Aller au contenu

Maroudiji Blog

  • billets
    17
  • commentaires
    4
  • vues
    8 119

Le progrès scientifique et la misère


Maroudiji

345 vues

Amorce de discussion avec un nouveau venu dans la rubrique science.

Salut Répy,

Dans mon hypothèse à moi, nos intuitions viendraient du hasard, donc il y a certainement du risque à les expérimenter, ne serait-ce que de s'apercevoir après un certain temps qu'on a perdu ce temps pour rien.

Vous avez fait une faute de typo, il faillait écrire Hasard, avec un grand H. C'est plus

efficace pour les intuitions qui naissent de nulle part et sans bon Dieu, grâce à la baguette magique. :hehe:

Ne vous jetez pas tous sur en même temps sur cette idée pour la sélectionner, parce qu'elle implique qu'il faut du temps au hasard pour faire son oeuvre,

Comme on ne sait pas en quoi consiste le temps et le hasard qui produit des merveilles, on est bien avancé... :dort:

Salut Maroudiji,

J'espère que tu ne nies pas le fait que les mutations se produisent au hasard, si? :^)

On sait que le temps est du mouvement périodique, et que le hasard a trait à ce qui est imprévisible, mais ce qu'on connait moins, c'est leur usage ailleurs que dans la sphère humaine. À quoi servent le temps et le hasard à l'échelle des particules, ou plus précisément, aux particules elles-mêmes. Les particules seraient elles capables d'utiliser l'effet doppler de la même manière que nous par exemple?

Si justement. jamais un corbeau n'a produit un canari, même par hasard.

Vous devez le savoir, un poisson à deux sexes péché dans la Seine n'est pas un effet du hasard.

Seuls ceux dont l'imagination est limite ont besoin d'une baguette magique ou d'une licorne rose pour justifier leur

incapacité à formuler des théories qui tiennent debout. (j'entendais à la radio, hier, un protestant et scientifique

qui affirmait que la vie est arrivé par hasard sur un météorite... :noel: )

510_meteorites.jpg

Aux origines de la vie..., et après ? sur France culture

Je ne sais pas ce que cela veut dire... Une horloge indique le temps mais elle n'est pas le temps, ni ne l'est

le mouvement, il n'est que le symptôme du temps. Et puis c'est pareil pour ce dernier, je ne connais

que ce que je vois mais pas ce qui cause le mouvement.

Il y en a une ici qui me disait que le mouvement est capable de produire ça, en actionnant les énergies

correspondant au vent et à la pluie :

ob_c7f6d2_rocher-mahabalipuram.jpg

ob_51a8ec_balanced-rocks.jpg

Voir sur mon blog la discussion : Une accroche sous le rocher ou le Hasard pour les maintenir

Sans vouloir te vexer, mais tout cela a à voir avec un serpent des mers qui veut que la vie s'auto-crée,

la génération spontanée, théorie réfutée depuis quelque temps maintenant mais qui persiste sous une forme

plus abstraite.

Les particules... Aujourd'hui encore, on apprend aux médecins et aux infirmières à se laver les mains alors que les

Hindous avaient compris ce problème il y a des milliers d'années déjà.

je te donne cette dernière indication pour t'indiquer que ce que vous appelez science est à mes yeux du scientisme. :D

Alors, si tu ne crois pas au hasard, inutile de te souhaiter bonne chance! Peut-être même que tu le prendrais mal? :^)

Et voilà, terminé !

Quelques mois plus tard, rebelote !

Excusez moi chanou; mais Godot n'existe pas, car tout ce qui existe s'explique avec des observables ...

Ce n'est pas plus compliqué que ça.

Ma réponse : Oui, il faut l'excuser, car il n'y a aucun mystère dans l'Univers qui ne soit explicable, selon lui.

Pour preuve, le rocher, nous explique-t-il, tient grâce à une "accroche" en dessous qui le relie à la montagne. En d'autres mots, c'est une construction humaine, banale. Vous avez beau lui expliquer que ce n'est pas le cas, il n'en démord pas. Alors bonne chance avec les explications de phénomènes non observables !

________________________________________

blogentry-190102-0-36143100-1439725888_thumb.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et lire son contenu.

On le voit partout, ça saute aux yeux : la science se fout complètement de ce qui est bon ou mauvais, de ce qui est bien ou de ce qui est mal,

de ce qui élève ou de ce qui rabaisse, de ce qui fait du sens ou de ce qui perturbe ; la science ne s'occupe que de progresser, d'avancer,

d'inventer, d'épater, de ramasser des fonds pour explorer toujours plus loin, à l’infini. Elle se moque de la morale ; elle est au-dessus des

considérations mentales et éthiques. Ce n’est pas son problème. Elle est comme Dieu, adorable et irréprochable. Le citoyen a été éduqué

et formaté pour tomber en pâmoison devant ses prouesses et s’extasier à l’annonce de ses promesses.

4801453-7178520.jpg?v=1349888028

Pendant ce temps, pendant que ces athées dépensent des milliards pour leurs rêves délurés et idiots, des millions d’indigents souffrent sur notre

planète dans des conditions inhumaines. Au moment où j'écris ces lignes, des enfants meurent de faim alors que nos élites, et les citoyens fascinés,

qui les suivent comme des moutons et se laissent manger la laine sur le dos, sont en train d’élaborer des projets faramineux sans queue ni tête,

censés assurer le futur et l’évolution de l’homme.

Quand zenalpha donne son avis, voici ce que ça donne.

Même la question de l'origine de l'univers resté figée sur ce modèle big bang issu de l'étude des lois de la gravitation quand les sciences nous disent qu'en deçà du seuil de Planck, nous ne disposons pas des connaissances suffisantes pour un modèle qui intègre la relativité générale et la mécanique quantique.

Si fait que la science continue de véhiculer une conception assez biblique d'ailleurs d'origine de l'univers quand tous les modèles actuellement à l'étude montrent que ce soit au travers de la théorie des cordes, que ce soit la gravité quantique à boucles ou que ce soit la théorie des branes et autres tentatives de réunification que l'origine de l'univers débouche sur un non sens incompatible â ce modèle de big bang ou de rien émanerait le tout et qui suffit au bonheur de l'athée quand la science ne dit rien

Quand un caillou a une volonté...Philosophie et misère

Un caillou a beau être déterminé à rester là, il finit par se déplacer quand on le lance. Il n'y a rien de plus déterminé que la masse, pourtant, elle finit par bouger. Moi je crois que c'est le hasard qui produit cet effet, alors avec un peu de chance, ta propre détermination devrait céder. Comment nos idées font-elles pour changer alors que nous ne voulons pas qu'elles changent? Serait-ce seulement une question de temps? Comme le temps qu'il faut à un euro pour tomber sur pile par exemple?

___________________________________________

Quand je réponds à Blaquière au sujet du délire, en l'occurrence scientifique.

Il n'y a pas une "science naturelle" qui serait parfaite, celle de Dieu

qui serait à opposer à la "science boiteuse" de l'homme.

Il n'y a que la science de l'homme. Et qu'elle soit boiteuse ou imparfaite, sans doute.

...

Quand à parler de science suicidaire et démoniaque, de détruire la nature...

On entre dans le délire : ce n'est plus être croyant, c'est être bedeau.

Le délire, c'est celui qui croit qu'il fait du progrès, que le monde s'épanouit et qui ne voit que le bout de son nez tout en prétendant définir ce qu'est le progrès, l'épanouissement ou la science.Ce qui est du délire c'est de penser que l'homme qui vient de l'escargot a inventé le feu et la science :noel:

Ce qui est du délire c'est d'affirmer qu'il n'y a nulle intelligence qui a créé les premières cellules et qui a mis les systèmes cosmiques en place :noel:

Ce qui est du délire c'est d'affirmer que l'enfant apprend tout seul à marcher. :noel:

Ce qui est du délire c'est de parler de l'invention de l'écriture, en écrire des livres, sans jamais parler du rôle primordial de la mémoire dans la transmission de la connaissance, de l'évolution.

Le délire en est atteint celui qui lorsqu'on lui explique l'importance de la vache dans l'histoire de la création et de l'évolution, comme le raconte le Mahabharata, ne peut qu'éclater de rire tellement sa conception de la vie est primitive, archaïque et atomiste, tellement il est conditionné par des théories qui n'ont de nom que par les hypothèses stupides qu'on leur fait avalées au nom de la science durant leur enfance et toute leur vie.

Le délire c'est de ne pas être capable de discerner entre le mal et le bien, et de prendre le bien pour le mal :noel: De ne pas voir à quel point la science actuelle est en train de détruire la planète et d'empoisonner les humains.

Le plus délirant c'est lorsque l'athée nous dit ce que doit être Dieu. C'est le point Godwin !

_______________________________

Sur la transmission du savoir et les soi-disant enfants qui marchent tout seuls, avec thérapeutes et scientifiques pour le confirmer :noel: Je vous assure, c'est très drôle de lire la naïveté des internautes, en commençant par lui.

Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "transmission du savoir" ? Dis-moi tout, je vais t'expliquer :blush:

Tu fais l'amalgame entre savoir, réfléchir et intelligence ?

Ce n'est pas grave, le dictionnaire est là pour t'aider: http://www.le-dictionnaire.com/ :rtfm:

Pour le reste, vu que tu troll, à défaut d'apporter quelque chose de constructif, il n'y a rien à dire :hi:

*-----------------*

On te dis -je te l'écris en gras- : aucun individu, même avec l'innée, ne peut apprendre quoique ce soit tout seul !

Et ce n'est pas parce que tu retournes des millions d'années en arrière que cela change la chose.

Là, t'as finalement compris ou c'est du sophisme ? (il vient de découvrir récemment le mot, il use à tout bout de champ).

Je lui parle de la mémoire et il me dit "Tu fais l'amalgame entre savoir, réfléchir et intelligence ?" Et c'est moi le troll.

En fait, à le lire tout le monde est un troll ici, sauf lui

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×