Aller au contenu

Myrddin

Membre
  • Contenus

    27
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Myrddin

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 01/18/1990

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Myrddin

    Vengeance?

    A repousser la question "dis, tu m'aimes, tu m'aimes, dis?" ou bien être dans la question? Et vouloir une personne pour soi tout seul, est-ce que ça ne découle pas d'une jalousie incontrôlé, de la peur de perdre quelqu'un, du manque de confiance, justement? Et je sais que je suis loin d'y échapper, à ces désirs là... Une question, autre: est-ce plus caractéristique de la femme (général) de vouloir une relation exclusive, d'être centrée sur "le bon"? Pas seulement pour des raisons culturelles mais aussi biologique : la femme n'ayant qu'un ventre, ne pouvant enfanter que tout les 9 mois... Un homme (en forme, lol) 8 fois par jour? Hum, ça peut paraître cliché, voire reac, pourtant, on ne peut pas dire le contraire. Tournée autrement cela pourrait donner: les prédispositions biologiques différentes chez la femme et l'homme donnent-elles lieu à des "désirs" (tiens tiens) de relations diamétralement opposés? Je suis plutôt d'accord avec tout que ça en devient désespérant. Que puis-je dire d'autre que "ah oui, intéressant!" ou "je le pense aussi, effectivement". Je suis aussi pressée par le temps, mais je vais réfléchir à tout ça d'ici à demain! Et sinon, pour revenir au feuilleton de la vengeance, j'ai bien ris jaune, hier, quand j'ai vu un album photo de mon amie sur le net intitulé "changement de coupe". Elle s'était fait faire un carré dans ses cheveux bruns. Jusque là rien de spécial, si ce n'est que le puceau avait eu, avant moi, une nana avec laquelle il n'avait rien conclu, pendant trois siècle, un peu basée sur l'enfermement, la souffrance, et qu'il s'était amusé à la "transformer" en son idéal: une petite brune avec un carré court... Cette façon de vouloir modeler la femme à l'image de son fantasme m'a toujours déplus chez lui, sans trop savoir pourquoi. (mis à part que je suis plus blonde que brune, que je faisais presque sa taille... que je n'avais rien de son idéal, mis à part être une jeune fille... voilà, dans les bizarreries de ce garçon, ce n'est pas la seule, mais personnellement, je trouve ça un peu effrayant, cette fuite de la diversité...
  2. Je ne lis pas de journaux, je ne regarde pas les actualités... Et en plus j'écoute France Inter! Pour la désinformation... Mais je comprends qu'il se passe pas mal de bouleversement dans le mauvais sens, que c'est violent, qu'il n'y a pas d'opposition, que chacun s'accorde à se dé-crédibiliser pendant qu'on privatise à tour de bras, qu'on vole aux pauvres (dernières nouvelles sur les accidents du travail) pour donner aux riches. Que rien n'est fait pour les jeunes à grande échelle, qu'on galère pour trouver un boulot convenable dans la branche qui nous intéresse... Que ce gouvernement va vite pour faire passer des réformes anticonstitutionnelles, du grand n'importe quoi. Ensuite, il y a la création de petits partis extrêmes, dont le NPA, qui veut lutter contre un système qui ne tient pas la route, creuse les inégalités, inhumain. Ce qui est marrant avec le NPA, c'est qu'il a un nom qui déclare lui meme sa fin. Dans dix ans, pourra-t-on encore parler de Nouveau Parti Anticapitaliste? Voilà, sinon, je n'ai pas grand chose à dire, il me semble 100 fois plus louable de voter pour eux que pour Talonetto, qu'ils faut de la contestation contre ce qu'il se passe en ce moment. Même si les solutions ne peuvent être mises en place à cause de l'opposition, qu'il faut, oui, faire peur!
  3. Myrddin

    Vengeance?

    Waouh merci pour cette longues et pertinentes analyses... Avant de répondre, je tiens à clarifier quelque chose: je ne veux pas le ré-obtenir, malgré les rêves que je fais la nuit, dont il fait parti et contre lequel j'aimerais lutter. (Titsa, j'avais lu ta réponse hier soir et la claque, je lui ai donné cette nuit dans mon rêve! Mais elle était si molle... Preuve de mon impuissance ) Quant à l'ignorance du jeune homme concernant l'amour... Il semblait y réfléchir 5 fois plus que moi puisqu'il disait, d'un ton réfléchi "Toi je t'aime, alors que d'elle je suis amoureux" En faisant la nuance entre aimer (plus profond et plus apaisé selon lui) et "l'état d'amour" (le coeur qui bat, etc). Gênée par ce genre de conversation à cause de bêtise dans le passé, j'avais plus tendance à hausser les épaules qu'autre chose. Surtout quand j'entendais dans sa bouche "A une autre époque (laquelle???) je t'aurais épousé", ou ce genre de truc... D'autre petits enthousiasmes comme "personne ne m'a jamais accordé autant d'amour et d'attention que toi". Et moi, stupide, je lui présente une fille qui a la particularité d'être fanatique de ses mecs. Critérium, si je suis folle furieuse, c'est que je n'ai pas la patience du sage chinois et qu'un conflit non résolu chez moi (sans rester de la rancune) peut rester très très longtemps... Alors même que son cadavre sera en train de passer sous mes yeux, je tenterais de le rattraper pour le disséquer et comprendre... Ou pire, je ne verrais rien du tout. Car même si, éventuellement, ça lui retombe sur le museau, je ne serais sans doute pas là pour profiter du spectacle. Je ne sais pas si, comme tu dis, à semer le vent, on récolte... un ouragan.. C'est un peu généraliste et je le crois suffisamment malin, ou crétin (tout dépend du point de vue) pour s'en sortir sans une bourrasque... pour retourner son vilain galion ( :blush: ) Et Titsa, tu comprends mieux mon message et je rougis jusque dans mes chaussettes... Pour la différence entre le désir et l'amour, chez lui. Justement, je ne crois pas qu'il me désirait, du moins, je ne sentais pas ce désir chez lui et à mon grand désespoir, c'était un peu nul entre nous à ce niveau (et c'est là que je me suis tu trop longtemps). Quand il est allé chez cette fille, il n'avait rien à se dire, mais c'était si formidable sensuellement qu'il m'en a oublié. Je ne pouvais pas lui en vouloir de la préférer pour ça! Si je lui avais présenté cette fille, c'est parce que je pensais que lui aussi avait le droit de s'éclater. Parce qu'il pensait que tout ce qui se rapportait au sexe était inutile, voire nocif. Je voulais lui prouver le contraire. Etait-ce un cadeau? Il me semble bien! Donc, de côté là, oui, la force de son désir a tout effacé et il a pris ça pour de l'amour, pour elle... Et j'ai bien été innocente, naïve, trop confiante, tout ça, quoi... En ce qui concerne le libertinage, lui trouvait ça malsain. Tout comme elle. Je n'ai pas voulu les "manipuler" comme il a été dit plus haut, mais je voulais leur prouver le contraire. Que rien n'empêchait d'avoir plusieurs belles relations. Maintenant, à mes yeux, ils ne pourront jamais effacer la tache qu'ils ont fait eux même sur leur relation: un peu comme un restant de mon regard, de mon ombre... Tant de choses ont été dites qui m'ont horripilées, voire glacée. De cette idiote, j'ai eu droit à des "désolé de t'avoir volé ton copain", à des "il n'est pas rentré sans toi dans ce monde que tu lui offrais, il a pris ce qu'il voulait et il s'est barré". Super, miss... Et de lui un retrait illico dans des conventions, justement "Comprend moi, je n'ai jamais eu de relation exclusive, j'en ai envie maintenant..." (cela faisait trois jours qu'ils se connaissaient; et qu'on ne me fasse pas le "coup" du coup de foudre! non! ce n'est pas un coup de foudre! ou le coup de foudre ne vaut rien de rien! Des imbécilités...) "étre libre exige de ne pas être aveugle, sinon, on se prend les murs beaucoup plus violemment." C'est justement quelque chose que je me demande toujours: à partir du moment où l'on donne sa confiance à une personne, puisqu'on part du postulat que cette personne en est digne, ce qu'elle fait sans nous requiert d'être aveugle sans s'en inquiéter, non? quand à croire la relation éternelle... Quelle difficulté que de s'avouer le contraire! C'est agréable et grisant de penser que j'aimerai toujours aussi fort cette même personne... Qu'il y aura toujours autant de désir... ça fait autant de fantasmes brisés, autant de désillusion, oui... Je crois qu'il est beau d'avoir conscience de l'autre au point de vouloir son bonheur à tout instant, dans le présent du moment... Mais penser que cela va se finir un jour engendrerait trop de souffrance chez moi. Quoique? C'est peut être d'accepter cela qui me rendrait sereine? Pour la baffe, je suis trop poltronne pour le faire. ça m'a fait sourire et le temps d'un songe je l'ai vécu.. Mais j'ai trop peur de m'en prendre une en retour, haha! Et pour l'instant, je n'ai pas une colère franche, je suis furieuse! Une claque, qu'est ce qu'une claque? Surtout sur un gosse qu'on a battu petit... Je ne me sens de le revoir pour ça. Pour le moment. Mais je ne dis pas que c'est une mauvaise idée!
  4. Myrddin

    Vengeance?

    lol Ben maintenant j'ai presque tout dit il me semble... au fur et à mesure... :blush: à toi MrLau de n'avoir rien dit quand je me suis... hum... défoulée sur toi...
  5. Myrddin

    Vengeance?

    j'emet une autre contestation, à l'encontre de MRLau, qui tient un discours "normal" les jours "normaux". (sauf à mon encontre d'une suceptibilité pointue) Je voulais juste savoir: un discours normal sur des histoires tout à fait singulières ne fait pas de MrLau un moralisateur idiot? Car après avoir programmé un discours pré formaté (auquel je n'ai pas eu droit, ouf!) serait-il même nécessaire de lire le sujet d'un bout à l'autre. Puisque la critique et le jugement sont de mise, il vaut mieux avoir le moins de compétence de compréhension devant chaque personne. Je suis peut être un peu dure, mais le côté "discours normal, habituel" m'a titillée le nez. j'aimerais voir si MrLau "est du genre à pas trop apprécier la critique .... " ? Et si je suis injuste face à un problème que je ne connais qu'en toute petite partie....
  6. Myrddin

    Vengeance?

    Elle ne tiennent pas debout parce qu'elle répondaient à une histoire incomplète, ou complétée seulement par leur propre imagination. Il n'y a rien de mal à cela, mais ces réponses étaient clichées, parce que leur base (mon histoire) n'était pas solide et entière. j'aimerais d'une seule phrase tracer les qualités d'un individu, les émotions telles que je les ai ressenti, etc... mais c'est pas ça pour le moment!
  7. Myrddin

    Vengeance?

    Merci pour ces réponses franches. Je ne venais pas chercher de critiques, il est vrai, même si je savais pertinement que j'en aurais et quelles auraient ces formes. Tout d'abord, je tiens à mettre en avant l'aspect DECEPTION de ce problème. Non, il n'aime pas cette fille. Et, elle, en ayant tendance à tomber amoureuse de tout le monde, n'aime donc personne (logique?). Je m'explique. Il m'a dit que "oui, il se faisait déjà chier auprès d'elle, qu'ils n'avaient rien à se dire". Elle m'a dit qu'elle avait peur "parce qu'il avait rencontré une autre nana et qu'il était avec elle en ce moment précis, qu'elle avait peur qu'il tombe amoureux". De l'immaturité sentimentale, là-dedans, puisque monsieur et madame tombent amoureux de tout ce qui bouge... il m'a même dit qu'il avait le coeur plus froid qu'un glaçon et qu'il était en fait incapable d'aimer, par la suite. Que toute son attitude n'est qu'hypocrisie. Je ne cherche pas à le récupérer! Je suis très en colère... Certes, il m'a laissé sur le bord de la route après m'avoir juré de me décrocher la lune, c'est un peu... En fait, je suis ici pour dire: la colère me ronge et je chercher une solution. On m'a déjà dit "passe outre" mais je ne peux pas. alors, forumeur gentils, si vous avez d'autres interprêtations.... Car les votres ne tiennent pas debout (et c'est entièrement ma faute, vraiment, je n'ai pas tout dit. En même temps, une si longue histoire, racontée par moi mm d'un bloc, ça en endort plus d'un). Vous avez raison de dire que la vengeance peut être nocive... mais j'aimerais récupérer ce bout de moi que j'ai perdu dans l'affaire. J'ai coupé les ponts, mais il ne cherche pas à me joindre non plus... c'est peut être ça qui me met le plus en rogne... qu'il aille dire à ses potes (qui sont les miens) que je ne lui parle plus, alors que c'est lui qui n'a pas répondu à mon dernier texto... Avant de rompre avec une ordure, une fois, j'ai agit d'une telle façon d'être débarassée moralement de tout besoin de vengeance. Je lui ai fait payer, et je suis partie, soulagée, sans regarder en arrière. "J'ai tourné la page" au même moment. Je suis tout sauf raisonnable, et je me plie sous vos critiques en les lisant, il n'y a pas de mal à ça, seulement si je suis comprise, ça va me faire plaisir.... En même temps, être jugée de ce côté là est si habituel (ma famille)... Enfin, merci pour vos longues critiques, elles me permettent de comprendre ce que j'ai oublié de vous dire.... :blush:
  8. Myrddin

    Vengeance?

    Je tache de répondre demain, car il m'arrive une chose étrange depuis hier: la moindre poussée de stresse me donne de l'urticaire... donc quand je dis que ça me ronge... Bonne nuit! Et merci de me répondre!!!! c'est très gentil!
  9. Myrddin

    Vengeance?

    oui, ça c'est le point de vue... très extérieur... et je ne peux pas t'en vouloir, puisque je n'ai pas le courage, (ni la faculté?) de tout raconter en détail. Mais je vais tacher de répondre point par point à ce que tu viens de me dire. "Tu sais en général , la majorité des gens cherche a avoir une relation posé avec un ou une seule partenaire. Toi en gros tu lui dis que tu as une autre relation, qu'il est donc libre de voir d'autres personnes et tu lui présente une copine a toi." Oui, c'est vrai. La majorité agit ainsi. Empile les relations, les fait se succéder à la file indienne. Et moi j'ai choisi de rester ouverte. J'ai une autre relation, mais cela ne lui enlevait strictement rien puisque je le voyais quand il le désirait, quand il le voulait. Je lui présente ma copine parce qu'il est trop nul pour en trouver une tout seul. Mais surtout parce que j'ai une confiance aveugle et absolue en lui. "Je crain malheuresement que ce soit un peu de ta faute... " Ma faute... là, c'est délicat. Oui, je suis à l'initiative. Mais la faute d'avoir eu affaire à un crétin qui a fait son coming out à peine laché... la faute d'avoir fait confiance... d'avoir cru ses mensonges, oui. Et quand je dis mensonges, ce sont les "je t'aime" qu'il lache un peu à la va-vite, cet excité. "Tu ne lui accorde aucune place stable dans ta vie mais tu ne souhaites pas qu'il soit stable avec quelqu'un d'autre ..." Là je peux me permettre, en connaissance de cause, de dire que tu te trompes de loin. Je lui accordais toute la place dans ma vie. J'ai un exemple frappant. Ce type a un caractèristique, c'est que c'est un grand voyageur dans l'âme, qui a besoin de bouger, et par conséquent de ne pas s'attacher. Je le voyais souffrir de son attachement à moi, et pour le soulager, et aussi parce que je croyais ce que je disais, je lui ai répondu "si tu pars loin, longtemps, sache que je serais toujours là pour toi comme un port d'attache, que je ne t'en voudrais jamais de cela, que tu es libre et que je ne t'arrache pas ta liberté." Je ne lui interdisait aucunement une stabilité avec quelqu'un d'autre, dans le sens littérale du mot stable. Ce que je n'ai pas apprécié, c'est son détachement de moi, son mensonge, en outre, comme s'il n'attendait que ça, de me fuir. c'est plutot egoiste ... Qui a présenté la copine à qui? Qui voulait partager? Qui a fuit? Soit, après ces trois questions, qui est égoïste? Ou alors j'ai pas tout compris tongue.gif Ce n'est pas grave, ce n'est pas évident, et je ne dis pas tout d'un coup.
  10. Myrddin

    Vengeance?

    Parce que je ne voulais pas de lui comme petit ami... je ne le voulais pas dans cette case, ni dans aucune case du tout d'ailleurs. Si je l'ai "poussé dans les bras d'une autre" c'était pour lui montrer qu'on pouvait aussi partager de ce côté là. Parce qu'il n'était pas le seul dans ma vie. Je ne voulais pas le garder juste pour moi, au chaud pour l'hiver... Je ne sais pas si je l'aimais. Je sais qu'il comptait beaucoup... qu'il m'a terriblement déçue. Peut être que je le mettais un peu trop haut dans mon estime. tout est-il que je me sens "trahie"... Et selon moi ce n'est pas une erreur que d'avoir fait cela. J'ai simplement découvert... hmmm... ce qu'il est vraiment... Et non, je ne pense pas l'aimer aujourd'hui. Et si je cherche la vengeance, c'est juste pour me soulager, moi, histoire de lui faire le mal qu'il ne ressent pas. Est ce juste de la méchanceté?
  11. Myrddin

    Vengeance?

    Je ne peux écrire tous les détails de mon histoire, mais en gros cela donne: un garçon timide, vierge tombe "amoureux" de moi. Je suis sa première, etc. Nous partageons les mêmes passions, il me dit des mots que je ne veux pas entendre dans sa bouche. J'ai envie qu'il arrive à s'ouvrir l'esprit, puisque ce que je suis, une fille plus tournée vers les relations que vers mon travail, ne lui plaît pas. Qu'à cela ne tienne, je lui présente une amie, un peu co-conne, mais très gentille, très jolie, j'ai envie qu'il me comprenne, qu'il aille vers les filles, qu'il arrête d'être aveuglé par moi. Mais je ne veux pas m'en débarrasser: je l'adore! Ce que je fais est un pas de plus dans notre relation, un gage de confiance de ma part. 3 jours après la rencontre avec mon amie, c'est l'amour fou entre eux. Ils s'envoient des textos navrants de sentiments superficiels. Je suis déçue, je le lui dis. Puis il me dit qu'il veut une relation "exclusive avec elle". Ok. ça fait mal, mais qu'importe. Puis il me fait ce qu'il craignait que je lui fasse: de moins en moins me voir. Reculer les rdv. Puis il ne répond pas à mon texto de tristesse. Il dit que je ne veux plus lui parler. Si seulement ma mère n'était pas là pour arranger les choses "faut voir comme tu es égoïste avec lui, ce que tu lui as fait". Il a foutu la pagaille dans ma vie familiale, alors que ça c'était plutôt arrangé. Comme j'ai une liaison avec un homme que ma mère vomit sans le connaître, elle faisait exprès d'aduler ce petit puceau immature sentimentalement. Je suis dans une rage noire et cela me ronge. Je ne lui parle pas, je ne fais rien. Je sais que c'est le mieux, que c'est par là que je m'en sors par le haut. Pourtant, j'aimerais trouver de quoi me venger. Qu'en pensez-vous? Avez-vous été dans une même situation? Avez vous des idées...? ou pensez vous que j'ai été stupide jusque dans ma colère? (ce qui est probable)... Merci :blush:
  12. Myrddin

    Besoin d'aide

    La vie quotidienne est difficile, bien que je n'en ai jamais fait les frais jusqu'ici. Ton ex n'est pas dans la même position que ton conjoint, puisqu'il est dans celle de "l'amour impossible". Le manque alimente aussi ce que tu appelles "amour". Et comment peux-tu dire que tu réagirais de la même manière que lui (rejeter l'enfant d'un autre) alors que c'est cela même qui est au coeur de ton problème et de tes souffrances? Quand on aime quelqu'un, qu'y a t'il de plus important que son bonheur? Le bonheur des gens qu'on aime passe avant tous ces petits égoïsmes, non? Dans mon cas, j'ai aimé un homme marié, enfants, etc. Et j'aimais ses enfants, j'aimais même sa femme, je voulais vraiment qu'il soit heureux, paisible... Je n'arrive pas à comprendre ces attitudes... elles me semblent puériles?
  13. Oui, c'est un peu comme ce que dis Stormkyz, à mon avis... Ne pas se fier à son apparence (petite) mais à ce qu'elle te donn(ait) (miel: tendresse, amour, etc etc). Après, il faut aussi savoir comment ton ex comprenait cette métaphore.
×