Aller au contenu

N-one

Membre
  • Contenus

    181
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de N-one

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 02/28/1985

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

2798 visualisations du profil
  1. *Provocation on* Suffit de regarder les topics jeux du forum pour savoir ce qu'est un no life : c'est ça. *Provocation off* Un no life n'est pas celui qui passe beaucoup de temps chez lui mais celui qui utilise son temps à s'occuper sans kiffer, à passer son temps à faire une chose à défaut de mieux et non parce que c'est son envie du moment. Après les passions peuvent devenir des drogues et la personne peut ne plus se rendre compte de tout ce qu'elle laisse de côté à cause de cela et c'est souvent quand on a "tout" perdu qu'on s'en rend compte mais malgré ça certains restent accrochés à leur drogue, sûrement parce que ça leur permet d'oublier ce qu'ils viennent de perdre (c'est con mais c'est la réalité). De même certains se jettent sur des passions addictives non pas par réelle passion mais parce qu'ils ont rien d'autres. Dans les deux cas la passion est alors une drogue avant d'être une passion, ces personnes perdent le contrôle de leur vie. Mais quoi qu'il en soit être no life ça n'a pas à voir à rester chez soit, c'est juste qu'une personne qui se fait chié aura plus souvent tendance par facilité à rester chez lui, on nous offre de quoi passer le temps sans effort et sans s'en rendre compte : télé, internet, jeux vidéo, donc forcement il y a davantage de nolife accroché devant l'écran qu'autre part, et puis l’illusion, un mec qui sort de chez lui semble avoir une vie alors que pas forcement, du moins pas comme je l'entends.
  2. Orgasmique, je ne peux m'en passer. Tablettes surtout, noir quasi exclusivement, avec des éclats de fève de cacao miam. Fruits sec à coque, caramel, café s'accorde aussi très bien avec je trouve, j'en salive. Par contre praliné bof, aux fruits alcool je déteste, aux épices ça peut me plaire mais rarement.
  3. En même temps peut être qu'elle fait des cam to cam chaud dans la vie
  4. N-one

    légalisation des armes a feu

    Seulement si ça ne nous met pas en danger, hors même avec une arme à feu tu te mets en danger, de plus la légitime défense doit être proportionné. Après chacun fait selon sa conscience, dans le cas d'un viol, si ça touche un proche et même si l'acte est passé, si j'peux dégommer le mec je n'aurais pas de pitié, n'empêche qu'aux yeux de la lois je serais coupable d'un crime et la légitime défense ne passera pas dans tous les cas. On ne peut pas dire aux personnes qu'elles sont laches si elles n'interviennent pas lors d'une agression, c'est sa sécurité qu'il met en jeu. Cela dit je suis pour le port d'arme mais je n'ai pas d'arguments, je n'ai pas fait d'analyse là dessus, simplement d'un point de vu personnel on a tous l'impression d'être responsable et qu'on l'utiliserais à bon escient. Mais le cas du voisin qu'on risquerais de buter, tu peux déjà le faire avec les armes que tu as chez toi et ce sans plus de difficulté, donc la question du port d'arme se pose vraiment uniquement en cas d'agression où là tu risques de réagir sans trop penser par peur, par haine et de manière disproportionné, quand tu n'es pas dans le feu de l'action le mec d'en face ne s'attend pas quand tu t'approches de lui à se prendre un coup de couteau, donc une arme à feu n'est pas plus efficace.
  5. N-one

    écrivez-vous des lettres?

    Je fais parti des cons et j'en suis vraiment fier. Ca m'arrive quand je veux donner de la puissance au message je trouve que ça rend mieux mais c'est très rare par rapport au nombre de mails. J'ai des lettres de certaines personnes et je les conserve comme des trésors, pourtant j'suis pas du genre souvenir, ma tête et mon coeur me suffissent mais je trouve la symbolique forte. Cadre sentimental seulement, donc amour ou amis proche pour des moments particuliers. Enfin je dis amis mais je devrais dire amies, je crois jamais, même auparavant, en avoir écrit à des mecs (hors famille), pourtant j'ai parfois eu à leur dire des choses importantes. Bon sinon les lettres de motiv' mais sans aucune beauté quand je les rédigeais, c'est juste qu'on m'a dit de faire ainsi, donc par obligation et non pour l'amour du papier dans ce cas. Dans un mail, les mots peuvent touché mais le mail lui même n'a aucune importance. Dans les lettres papier, l'objet en lui même contient des émotions. Mais c'est peut être la rareté qui fait aussi que c'est devenu si précieux. Puis le temps qu'on passe à essayer qu'elle soit belle, chaque mot est pesé, réfléchis, on s'applique à écrire ; on ne l'écrit pas comme on écrit un mail, on peut passer beaucoup de temps à écrire un mail mais la lettre a une symbolique tellement forte qu'on a davantage peur de ne pas mettre la bonne phrase, puis on évite d'en écrire une tonne comme on le fait parfois avec un mail, ce qui oblige d'être précis et de bien choisir ses phrases. Enfin j'sais pas, écrire une lettre pour moi c'est comme un cadeau donc je l'écris en pensant à cela.
  6. Je pense qu'il y a deux choses, celle de payer un intermédiaire, pas question de sous mais de principe, et le fait de n'y aller que dans le but de trouver une fille, pas le temps d'apprendre à connaitre les gens tu es déjà dans l'optique est ce qu'elle me convient et l'autre fait de même. Bon après je ne sais pas comment ça se passe en réalité. Quand tu vas à une soirée, avec des célibataires, tu souhaites passer un bon moment avec tes potes, tu peux espérer une bonne rencontre, te dire faut pas que je rentre seul, ça ne me choque pas cela car malgré cela t'es là pour prendre du plaisir avec tes amis, pour discuter avec de nouvelles personnes et c'est surtout ça l'essentiel. Imagines que ces même personne sont là uniquement pour trouver un mec ou une fille, on arrive, on s'dévisage, on essaie d'en savoir le plus sur la personne en un minimum de temps et on passe sa soirée à ça, c'est un peu l'image que renvoi ces site, ça à l'air bien chiant et trop speed. Après mauvaise image c'est vite dit, j'avais un collègue qui m'a dit qu'il avait rencontré sa copine comme ça, j'suis content pour lui, ça ne m'a pas choqué, je m'en foutais un peu, de même que mes autres collègues pourtant plus âgé et pas trop à surfer sur le net, ils ne captaient pas mais n'était pas choqué, c'est pas notre cam. Donc plus simplement je ne crois pas que cette façon de faire intéresse la majorité des personnes.
  7. Non, ma supposition est possible, un ange qui se prenait pour un simple papillon. Puisque le père noël existe pourquoi pas les anges.
  8. Ca se trouve c'est pas un rêve, chaque année tu rejoins ton lieu d'apprentissage et tant que tu ne connais pas tes pouvoirs on fait en sorte que tu prennes ça pour un rêve alors qu'en fait t'es un ange. Mais non je ne me tape pas de délire.
  9. Je sais bien qu'il y en a Je parle de le constater au quotidien, c'est un peu fort de dire que les religieux s'en foutent de la cause animal quand tu vois que monsieur tout le monde achète de la viande de merde pour pouvoir se prendre un pack de coca et se gave de 200g de viande par repas en trouvant ça normal. C'est vrai qu'une tendance se dessine avec un retour des produits locaux, du respect des animaux et des terres, mais on y est très loin et pas sûre que ça redevienne un jours la principale façon de consommer. Dans un magazine hors série de cuisine que je feuilletais des blogueurs culinaires connut de la sphère voyaient ainsi l'avenir de la cuisine, je suis plus sceptique sur le fait que la majorité soit prête à changer sa manière de consommer, donc c'est un peu trop facile de distinguer les athées et les autres pour voir qui est le mieux. Les végétariens te prendront pour un être cruel même si tu penses faire attention à la condition animal, on en finit pas dans le classement des hommes les plus respectueux, ça n'a pas de sens.
  10. Ce n'est pas une question d'ignorer ce débat, c'est que s'en est un autre. Si cet abattage n'est pas digne de l'homme c'est à l'état de le condamner, de l'interdire, partout. Quick ne fait que proposer du hallal comme le fait déjà les supermarchés, donc ce qui change c'est que celui ci prend un peu plus de place. Hors chaque vie à la même valeur, donc ce n'est pas que l'abattage fasse souffrir le soucis, ça soit on l'autorise soit on l'interdit, y'a pas on en accepte un peu. Contrairement au portait qu'on vient de faire de moi, la souffrance animal me tient à coeur même si ce n'est pas une cause dans laquelle je m'investis. Ce n'est au départ pas pour le gout que je faisais attention à ce que j'achetais, c'est que pour moi la plus grande souffrance ce n'est pas l'exécution mais toute une vie indigne. Mon chien enchaine les connerie je n'ai jamais levé la main sur lui. Je mange bien moins de viande qu'avant et ce n'est pas simplement un problème d'argent et encore moins de gout personnel. Après ça peut révolter mon histoire de tauromachie ou le fait que ça ne me gêne pas de tuer un poulet de mes mains et même qu'enfant j'écrasais des fourmis, mais j'ignore en rien la cruauté animal. Je pense simplement que si l'abattage rituel est inhumain ça ne concerne pas plus quick que les supermarché ou le kebab du coin, alors qu'une grande chaine utilise la religion pour vendre là ça me semble plus les désigner. C'est évident qu'en lançant un tel sujet on débatte de la souffrance animal, je pense simplement que quick n'a rien à voir là dedans et que si ça a fait autant la une c'est justement à cause de la place de la religion et non de la souffrance des animaux. Donc ce n'est en rien une excuse, je ne cherche pas à cacher ou ignorer quoi que se soit, je donne juste mon point de vu sur quick.
  11. Je sais je suis un vilain garçon sans aucune pitié. J'aime voir les animaux agonir, d'ailleurs je pense essayer avec mon chien. C'est parce que j'ai été battu dans la petite enfance donc je refoule la violence en moi et puisqu'il n'est pas correct de regarder les hommes souffrir avec plaisir je le fais avec les taureaux.
  12. Hors défenseur d'animaux je n'ai jamais vu d'athées scandalisés par ces poulets élevés en cage, ça va les faire réagir quand ils le voient à la télé et le lendemain c'est dans leur caddie... il n'y a que la question du gout qu'on entends parfois. Je n'ai pas vu non plus de personnes scandalisé par un parent qu'achète un poisson rouge à son môme dans un bocal de 5cm. En revanche beaucoup sont choqué par la tauromachi que j'apprécie, je suis un cruel insensible n'est ce pas ? Et que dire du foie gras qui pose aussi un débat sur la souffrance animal mais si chère à nos yeux au moment de noël ? Et comment avec toutes les informations que nous avons, des hommes travaillent encore dans de mauvaises conditions, se bouffant la santé, étant moralement et physiquement maltraité. C'est bien de défendre la cause animal, si c'est une cause qui vous tient à coeur c'est noble. vous avez le droit aussi d'être contre les religions et leurs difficulté à évoluer. Il y a beaucoup à dire sur ces deux sujets. Mais rien ne sert d'essayer de voir qui est le plus cruel, qui a le plus de coeur. Que se soit par soucis économique, par habitude, par tradition ou par connerie, athée comme croyant a bien des choses à se repprocher. On peut discuter de la meilleure façon d'abbatre les animaux, de l'omniprésence de la religion mais chercher à savoir qui est le mieux c'est inutil, hormis quelques un dont je ne fais pas partis d'ailleurs, on est tous horrible. De plus en plus de personnes prennent conscience de certaines choses mais on est encore loin de pouvoir faire la moral à une catégorie de personne. Un très court résumé mais on peut trouver plus d'infos sur le web de nos chères courses de chevaux qui font sensation : http://www.l214.com/fichiers/animal-et-soc...-de-chevaux.doc encore une souffrance qu'on accepte sans rien dire et avec plaisir. Toujours est il, qu'en ce qui concerne ces quick, le problème est juste une question de la place que la religion doit avoir en france. La souffrance qui découle de l'abbatage rituel est un autre problème.
  13. Ca m'arrive souvent mais dans des conditions particulières : proche du réveil. Comme l'a dit un des membres, c'est plus dans un état de somnolence, quelque chose à me sortir de mon état de sommeil mais je ne le souhaite pas et continu à rêver. Genre ma copine qui va me demander de me réveiller, je l'entends, je le sais, mais je n'ouvre pas les yeux et continu mon rêve, si elle insiste trop par contre c'est mort, ej me réveille totalement. Il y a toujours un élément extérieurs qui me fait prendre conscience de mon rêve plus ou moins rapidement. C'est assez sympa parfois et permet de se souvenir plus facilement d'une partie du rêve (tout comme un réveil brutal en plein rêve mais le souvenir dure un peu plus longtemps). D'autres fois je n'apprécie pas, car je me sens mal après, ça dépend des rêves, pas d'exemple car je ne m'en souviens pas, à part deux que j'ai fais plusieurs fois mais squi ne sont pas représentatif de cet état. Rien d'étrange là dedans, ça arrive à beaucoup de monde. Après que cela fasse encore parti du rêve ou non c'est un autre débat mais c'est dans sa continuité en tout cas, c'est la suite du rêve où on avait aucun contrôle, on ne comprend pas de suite qu'on est dans notre "rêve" et s'il s'en suit un réveil total brutal ou du moins rapidement sans se rendormir de suite, alors on a les même sensations que lorsqu'on se réveil en plein rêve, sauf qu'on comprend qu'on s'aperçoit qu'on avait de 'linfluence dessus. Peut être que c'est simplement notre imaginaire qui a pris le relais de notre rêve mais n'étant pas encore tout à fait réveiller on garde la sensation du rêve au réveil total mais on a tout de même cette impression d'avoir pris son contrôle et c'est une belle expérience.
  14. N-one

    Sondage réel, sans piège

    Certainement et si possible un parti écolo au premier tour, mais ça dépendra des programmes et des éventuels regroupements. Second tour c'est par ordre dans ce qui est proposé : écolo, ps, ump.
×