• billets
    22
  • commentaires
    5
  • vues
    17 106

Individualisme versus identitarisme, communautarisme (II)

Benny T

22 vues

Suis-je raciste ? Suis-je colonialiste ? Suis-je un nouveau réactionnaire ? Suis-je un suppôt de l'empire israélo-américain ? Suis-je de la mouvance identitaire ?

Collectif Les mots sont importants

http://lmsi.net/

Plus :

Individualisme versus identitarisme, communautarisme (4)

« personne ne croira sincèrement que l'immense majorité des jeunes filles impliquées veuillent choisir spontanément une logique claustrale. » « le voile islamique à l'école ne constitue, cela va de soi, que le totem du communautarisme. Il implique directement la revendication d'une identité religieuse qui n'a pas sa place à l'école publique, voire - cela dépend des ressorts véritables des jeunes filles concernées - une volonté de différenciation, incompatible à coup sûr avec les principes jumeaux de la laïcité et de l'intégration.. »

Alain Duhamel, « Le totem du communautarisme », Libération, 26/11/2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« [Le voile] symbolise ouvertement un statut subordonné de la femme, en contradiction flagrante avec la règle de l'égalité, comme d'ailleurs avec celle de la liberté, puisque personne ne croira sincèrement que l'immense majorité des jeunes filles impliquées veuillent choisir spontanément une logique claustrale. »

Alain Duhamel, « Le totem du communautarisme », Libération, 26/11/2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« Que dit-on parfois pour défendre les partisans du voile ? Que, dans les classes à dominante maghrébine, c'est affirmer une différence que de ne pas le porter, et que c'est en tout cas s'exposer à une réputation de libertinage. L'argument n'est pas indifférent. Mais en même temps c'est une attitude qui consiste à accepter une soumission à une pression rétrograde, et c'est risquer de paraître vouloir donner une leçon aux musulmanes libérées, légalistes ou simplement polies. »

Jean Daniel, « Décidément, non au voile ! », Nouvel Observateur, N° 2010, 15-21/05/2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« dans toutes les grandes religions monothéistes, juive, chrétienne ou musulmane, il ne fait pas bon être femme. Dans la religion juive, il est une prière que les hommes font tous les matins et qui dit : "Je vous remercie, mon Dieu, de ne pas m'avoir fait femme." »

« Une loi serait une saloperie », Daniel et Gabriel Cohn-Bendit, Le Monde, vendredi 17 octobre 2003. Repris dans Le Monde 2, n° 34, novembre 2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« L'islam n'est pas contre la liberté des êtres humains et de la femme, C'est la culture patriarcale qui est contre ce concept de l'égalité. (...) La situation des femmes dans les pays musulmans est très mauvaise. J'ai dit et dirai toujours que l'islam n'est pas un bon prétexte pour justifier l'oppression et la répression à l'égard des femmes. »

Shirin Ebadi

Dante Sanjurjo, « Shirin Ebadi, le Nobel de l'espoir », Politis, n° 781, jeudi 25 décembre 2003. Voir aussi : www.politis.fr/article797.html

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« Est-il si difficile de comprendre la relation existant entre ce rapport de domination et la situation économique et sociale de ces dizaines de milliers (au minimum) de jeunes hommes, étrangers ou d'origine étrangère, privés de perspective d'insertion économique, donc aussi de perspective de formation d'un couple et d'une famille, connaissant une misère sexuelle, recroquevillés sur la vie ultra-locale où ils tentent de sauver leur fierté ? Ceci n'excuse pas leur erreur et leur bêtise (...) mais permet d'en comprendre l'origine. Femmes et hommes sont ensemble victimes de cet enfermement. Il n'est pas juste, ici non plus, d'absoudre la société française en mettant tout sur le dos de la « culture » des Arabes ou de la religion des Musulmans. »

« L'islamophobie : une myopie intellectuelle ? », Laurent Mucchielli. http://laurent.mucchielli.free.fr/Docs/L'islamophobie.doc

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

il n'y a ni un seul type de « voile », ni une seule raison qui expliquent que certaines filles le portent, et d'autres non

Lire Le foulard et la République, Françoise Gaspard et Farhad Khosrokhavar, La Découverte, 1995. Lire aussi L'une voilée, l'autre pas. Le témoignage de deux musulmanes françaises, Dounia Bouzar et Saïda Kada, Albin Michel, 2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« Il suffit d'ailleurs de regarder autour de soi dans la rue pour constater qu'il est temps de stopper le flux communautariste dont les signes - symboles religieux, vêtements caractéristiques, nourriture particulière, cités-ghettos - tendent à se multiplier depuis dix ans. »

Alain Duhamel, « Le totem du communautarisme », Libération, 26/11/2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

Jean Daniel :

« j'en ai parlé avec quelques amis musulmans. Pas n'importe lesquels, bien sûr. Certains d'entre eux viennent de signer l' « Appel de mai », rédigé à l'initiative du Mouvement des Musulmans laïcs de France, « face à l'offensive des adeptes du foulard islamique ». Cela fait connaître au public qu'il existe un tel mouvement. »

Jean Daniel, « Décidément, non au voile ! », Nouvel Observateur, N° 2010, 15-21/05/2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

« Plus décisives encore, des femmes de divers bords politiques viennent dans Elle d'appeler à la loi contre « un symbole de soumission ». [16] Elles savent qu'à leur encontre le discours islamiste tient tout entier dans cet alexandrin qu'un barbon de Molière jette à sa « prisonnière » : « Votre sexe n'est là que pour sa dépendance »... » [17]

[16] Lire « Le magazine Elle profite du voile », Véronique Maurin. Publié en ligne sur le site ACRIMED : http://acrimed.org/article1432.html

[17] Claude Imbert, « Derrière le voile », Le Point, N° 1630, semaine du 12 décembre 2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

L'Affaire Fallaci

Oriana Fallaci, La Rage et l'Orgueil [18]

« [Les musulmans] sont de plus en plus, ils seront de plus en plus, ils veulent de plus en plus, ils voudront de plus en plus, et ceux qui aujourd'hui vivent sur notre territoire ne peuvent être considérés que comme des pionniers. Donc négocier avec eux est impossible. Raisonner avec eux, impensable. Les traiter avec indulgence ou tolérance, ou bien espoir, un suicide. »

« Au lieu de contribuer au progrès de l'humanité, [les fils d'Allah] passent leur temps avec le derrière en l'air à prier cinq fois par jour (...) Ils se multiplient comme des rats (...) Il y a quelque chose, dans les hommes arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût. »

Pierre-André Taguieff : « Fallaci vise juste, même si elle peut choquer par certaines formules. » [19]

Alain Finkielkraut : « Oriana Fallaci a l'insigne mérite de ne pas se laisser intimider par le mensonge vertueux. Elle met les pieds dans le plat, elle s'efforce de regarder la réalité en face. » [20]

Le philosophe Robert Misrahi :

« Oriana Fallaci fait preuve de courage intellectuel. (...) Elle ne proteste pas seulement contre l'islamisme assassin (...) Elle proteste aussi contre la dénégation qui a cours dans l'opinion européenne, qu'elle soit italienne ou française par exemple. On ne veut pas voir ni condamner clairement que c'est l'islam qui part en croisade contre l'occident et non pas l'inverse » [22]

[19] Pierre-André Taguieff (Actualité juive, 20 juin 2002), cité dans « Anthologie de la connerie pseudo-laïque », Ce Qu'il Faut Détruire (CQFD) : http://www.cequilfautdetruire.org/article.php3 ?id_article=206

[20] Alain Finkielkraut (Le Point, 24 mai 2003), cité dans « Anthologie de la connerie pseudo-laïque », op. cit.

[22] Charlie Hebdo, novembre 2002, cité dans « Anthologie de la connerie pseudo-laïque », op. cit.

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

Le cas Chahdortt Djavann

Bas les voiles ! [23] de l'écrivaine iranienne Chahdortt Djavann.

« Que répondez-vous aux jeunes femmes musulmanes qui disent : "Le foulard, c'est ma liberté, c'est ma culture " ? »

Chahdortt Djavann :

« De quoi sont-elles libérées au juste ? Elles affirment leur ¿identité¿ disent-elles. Quelle identité ? Les femmes n'ont pas choisi d'être voilées, c'est le plus grand mensonge de l'histoire : tout le monde sait qu'il a été imposé par l'homme depuis la nuit des temps. » [25]

[23] Gallimard, 2003

[25] Chadorrt Djavann, interview au Matin de Bruxelles, septembre 2003

http://lmsi.net/spip.php?article333#nb1

Islam & Laïcité >> Revue de presse

"Je n'ai rien à attendre de ma famille, poursuivit-elle avec une colère rentrée. Non seulement ils sont pauvres, mais en plus ils sont cons. Il y a deux ans, mon père a fait le pèlerinage de La Mecque ; depuis, il n'y a plus rien à en tirer. Mes frères, c'est encore pire : ils s'entretiennent mutuellement dans leur connerie, ils se bourrent la gueule au pastis tout en se prétendant les dépositaires de la vraie foi, et ils se permettent de me traiter de salope parce que j'ai envie de travailler plutôt que d'épouser un connard dans leur genre.

¿ C'est vrai, dans l'ensemble, les musulmans c'est pas terrible¿ émis-je avec embarras."

Michel Houellebecq, Plateforme

Plus :

Individualisme versus identitarisme, communautarisme (5)




0 Commentaire


Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant