Aller au contenu
  • billets
    61
  • commentaire
    0
  • vues
    41 976

Elle aime la saucisse - Dégustation 5


480 vues

:cool:

Pour savourer ce nouvel opus, il est gourmet de découvrir les quatre précédents épisodes.

1 - http://www.forumfr.c...ustation-1.html

2 - http://www.forumfr.c...ustation-2.html

3 - http://www.forumfr.c...ustation-3.html

4 - http://www.forumfr.c...ustation-4.html

:cool:

blogentry-173856-0-67765400-1462271723_thumb.jpg

Si on clique sur l'image, on découvre les aveux de Clémentine...

:cool:

Elle aime la saucisse - Dégustation 5 -

La saucisse de Montbéliard

Depuis dimanche, Clémentine vit un véritable enfer. Elle est fébrile et impatiente. Elle me fait quantité de courriels.

Aussi, lorsqu'elle me voit arriver, hier soir, mercredi, agitant ma saucisse de Montbéliard, elle me saute dans les bras.

Je la vois épier le jardin depuis la fenêtre de la cuisine. Je secoue ma saucisse de Montbéliard déjà depuis la rue.

< C'est merveilleux, tu as pensé à me ramener une saucisse de ton séjour dans le Jura ! > fait-elle. Enchantée.

Je l'embrasse longuement. De la voir si heureuse me fait chaud au cœur. Je suis un sentimental et cela me touche.

Clémentine me fait entrer à la cuisine. Aussitôt, je dépose ma saucisse de Montbéliard sur le rebord de la table.

Penchée en avant, humant à pleines narines les effluves parfumées de ma saucisse de Montbéliard, elle est ravie.

< Le fromage, au bout, c'est du Comté ? > me demande Clémentine en raclant un peu de matière de son index.

Je la rassure, ému : < Oui, j'emballe toujours mes saucisses avec un peu de fromage, c'est mieux pour le goût ! >.

< Je peux y goûter tout de suite ou tu préfères qu'on passe au salon ? > me demande Clémentine en sautillant.

Je lui propose de nous installer confortablement dans son canapé, nous y serons beaucoup mieux pour savourer.

< Alors viens vite, je n'en peux plus d'attendre depuis la dernière fois ! >fait-elle, se saisissant de la saucisse.

Il y a le miroir ovale, juste devant le canapé. Je peux donc apprécier la vue unique, comme dans un rétroviseur.

J'observe donc Clémentine qui hume longuement ma saucisse de Montbéliard en gloussant. Elle est si heureuse.

Lorsqu'elle passe la langue pour en laper le fromage, je peux constater que Clémentine est dans un état d'extase.

Longuement la jeune fille savoure le fumet particulier. Je lui raconte le procédé de fabrication. Le fumage...

Je lui dis :< C'est dans une cheminée en bois, appelée "Tuyé" que ces saucisses sont fumées au bois de hêtre ! >

Tout en savourant ma saucisse de Montbéliard, Clémentine écoute avec attention. Je continue donc mon histoire.

< Cette spécialité du Jura est fumée durant vingt quatre heures. C'est cette opération qui les rend uniques ! >.

Clémentine, se redressant, dit : < Spécialité unique et savoureuse ! je peux en témoigner devant les lecteurs ! >.

La saucisse de Montbéliard est plutôt grasse et juteuse. Avec les filaments de fromage fondu, c'est goûteux.

Clémentine me fait encore : < Ton prochain déplacement, c'est où ? >. Je lui essuie la bouche avec un mouchoir.

Je lui fais remarquer qu'elle a un peu de jus sur le haut du pull et dans les cheveux. Je lui dis : < Bruxelles ! >.

Clémentine, juste avant de retourner à sa dégustation me fait encore : < Tu me ramèneras une saucisse Belge ? >

Lorsqu'elle a dégusté son délicieux repas, Clémence m'embrasse longuement. < C'était goûteux ! > dit-elle.

Ce qui a pour effet de maculer nos bouches du jus de ma saucisse de Montbéliard. Clémentine me sourit.

< Tu vas à Bruxelles quand, mon petit choux ? > me fait la jeune fille en rotant. < Dimanche soir > que je lui dit.

Je m'empresse de rajouter : < Ils ont là-bas une saucisse au choux qui fait le régal des authentiques gourmets ! >

Clémentine me demande, espiègle et mutine : < Tu dors à la maison ? Tu veux dormir sur le canapé ? >

Nous rions tous deux de bon cœur de cette plaisanterie devenu un grand "classique". < Bien sûr ! > que je dis.

Clémentine, se levant prestement, m'attrape par la main pour m'entraîner dans la chambre à coucher.

Dans sa précipitation, Clémentine perd un de ses escarpins noirs, fermé et à talon haut. Sa jupette est tâchée....

Tous droits réservés - © - 2016 - Depuis mon Blog -

cool.gif

wyrw.jpeg

:cool:

L'utilisation, toute ou partie, d'un texte, (ou photographie) sans le consentement de l'auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle. Délit sanctionné par l'Article. L.335-2. du Code pénal.

La divulgation d'informations relatives à la vie privée, ou à l'identité, constitue un délit sanctionné par les articles 706-102-1 (Informatique) et 88-227 du code pénal.

:cool:

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×