• billets
    46
  • commentaires
    28
  • vues
    33 691

Dans mon appart, ce 16 juillet

yacinelevrailefou

19 vues

Dans cet appartement, le rideau métallique baissé, je m'imagine dormir. Comme reposé de toutes luttes, ma vie n'aurait plus aucun goût. On ne vit bien qu'en luttant, d'ailleurs Dieu nous a assigné une vie de lutte... Dans cet appartement, disais-je, j'imagine la peine de cet autre monde, qui derrière le rideau métallique baissé se bat dans la division et se meut à l'unisson. Comme il est étrange de penser ! Je pensai curieusement à La Palestine... ainsi qu'à tous les conflits de la Terre. Les hommes se battent dans la division mais en sorte ne se meuvent sur terre qu'à l'unisson.

Regardant un homme stupide élever la voix à la terrasse d'un café -souvenir lambda-, ma mémoire ne pourrait restituer en son entier son discours mais il s'entretenait de vive voix avec une femme , juive. Lui avait l'air arabe. Tous deux était assis côte à côte à la même tale, en d'autres occasions, en d'autres bavardages se devait être de bons camarades... Mais là, à cette heure tardive de la nuit et considérant la situation internationale d'alors, ce fut un jolie débat où chacun n'avait raisonnablement rien à dire, aucun fait explicite pouvant étayer les positions de l'un ou de l'autre... Ils ne parlaient qu'avec passion ! La raison n'avait pas de place et seuls leurs sentiments respectifs menaient la danse des mots qui bientôt se furent cris.

Chacune des deux personnes campait sur ses positions, on essayait de prouver que la morale était d'un côté , tantôt de l'autre, si bien que le bien et le mal disparaissaient dans un flou passionnel...

Mais à retenir, de cette guerre de bistrot, les deux avis se faisant face n'étaient pas conciliables, ils étaient donc différents et s'opérait alors intellectuellement une division spatio-temporelle. Or, le sujet ; cette bataille, emmenait nos deux belligérants au même endroit, au même moment, servir les mêmes injustices, ou plus surement apportait leurs intellects aux mêmes sphères, celles de la guerre,ce sur quoi ils débattaient.

Le même phénomène est observable selon une autre échelle... Comme par exemple, porter attention au discours fasciste/raciste. Entrer dans les faux (pseudo) débats des personnes stupides revient à se battre contre la stupidité et sans contredire le fait que nos opinions sont tout autre car face à la stupidité c'est quand bien même évoluer dans la même sphère... C'est donc se mettre au même niveau que son adversaire que de tenter de le battre.

La solution ? Elle est de deux types.

Premièrement, le réflexe existentialiste : l'indifférence. Une idée n'existe que si on y prête attention, imaginez une idée inconnue car ignoré ? L'idée , hormis toutes les étiquettes qu'elle peut avoir en conscience ou non, n'a de valeur que selon la considération que l'on en fait. Aucune considération pour le fascisme/racisme et vous n'en avez plus.

Deuxièmement, la logique anti-coloniale ou la fuite d’Afghanistan. Les américain et les autres sont aller en Afghanistan lutter contre les talibans... Il s'en suivit guerre sang horreur et regret. Enlevez les occidentaux d'Afghanistan et le problème taliban n'existe plus. Comme quoi, en Afghanistan, le problème taliban n'était en fait que le problème occidental...

Alors à y appliquer l'un de ces deux moyens en Palestine, il ne reste plus qu'aux défenseurs des droits des oppresseurs que de quitter ce qui ne leur appartient pas, la terre qu'ils ne cessent de spolier. Moralement c'est bien, chacun y gagnera y compris la paix dans le monde. Ainsi que de ne plus prêter attention et surtout de sérieux aux thèses sionistes comme un banquier duquel vous sollicitez un prêt ou une petite avance correspondant à un projet et qu'il vous répond par la négative vous informant que votre niveau de crédibilité est nul et qu'il a déjà assez perdu de temps à vous écouter...

Historiquement, même religieusement l'état d'israël, aujourd'hui n'est pas crédible. Tous bons juifs vous le dira. Les autres (le reste), sionistes écervelés ou de 200 de Q.I., vous sortiront de grands arguments tous plus immoraux que les autres afin de se donner une crédibilité que même le Dieu du peuple d'Israël leur refuse. C'est par la provocation aboutie, celle qui obtient un retour, que l'on se donne de l'importance. L'erreur ici est de prêter à ces gens là un caractère sérieux dans leurs propos.


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant