarante-sept rōnin ainsi que plusieurs ouvrages, dont une suite à l’Histoire des images du mode flottant (ukiyo-e ruiko), ouvrage qui fournit une chronique de la vie des artistes ukiyo-e4. Sa contribution est connue sous le nom de Notes d'un vieil homme sans nom5. Il s'y décrit lui-même sous les traits d'un ivrogne dissolu, et prétend avoir été en 1830 le tenancier d'un bordel situé à Nezu, qui brûla dans un incendie. (source Wikipédia) Voici quelques oeuvres de cet artiste :
  13. Biographie Thomas Joy Musgrave (B Boughton-Monchelsea, Kent, 9 Juillet 1812, à Londres d, 7 avril 1866). peintre anglais. Il venait d'une famille a atterri et a été autorisé à céder à son jeune intérêts artistiques. Il a étudié sous Samuel Drummond (1763-1844) à Londres. Il a d'abord exposé à la Royal Academy en 1831 et a continué à faire presque chaque année jusqu'à sa mort. L'un des premiers portraits Joy a été de William Ramsay Maule, Lord Panmure (pièce n ° RA 1838; non identifiés). Panmure (1771-1852) encourage la joie d'étudier en France et plus tard placé son poulain John Phillip avec lui comme un élève. Il a donné une certaine joie de ses premières commandes importantes, portraits des héros maritime William Darling et Grace Darling et le naufrage de l'Forfarshire (tous les c. 1840, prêté à Dundee, McManus Gals).Entre 1841 et 1843, Joy acquise le patronage de la reine Victoria et peint deux portraits du nourrisson double d'Albert Edward, prince de Galles, et de Victoria, princesse royale (le château de Windsor, Berks, le colonel Royal). lien pour aller visiter un peu plus d'oeuvres de cet artiste : http://www.artrenewal.org/pages/artist.php?artistid=3098
  14. La technique de la peinture au couteau quand elle est bien maitrisée comme ici est un réel plaisir pour les yeux :) Tu connais peut-être ce peintre au couteau, christian Jequel : http://www.christianjequel.com/ Ses " chevaux au galop " sont superbes En effet, "les chevaux au galop" vraiment superbe!! j'aime beaucoup ce genre de peinture, j'aime bien aussi le "chien courant après les oiseaux". Un grand merci à toi, pour ce lien,c'est très sympa. Bon dimanche.
  15. James Corbett James Corbett est un sculpteur. Il crée des oeuvres à partir de pièces de voitures. James a découvert son talent pour la création de ses pièces étonnantes à partir d' une entreprise de recyclage automobile à Brisbane. ane. Sa première pièce a été un buggy tout terrain de course . La réponse d'amis et de clients a été si positive qu'il a été encouragé à créer plus de pièces, des voitures, motos et les animaux les oiseaux, tous vendus facilement. James Voici le lien de sa galerie : http://www.jamescorbettart.com/default.html
×