Aller au contenu

Amstramgram

Membre
  • Contenus

    30
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Amstramgram

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 01/01/1911

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Tout à fait d'accord! A Rome fait comme les Romains. Point final. Et si les "Romains" ont des habitudes et des lois qui nous déplaisent, on n'y va pas. Là par contre, je suis moins d'accord. Personnellement je ne me prive pas de trouver que cette sentence est stupide. Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un pays étranger que je ne peux "juger". Cela se serait passé en France que j'aurais eu la même réaction. Je veux bien reconnaitre la nécessité d'un certain "relativisme culturel" quand on se penche sur ce qui se passe à l'étranger. Mais jusqu'à quel point le relativisme culturel doit-il nous faire "accepter" ce qui se passe dans le monde? Et à partir de quand fait-on de l'ingérence? Bien qu'émettre une opinion sur un fait qui se passe à l'étranger et faire de l'ingérence internationale soient 2 choses bien distinctes...
  2. Quand bien même notre vie serait un rêve ou un cauchemar, cela prouverait que l'on existe et que l'on dort. Le simple fait que l'on puisse se poser la question prouve que l'on existe : le fameux "Je pense donc je suis" ...
  3. Bien sûr que l'on peut, le mot n'est pas la chose... Les exemple sont nombreux. Après la question est de savoir jusqu'à quel point on déteste les idées en questions? Si cela va changer notre attitude ou non vis à vis des oeuvres concernées? C'est là la vraie question... Vais-je acheter le CD, ou la place de spectacle, ou le livre d'un artiste/écrivain encore en vie et dont je déteste les idées? Et donc lui donner de l'argent, participer à sa popularité? Vais-je m'interdire de lire un livre parce que je n'aime pas les idées de l'auteur, même s'il est mort? A chacun de répondre selon ses convictions. Personnellement je ne m'interdis pas de lire, que l'auteur soit mort ou vivant, par contre je me vois mal aller à un spectacle ou à un concert qui exprimerait des idées que je n'aime pas... Chacun fait comme il le sent en fait.
  4. Amstramgram

    Enfants maltraités.

    Entièrement d'accord!!!
  5. Héhéhé... Dans le premier cas, l'individu estime qu'un meurtrier/violeur/psychopate mérite la mort mais pas un foetus/embryon innocent. L'opinion est basée sur les notions de culpabilité et d'innocence. Dans le deuxième cas l'individu estime que la vie d'un être humain doit être respectée à tout prix, même si c'est un meurtrier, mais que un foetus/embryon n'étant pas un être humain biologiquement indépendant, il vaut mieux qu'il ne naissent pas si sa naissance constitue un danger ou un fardeau pour la mère. L'opinion est basée sur la conception de ce qu'est un être humain et à partir de quand. C'est comme cela que je le comprend... Personnellement je suis théoriquement contre la peine de mort et pour un droit à l'avortement très encadré et limité dans le temps (12 semaines c'est vraiment beaucoup!! Des femmes qui avortent plus de 2 fois, il y a un problème quelque-part, il faut les aider ou les soigner : il y a clairement soit violence soit mal-être...). Je suis surtout en faveur d'une responsabilisation en matière de sexualité : les gens doivent mieux connaitre et respecter leur corps et celui de leur partenaire, leur fonctionnement, les méthodes de contraception et de protection contre les MST, les femmes doivent mieux connaitre les signes qui annoncent les périodes d'ovulation, hommes et femmes ne doivent plus considérer le sexe comme un produit de consommation. Qu'on le veuille ou non, sexe, reproduction, santé, vie et mort sont intimement liés. Il faut aussi proposer des alternatives à l'avortement : adoption, accouchement sous X, ou peut-être juste rassurer la mère et lui donner les moyens d'accueillir sereinement son enfant, pour peu qu'elle ait un soutien aussi parmi ses amis, famille ou de par le père de l'enfant. Il faut peut-être changer son regard sur la sexualité : plaisir oui, mais aussi responsabilité. Et pourquoi pas et avant tout sexe et amour, engagement... Même si ça parait ringard? Pour la peine de mort, dans la théorie je suis contre. Le rôle de l'état n'est pas de tuer ses citoyens mais de les protéger, et de neutraliser les individus dangereux. Et de montrer l'exemple et respecter la vie. Mais parallèlement à ça, si l'on faisait du mal à mes enfants... Je pencherais peut-être pour la vengeance personnelle? Et j'accepterai alors d'aller en prison, car je suis egalement fermement convaincue qu'on ne doit pas se faire justice soi même?... Bref c'est bien compliqué!
  6. Il y a quand même des textes qui font sérieusement pencher la balance en faveur de son existence notamment les écrits de Josèphe, de Tacite et de Suétone. Ensuite les commentaires du Talmud reconnaissent l'historicité de Jésus. Quant à savoir pourquoi il a été crucifié, je renvoie à un très bon ouvrage : "La véritable histoire de Jésus : une enquête sur l'homme et sa lignée" de James Tabor C'est un livre très bien documenté, bourré de références historiques. Personnellement je ne crois pas qu'il soit "fils de Dieu" mais je ne doute pas qu'il ait bien et bien existé.
  7. Amstramgram

    Crane rasé

    Je dirais que cela dépend du comportement de la personne, de ce qui s'en dégage, de ses vêtements... éa peut être juste par confort, ou par esthétisme, par originalité, ou pour suivre une idéologie, ou une mode, ou ça peut être le résultat d'une chimiothérapie...etc. Bref, ça ne veut plus dire grand chose de particulier. Bon maintenant s'il y a tout l'attirail rangers, treillis, etc... peut-être je me dirais que la personne n'est pas la plus pacifique dans les 10 mètres à la ronde. Et encore sans plus...
  8. Je sens que je vais beaucoup beaucoup m'amuser sur ce forum!
  9. Amstramgram

    La citation du jour

    "La forme, c'est le fond qui remonte à la surface" Victor Hugo
×