Aller au contenu
  • billets
    65
  • commentaires
    36
  • vues
    14853

Etude – IV

Reo

638 vues

S’adapter, c’est pouvoir disposer de plusieurs options pour accéder à plus de confort _ ou moins de stress _ dans notre existence : en somme, arriver à échapper à l’alternative immobiliste et, à terme, destructrice, entre le recours à l’agression et le repli sur soi.

C’est donc savoir, d’abord s’appuyer sur la mémoire des événements, ensuite sur la faculté d’en tirer des leçons _ être capable d’anticiper, de s’organiser, non seulement dans la conjoncture mais aussi dans la durée.
 C’est vrai pour la personne ; c’est vrai pour la société, dans son ensemble comme dans ses parties.


 Et justement, que découvrons nous quotidiennement à ce sujet?
L’obligation permanente des décisionnaires de choisir entre
  le maintien d’emplois, de bassins d’activités, de la croissance économique, et
  la sauvegarde de la biodiversité, du bilan carbone, et jusqu’à des exigences de santé publique.

 De fait, des alternatives binaires conduisant à léser gravement l’une des parties pour préserver les chances de l’autre.
Où la décision, quelle qu’elle soit, équivaut à une agression, clairement ressentie comme telle par la partie adverse.
Où l’absence de décision conduit au marasme, où tout le monde est perdant.

Ce qui s’observe également en géopolitique, où les multiples menaces de déstabilisation se dissolvent dans un statu quo infernal, qui condamne des populations entières à l’errance misérable ou au confinement meurtrier.

 Un constat sans appel de la perte de capacité du monde humain d’aujourd’hui à s’adapter et, bien au-delà d’une régression largement entamée, d’une involution désormais programmée.



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité