Aller au contenu

soupiot

Banni
  • Contenus

    262
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par soupiot

  1. bin oui cela me semble plus important...même si on peut avoir plusieurs lectures de la mort de ces combattants mais au moins qu'on les respecte, tout le reste n'est que récupération et insulte à leur mémoire.
  2. oui je me faisais la même réflexion : certains ont le droit au qualificatif d'homme et d'autres sont dépeints par leur couleur...mais ne sont pas des hommes...cela veut tout dire sous le clavier
  3. nous sommes bien d'accord : la question du respect dans notre société est ici en débat. C'est la seule qui trouve intérêt pour moi sur ce genre de fait divers
  4. non mais franchement Baillousque c'est la caricature de la grenouille de bénitier. Peu importe pour lui/elle que la mère soit morte du moment que cette saloperie de mère voulait se faire avorter...elle n'a que ce qu'elle mérite pour Baillousque, c'est dieu qui l'a puni... Franchement à gerber ce genre de réflexion de la part de Baillousque...et cela se dit vertueux...
  5. de toute façon tout commentaire ici ne serait que pure supputation puisqu'on ne sait rien de l'enquête ou alors simple prétexte pour gerber sur les étrangers et le racisme anti-blanc et je ne sais quoi encore d'extrémiste. Comme si il n'y avait pas assez de topic sur ce forum à ce sujet...franchement.
  6. ah mais nous y voilà ! Hussard Noir utilise un fait divers dont il ne connait rien de l'enquête pour en faire un sujet sur le multiculturalisme...ou comment faire un sujet sans rien savoir de l'enquête... Je sens bien qu'on va venir sur les Mghrébins ou encore sur les Noirs ou je ne sais quoi histoire de bien remuer l'odeur de déjection dans le siphon de l'intolérance et de la xénophobie... Rien ne dit ici que c'est de la xénophobie...quand on brûle un drapeau ce n'est pas de la xénophobie puisque le drapeau est celui de la France sur son territoire et qu'en l'occurrence ce n'est pas le drapeau de la France à l'étranger. Et c'est là que le voile se lève : Hussard Noir nous explique qu'un Français en France est un étranger...c'est assez gros sel comme raisonnement et surtout assez débile.
  7. ce n'est pas ce qu'elle dit : elle dit clairement qu'au nom du refus de pratiquer un avortement pour des questions d'ordre religieuse, on a tué une personne. Belle mentalité. Décidément les cathos tradis sont vraiment nuls à chier
  8. je maintiens mon argument : c'est un changement de société certes, au même titre que l'abolition de la peine de mort ou encore l'abolition de l'esclavage ou encore le droit à l'avortement. Cela se fera et n'empêchera pas les hétéros de se marier. Comme cela n'a pas empêché d'avoir des gosses, de punir les criminels. C'est une liberté supplémentaire et c'est très bien ainsi. Toutes les vociférations de certains ici n'ont aucun fondement autre que la volonté de rester dans un traditionnalisme qui aurait soit-disant structuré la société : le "c'était-mieux-avant" est une vue de l'esprit qui est faite par ceux qui ne l'ont jamais vécu et toujours idéalisé, qui n'ont jamais vécu cette période. Vivement que cela se fasse qu'on puisse aller fêter les mariages de mes potes homos !
  9. en quoi cela t'empêchera de te marier ? Explique un chouillat ? Mis à part empêcher les autres d'accéder à cette possibilité, je ne vois pas en quoi cela t'autorise à empêcher cette possibilité ? Donc à partir de là pourquoi ne pas aussi interdire le divorce ? C'est complètement ahurissant de lire cela de la part de catholiques. Franchement, j'en ai assez de cette religion qu'est le christianisme, je vais me faire débaptiser ! Elle a gagné, je n'en peux plus de cette religion archaïque !
  10. comme toi tu ne peux donc pas dire que cela sera négatif. Si on ne peut pas évaluer dans un sens, on ne peut pas dans l'autre. Allez reste avec tes idées et si tu ne veux pas te marier avec un homo, n'empêche pas les autres de le faire.
  11. c'est du grand n'importe quoi : l'aspect d'une pseudo décadence?? non mais franchement, faudrait évoluer un peu.
  12. le diable se niche dans les détails Magus, le diable se niche dans les détails!
  13. allez je te laisse la partie sur mon compte car en fait c'est complètement inopérant et surtout c'est juste pour venir en aide et non aps pour construire quoi que ce soit. Reprenons donc : c'est aussi un principe d'équité pour moi et non pas d'égalité. Il y a une sacré différence entre équité et égalité. l'équité c'est sociétalement parlant exactement ici le contraire de l'égalité...mais je suis pas sûr que tu vois la différence...allez je t'aide un peu jeune padaouane : il y a un sentiment de justice dans l'équité qui peut aller à l'encontre de la loi parce que j'estime qu'elle n'est pas juste. ici ne pas reconnaître le mariage pour un homo ou une lesbienne, ce n'est pas juste puisqu'ils ou elles ne peuvent se marier entre eux ou elles. Jusqu'ici tu suis ? Et justement l'équité permet de créer une juste mesure, un équilibre là où l'égalité rendrait l'équilibre inacceptable. C'est couillon hein le raisonnement d'un puéril gamin de 19 ans ptit vieux Allez je t'explique un peu plus parce que je sens bien que tu es un peu brumeux dans ta tête mon ami : le principe d'équité permet simplement de dire que l'on peut traiter le mariage sous une forme qui soit une forme acceptable d'union entre deux êtres (on parle pas d'amour parce que je connais des couples qui croient être amoureux et qui se réveillent divorcés ni de reproduction puisqu'on a prouvé qu'en rien le mariage devait nécessairement conduire à al naissance ou alors il faudrait simplement interdire le mariage post-ménopause ou post andropause) mais pas au nom d'une égalité de base puisque les hétéros et les homos ne sont pas égaux face à la loi. Quand on est hétéro on a plus de droit que lorsqu'on est homo...et tu le sais bien. Donc l'quité permet de réduire cette différence Que toi cela ne te sied pas ne signifie pas que tu as raison : cela heurte tes principes, tes convictions mais tout le monde n'a pas à penser comme toi...tu comprends ce que je t'explique ou pas ? Tu vois toi tu peux aimer le chocolat chaud et moi je préfère le café froid : mais jamais tu ne m'imposeras de croire que le chocolat chaud est meilleur que mon café froid mais je ne t'empêcherai jamais de boire ton chocolat chaud... Après et à partir du moment où je ne t'oblige pas de boire mon café froid et que tu peux continuer à boire ton chocolat chaud, bin tu es prié de ne pas m'empêcher de boire mon café froid, même si cela te défrise les moustache mon ptit père Voilà...tu peux reprendre une activité normale
  14. non tu ne peux pas intellectuellement dire cela : il y a eu des réponses que tu le veuilles ou non ; tu es très loin d'avoir et la science infuse et la vérité universelle. Que tu te la pètes roi du forum et que cela te fasse rêver, c'est une chose, mais dire que les arguments des opposants à tes idées se réduisent à te traiter toi ou les antis d'homophobes, c'est quand même d'une dégueulasserie et d'une indignité intellectuelle qui frise le ridicule, la caricature et le foutage de gueule. Je pense au contraire que face à tes arguments qui valent ce qu'ils valent pour un pro mariage comme moi, on a été dans le constructif alors même que tu n'attends que cela la victimisation ! Alors évite ce simplisme intellectuel qui consiste à dire que tu es la victime de personnes dénuées de bon sens, tu y gagneras en respectabilité.
  15. et donc ? Ce n'est pas une nouvelle ! Le pire dans tout cela c'est que lorsque cela ne va pas dans le sens de certains on fait appel à Jospin pour trouver des arguments en oubliant que le PS n'est pas Jospin et que Jospin a fait des réformes qu'Hollande n'aurait pas faite parce que le PS n'est pas un parti monobloc tous derrière un chef. mais bien un lieu d'échange. Hollande est président, il fait ce choix du mariage pour tous et l'avis de Jospin compte peu. De toute façon il avait dit qu'il se retirait de la vie politique non ?
  16. soupiot

    ForumFr

    bonjour, étant nouveau sur ce forum, il y a quelque chose qui me paraît étrange : pourquoi y a-t-il autant de sujet sur l'homosexualité ou sur la religion qui se ressemblent ? Ne serait-il pas possible de trouver un système qui permettrait de rediriger automatiquement sur un sujet existant dès qu'on ouvre un sujet sans passer par la case alerte aux modérateurs ? je sais pas si je suis très clair...en fait cela permettrait d'éviter les doublons ou ce qui s'en approche. Par exemple le mariage homo et les propos de DASSAULT sont deux même sujets et ils sont distincts? Enfin je sais pas si c'est possible techniquement...
  17. soupiot

    Charlie Hebdo se moque de l'Eglise

    je trouve cette Une excellente et à mourir de rire !
  18. non l'égalité n'existe pas entre individu puisqu'UN homosexuel vouatn se marier avec UN AUTRE HOMOSEXUEL ne pourra pas le faire parce que la sexualité est un blocage alors même que ce ne doit aps en être un. L'Eglise n'est pas la première à prôner la fidélité, loin de là : les philosophes l'ont fait avant. Mais tu peux retourner le problème dans tous les sens, l'Eglise peut dire ce qu'elle veut, le mariage étant civil et non religieux dans nos lois, elle n'a aucun droit de regard à avoir sur ce droit au mariage pour tous. Quant à la notion même de norme, ce propos de ta part fait dire implicitement que tu considères l'homosexualité comme hors norme. Donc une déviance. Cela aura le mérité d'être clair : je ne te connaissais pas encore mais je sais à quel genre d epenseur j'ai à faire PS : on est passé de millénaire à siècles maintenant, tu deviens plus raisonnable sur les chiffres mais là encore le Christianisme n'a plus son mot à dire sur le mariage depuis le Code Napoléon. C'est con l'histoire hein?
  19. non le mariage que nous connaissons ne vient pas de la religion judéo-chrétienne. Navré : le mariage vient d'avant le monothéisme. C'est con mais c'est ainsi ou alors les Grecs ne se mariez pas? Le mariage a été sacramentalisé par l'Eglise par Latran IV en 1215 mais auparavant le seigneur mariait ses sujets. Tenir compte de l'avis du clergé sur le mariage qui est CIVIL me paraît tout aussi désuet et inopérant que sur l'avortement ou le droit de mourir.
  20. cette assertion est fausse : le mariage n'est pas une institution chrétienne plurimillénaires : revois la chronologie L'Eglise peut toujours dire ce qu'elle veut, le mariage est civil : je peux le répéter autant de fois qu'il le faudra pour que toi et tes amis compreniez que cela fait que la religion peut rester dans ses logis. Ensuite je ne parle pas d'égalité mais d'équité et encore une fois je ne vais pas me répéter mais bon...il n'y a pas égalité puisque des homos ne peuvent pas pour le moment se marier entre eux. Concernant le mariage : on rappellera encore et encore que se marier ne veut pas dire avoir des enfants et il y a eu tout un tas d'exemples qui vont dans ce sens... Après on peut toujours répéter un argument cela n'en fera jamais une vérité universelle. On n'est pas dans une vérité absolue d'un côté comme de l'autre et c'est pour cela que le droit peut être donné aux homos pour se marier. Si la loi créé une attaque contre l'intégrité physique de tout ou partie de la société alors oui la loi serait mauvaise mais ici ce n'est pas le cas : la loi va donner un droit qui n'empêchera pas les hétéros de se marier.
  21. à partir du moment où c'est la soutane qui parle alors l'argument est religieux. De plus, parler du mariage quand on est prêtre ou plus encore archevêque ou cardinal, c'est largement suffisant pour que l'argumentaire est une caractéristique religieuse. Je n'insulte personne : trouve moi un mot d'insulte ! Au contraire, j'ai dit que les clercs peuvent donner leur avis mais qu'il ne vaut pas tripette ; si c'est une insulte, je vois pas en quoi ! Faudrait pas pousser mémé dans les orties Delenda : que cela te défrise qu'on puisse dire que la religion dans un Etat sécularisé n'a aucun poids dans la prise de décision, c'est une chose, mais venir en faire une contre vérité c'en est une autre. Bien sûr que cela va changer en profondeur la société : avoir peur du changement est naturel, mais à ce point de cristallisation cela devient maladif. Aller à l'encontre des principes peut aussi créer une équité des droits. Pour la fin je suis tout à fait d'accord avec toi. Et puis si on suit les antis, un mariage qui ne verrait pas de procréation devrait amener à la répudiation ? Ah merde, le Moyen Age...
  22. on peut avoir la source ? Ce serait la moindre des honnêtetés intellectuelles Ensuite une fois qu'on aura la source, on pourra discuter mais sincèrement je vis mal un président proposer par la voix de son gouvernement une loi à laquelle il ne croit pas. S'il s'agit d'un proche de HOLLANDE il faut aussi se méfier des rapporteurs de ces propos qui peuvent avoir une façon de faire peu orthodoxe. Quant à Delenda : l'extrapolation devient une maladie. Les partisans du mariage dont je suis et qui sont hétéros comme moi ne vilipendent personne et je ne tomberais pas dans la critique réciproque de ceux qui sont contre. je me contente d'apporter des arguments et de remettre un peu d'ordre dans ce que disent les antis.
  23. oui sauf que le mariage au départ était laïc et le concile de Latran IV en 1215 met la main sur le mariage et le rend sacramentel. Donc le mariage n'a pas toujours été religieux... Et de toute manière, l'Eglise peut donner son avis mais on s'en fiche royalement...nous sommes un état séculaire, c'est pas le Vatican ici... non il ne légalise pas le mariage religieux puisque le code civil ne s'en occupe pas. On peut tout à fait avoir le cas de figure que des homos souhaitant se marier à l'église se voit refuser cette demande...tout comme un non baptisé peut se voir refuser un mariage à l'église, cela ne posera aucun souci aux prêtres de refuser et il ne risquera rien.
  24. c'est ce que tu crois mais ce que tu crois n'est pas nécessairement la vérité. Quant à la présentation de la loi en Conseil des Ministres c'est le début d'un formidable débat démocratique et non comme tu le dis et le souhaites le début d'un combat avec pour volonté de foutre en l'air un principe d'équité
  25. je n'ai pas dit clairement qu'elles devaient la fermer, j'ai qu'on s'en fichait comme de l'an 40 puisque c'est un mariage civil. Quant à GV : je le répète, le mariage religieux n'a rien à voir dans le code civil. Où est-il écrit dans le code civil que le mariage doit être religieux ? Où ? Allons-y j'attends avec impatience ! Si le droit pénal puni un mariage homosexuel c'est que pour l'instant c'est interdit de marier des homos. Après il y aura des prêtres qui marieront des homos, j'en suis persuadé. Que cela défrise les cathos tradis montre simplement qu'on fait une loi progressiste. Moi je vois surtout un citoyen Lobotomie qui donne son avis sur une question et cet avis étant divergent du tien alors tu le vilipendes comme un anti-liberté alors même qu'il fait acte de liberté d'expression sans t'empêcher de parler.
×