Aller au contenu

Gamora

Banni
  • Contenus

    585
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Gamora

  1. Où sont partis tes rêves de jeune fille Jacky29? Dévaler l’allée centrale d’une église au bras de son papa, dans la robe de ses rêves, accompagnée par le canon de pachelbel, et entourée d’une ribambelle d’enfants qui jettent des pétales de rose... Cette chaîne Pronovias vend du rêve et elle a bien raison. Pour les infirmières (qui doivent économiser 6 mois pour se payer une robe de mariée), c’est un geste très appréciable. Non, elles sont médiatiquement sous exposées. On ne parle que du personnel soignant, c’est d’ailleurs lui qu’on applaudit tous les soirs, pas Josiane la caissière de monop’
  2. Ah ouais, donc maintenant tu t’en prends à mon « en gros »? C’est un peu faible comme argument et un peu risible il faut le reconnaître. A l’hôpital, ils ont toute la panoplie pour se protéger du coronavirus ou tout autre virus. Déplacer un patient ne se fair pas sans une protection « absolue ». Ce qui n’est pas le cas des caissières. Les moyens ne sont donc pas comparables. Donc en gros (oui bouboule, je persiste ) , les caissières prennent davantage de risques.
  3. Donc tu reconnais qu’ils prennent plus de risques que les soignants? Ils sont aussi voire plus exposés car ils voient beaucoup plus de monde, donc beaucoup plus de personnes malades (en valeur absolu). En gros, d’un point de vue mathématique, si un médecin voit 50 patients et que 90% sont infectés...et bien un caissier verra 300 patients et sûrement 20% de gens infectés.
  4. Et ces patrons n’ont pas toutes les protections, tous le matériels hospitaliers, et ni les applaudissements à 20h. C’est donc injuste. CQFD. Tu es mon aîné. Et je pense te respecter malgré mes moqueries.
  5. C’est donc ça ton métier. «Patron de commerces de proximité qui sont en première ligne ». *lance un masque PP2 , une combinaison et une pièce de deux euros à DDR*
  6. Les caissières ne sont pas médiatisées!
  7. On ne parle pas des artisans, mais des caissières qui sont moins loties que les soignantes, et ça, c’est indéniable. Les artisans sont censés être fermés non? Les boulangers portent-ils des masques? Les clients ont le choix (et le devoir) de ne pas sortir. Les commerçants non. Tu ne serais pas un peu de mauvaise foi tonton DDR? Les féministes diront: « C’est la moindre des choses. Nous souffrons déjà de nombreuses inégalités en temps normal, ce n’est qu’une maigre consolation... »
  8. C’est bien pire. Elles servent des clients avec peu/pas de matériels de protection. Ces clients sont souvent peu précautionneux, ingrats, ne respectent pas les distances de sécurité (à la caisse, on passe à moins d’un mètre). Elles prennent donc le risque d’attraper le virus, s’occupant de tout le monde: malades, pas malades, malades qui s’ignorent, malade de la gastro, malade du VIH etc. et ce, sans renforts de protection, sans appareil de constantes, sans produits désinfectants à portée de main. Certains reçoivent un simple « merci » (et encore, c’est pas systématique), d’autres ont des applaudissements tous les soirs, des chansons de Goldman, des louanges du président de la république, des robes de mariée, des primes.
  9. Je ne râle pas. Et je fais partie des gens qui continuent de faire marcher l’économie. J’ai donc la légitimité pour vous culpabiliser.
  10. Toi ça se voit que tu n’as pas vu ma petite robe noire... La Suisse quoi
  11. Moi c’est Gamora. Répète après moi: « GA-MO-RA ».
  12. Vive le confinement... C’est vrai. C’est bien beau d’aider les personnes âgées, d’applaudir aux fenêtres, ou de proposer de garder ponctuellement les enfants des autres...Mais peu de personnes - hors corps médical - ne vont jusqu’à sacrifier leur vie de famille pour le bien public. En cela, je trouve l’exemple de ces Tunisiennes admirable. On ne trouve pas un tel dévouement en France. On sait faire de superbes masques beauté (c’est vrai en plus).
  13. Non, les bals masqués, c’est démodé.
  14. Pour certains, les séries Netflix comme You, stranger things, casa del papel sont orgasmiques. (Ce sont toutes des porn stars). A défaut d’avoir un corps ferme
  15. Certains pays sont plus disciplinés, plus travailleurs et plus organisés que le nôtre. C’est même incomparable.
  16. C’est une marque de vibromasseur.
  17. Elles vont se faire un treizième mois tout en aidant le personnel hospitalier. La vie de famille passe après la santé publique. On appel ça: « le sens du sacrifice », « le dévouement », « le sens des responsabilités ». Pas sûr que Julie, la trentenaire confinée avec Netflix et son vibromasseur puisse en dire autant.
  18. Tu veux dire que les Français sont moins bosseurs, moins altruistes, moins consciencieux?
  19. Pourquoi les Français ne suivent pas cet exemple? Au lieu de râler, accuser, dénoncer...Pourquoi ne pas se prendre en main, tout simplement? https://mobile.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/coronavirus-en-tunisie-150-ouvrieres-se-confinent-a-l-usine-pour-fabriquer-des-masques_3887221.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1585302621#xtor=CS1-746&xtref=http://m.facebook.com
  20. C’était hier, juste après mon message. A croire que ce M. Macron a lu mon message. Il y a une différence flagrante. Le personnel soignant recevra une prime et une robe pronovias (pas vilaine en plus). Les caissières un tweet. Sympa. Une prime de 10 euros. Sympa.
  21. Non, ce n’est pas une blague, Pronovias offre des robes de mariées aux soignantes pour les remercier de leur engagement auprès des malades du Covid-19. https://www.google.fr/amp/s/www.vogue.fr/mariage/article/coronavirus-pronovias-offre-robes-de-mariee-mariage-soutien-soignantes-infirmieres-hopitaux%3famp Une manière de remercier ces héroïnes des temps modernes... Après avoir été acclamées par la foule, félicitées par le président, nourries par certains restaurateurs, elles reçoivent maintenant une jolie robe. Je me demande quel sera la prochain don? Une échappée de miss France? Le prix Nobel de la paix? Je plains les caissières qui s’exposent de la même manière, et qui prennent des risques encore plus grands (car elles ne savent pas qui est malade et qui ne l’est pas). Je les plains parce qu’en plus d’exercer un métier ingrat - il faut bien le reconnaître - elles sont les grandes oubliées de cette cérémonie de cirage de pompes. Personne ne pense à les applaudir, ni à leur donner un masque. Elles sont condamnées à mourir de ce virus (et si ce n’est pas celui là, ce sera un autre), et à se marier dans une robe Tati. La vie est injuste.
  22. Activités manuelles, jeux intellectuels, jeux éducatifs, émissions spéciales...L’offre est (très) large pendant cette période de confinement. Les enfants ne peuvent donc pas s’ennuyer, ils peuvent continuer à apprendre, s’amuser, découvrir de nouvelles choses. Peut-on en dire autant des adultes? Certes, il y a Amazon Prime, Netflix, la Fnac qui proposent une large sélection de films, séries, livres...mais à part ça? Les enfants découvrent le monde et tous ses mystères, tandis que les adultes sont en train d’éplucher la presse covid 19 related et/ou retrouver leurs vielles habitudes (virtuelles la plupart du temps). Je me trompe? Qu’avez-vous découvert de nouveau depuis ce confinement? A défaut d’avoir une vie sociale digne de ce nom, avez-vous réussi à enrichir votre savoir (hors covid 19?), découvrir de nouvelles choses, débuter une nouvelle activité? Faites-moi rêver...
  23. Me suis endormie devant au bout de 20 minutes :/
  24. « L’affaire Rachel Singer ». Je l’ai trouvé fascinant, surtout l’acteur qui incarne le boucher de Bikernau (Josef Mengele). Il est incroyable. Si vous avez en tête des films de ce style, je suis preneuse.
  25. Fuis! Ne reste pas avec un homme qui souffle le chaud/froid, qui est instable, inconstant, qui ne sait pas ce qu’il veut. Les femmes qui sont comme ça sont déjà insupportables alors les hommes...
×