Blogamiq

  • billets
    17
  • commentaires
    49
  • vues
    134 142

Tranche horaire

miq75

58 vues

Le brousouf régulier de ce souffle séculier commence à poindre dans ma nuit. La tâche là bas marquée, s'attache à se démasquer sans se dissocier de ce bruit. Les jets portent une légère odeur de bois brulé, d'huile et de suif échaudés. Le ciel déjà peu clair se recouvre, obscurcis par ses crachats de vapeur. Dans un temps qui ralentis, l'énorme engin envahis l'espace du quai tout gris. L'implacable mécanique dans un crissement de freins fait vibrer tout son métal. 

En cette heure impossible j'ai ce goût si froid du fer qui m'envahit toutes les voies. La trille d'un sifflet de gare tente de rivaliser avec le soufflet désobstruant la vapeur du moteur, tandis que trépidant, je la vois descendre les marches un peu plus loin. La lumière que son regard allume en m'apercevant éblouis mes pas pressés.

Alors qu'elle rejoins mes bras elle m'enserre en son parfum et sur ma nuque engourdie, elle me sussure un baiser. Sa voix fait le jour en moi de la caresse en mon cou de son soufle régulier.

Il est 15h, dans ce temps incertain de l'hiver, et mon soleil s'est levé. 


   Alerter


3 Commentaires


Commentaires recommandés

Invité château

Posté(e) · Signaler

ouais moi non plus m'enfin j'ai vu le film, avec le mec qui meurt avec de la mort aux rats, jme souviens avoir bien flippé devant cette scène à l'époque, même si jme souviens plus de l'intrigue, mais n'empêche

j'ai ce goût si froid du fer qui m'envahis toutes les voies.

bon au passage faute de conjugaison : un t, pas un s

Il est 15h, dans ce temps incertain de l'hivers,

hiver pas hivers

cela dit la solitude de l'être humain au milieu de toutes ces machines et du temps qui décline donne à ce baiser une perspective féérique

La lumière que son regard allume on m'appercevant éblouis mes pas pressés.

bon encore des fautes, m'enfin jvais pas toutes te les signaler non plus

l'introspection donne à ce tableau, je trouve, le caractère d'un fantasme plus qu'autre chose, à la lecture j'ai l'impression de regarder un film, donc je trouve l'exercice réussi

nan clairement c'est inspiré ce texte

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant