• billets
    30
  • commentaires
    57
  • vues
    16 209

L'aviation d'aujourd'hui : un musée volant

halman

17 vues

Mais que s'est il passé dans le monde aéronautique des années 1980 ?

Jusque dans les années 1970, avec l'arrivée de la réaction, on essayait des nouveaux prototypes fantastiques qui nous emmenaient dans la stratosphère voir les étoiles de plus près.

Des avions fusées x15 qui nous montaient à 7000 km/h à 102 km d'altitude aux prototypes mach 2 français de Griffon, Trident, Gerfaut, au prototypes d'avions à décollage verticaux comme le Kestrel devenu Harrier et Mirage IIIV qui est toujours le seul avion à décollage vertical à avoir volé à mach 2.

Et puis plus rien.

On est passé de 3000 avions de chasse à moins de 300 alors qu'on nous raconte que le budget de la défense n'a jamais été aussi élevé. La il y a quelque chose que je ne comprend pas.

On est passé avec les nouvelles technologies de matériaux, de réglementations, à une aviation terne, commerciale, sans prototype qui fasse rêver, sinon ces avions du Bourget qui n'épatent le public que grace à des fumigènes. Qui ne montrent que quelques différences subtiles de man¿uvrabilité qui échappent à un public qui ne sais plus faire la différence entre un Concorde et un SR71. Alors qu'il fut une époque où des Rozannoff passaient le mur du son en piqué sur son Mystère II devant le public. Où des Super Mirage 4000 faisaient mieux que des F15 et F16 américains.

On est passé d'avions de lignes qui se pilotaient grace à un art du pilotage quasi magique de pilotes dignes de ce nom à des machines qui ne sont plus que des produits de calculs informatiques qui ne se pilotent plus que par des procédures et des check listes.

On en est à créer et développer des associations d'avions anciens. Regrets d'une période magique de l'aviation avec un grand A.

Entre l'association Salis qui remet en état de vol des avions de la première guerre à la deuxième guerre, des Morane aux Spitfire, entre les associations anglaises et américaines qui font revoler des avions de chasse des années 60/70, même des chasseurs à réaction.

Entre quelques sociétés privées qui se développent partout, de la Suisse à la Russie qui remettent en état de vol des Mirage III et des Mig pour offrir à des fortunés des vols en supersonique.

Autrefois dans les aéro club nous pensions faire l'avenir du futur. Préparer les pilotes à être de futurs astronautes.

Aujourd'hui nous en sommes réduits à faire voler les machines du passé.

Notre aviation est écartelée entre une aviation réglementée et commerciale, et une aviation du passée.

Autrefois nous rêvions tous de piloter des avions fusées X15, des navettes spatiales, des vaisseaux spatiaux pour aller sur la Lune et sur Mars.

C'est par pour dire, mais on se fait chier quand même un peu.


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant