Aller au contenu
  • billets
    56
  • commentaire
    1
  • vues
    10 406

Bien-êtres pour les gourmands, un inventaire de gastronomie vietnamien de 16Lao

ElisabethCharlie

90 vues

De source bien informée, il exsite des inventaires de gastronomie du monde global sur 16Lao, parmis lesquels un liste de gastronomie vietnamien a été bien recherché par les internautes récément.

Par example le phở, le bò bún, le bún thang et le Bánh đa cua, qui sont bien célèbres dans le monde. 16Lao vous propose aussi un resaurant asiatique qui s’applle Phở 14 dont l’adresse est : 129, ave de Choisy, Quartier Chinois, Paris, France, +33 1 45 83 61 15.

1. Phở

Le phở, ou soupe tonkinoise, est le plat national vietnamien par lequel débute toute journée et qui peut se consommer à tout moment de la journée.

La base est faite de nouilles de riz dans un bouillon de bœuf, cuit pendant des jours si possible, avec de l'anis étoilé, des bâtonnets de cannelle, du gingembre et de l'oignon grillé, de la cardamome brune. On y ajoute de la viande de bœuf coupée en fines tranches : plat de côtes, macreuse, poitrine, flanchet, rumsteck cru en fine tranches qui cuiront dans le bouillon, boulettes de bœuf et tripes. On assaisonne le phở à la dernière minute de jus de citron ou de lime, de feuilles de basilic thaï, de coriandre, de ciboulette asiatique, coriandre longue et de rondelles de piment oiseau. Un bol d'oignons au vinaigre est laissé à disposition pour accompagner le phở.

La cuisson du bouillon prend quelques heures. Le bouillon doit être impérativement dégraissé. Néanmoins, au Viêt Nam, on trouve facilement des vendeurs de phở à tous les coins de rue et cela dès l'aube.

2. bò bún

Le bò bún, dont le nom vietnamien est bún bò nam bộ, raccourci en bún bò, ou encore bún thịt nướng bò, est une salade vietnamienne froide, composée devermicelles de riz, garnie de bœuf sauté et de crudités. Le tout est arrosé de sauce nuoc-mâm.

Le bò bún est composé de vermicelles de riz accompagnés de germes de soja, de bœuf sauté aux oignons, de concombre en julienne. On parsème d'oignons frits séchés, de menthe fraîche, de coriandre longue, de citronnelle, de tia tô (shiso japonais ou perilla frutescens) ainsi que de cacahuètes torréfiées broyées. L'huile qui a servi à faire frire les oignons est utilisée pour parfumer l'ensemble. On assaisonne parfois avec du piment, du poivre, du sucre et de la pâte de crevettes. On arrose le tout de sauce nuoc mam, une préparation à base de sauce de poisson, de jus de citron ou de vinaigre et de sucre. Il s'agit de la même sauce utilisée pour accompagner les nem rán / chả giò.

En tant qu’un gourmand, qu’est-ce que vous attendez encore ? il y a aussi plein de merveilles sur 16Lao, allez vite pour les découvrir !



0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité