Le blog d'un normand

  • billets
    81
  • commentaires
    89
  • vues
    30 791

Pour une personne que j'ai cru aimer

Invité

18 vues

Je revis

depuis que je te connais

ma vie s'est embellie

mais je n'ose croire à mon bonheur

je sais qu'un jour

tu reprendras ton sac multicolore

et tu me diras : salut

et je resterais une fois de plus

avec mes peines et mes doutes

alors comment te garder ?

je t'aime

je voudrais faire ma vie avec toi

mais est-ce que toi tu le veux vraiment ?

je regarde par la fenêtre et je vois

des hommes et des femmes s'agiter dans tous les sens

est-ce ainsi qu'il faut vivre ?

je ne crois pas

mais quelle est la solution ?

j'en sais rien

tout ce que je sais

c'est que je voudrais tant sortir de mon malheur

sortir de mes pleurs permanents

revoir vraiment le soleil

j'ai cru le voir plus d'une fois

et chaque fois je tombais de haut

me faisant à chaque fois encore plus mal

que les fois d'avant

et pourtant j'arrivais à me relever

mais pour combien de temps encore

un jour je sais et je le sens que j'arriverais pas à me relever

tant pis pour mes enfants,

j'aurais fait mon maximum mais je suis mal tombé avec leur mère

toi tu n'as pas d'enfants, tu es encore en age d'en faire

on n'en parle pas

je sens que c'est un sujet qui fache

et puis je me revois pas à mon âge de remettre des couches

alors que faire ?

on me dit que mes poèmes sont beaux et tristes

que je dois continuer

mais continuer quel chemin aussi ?

un peu marre de voir les chemins que j'emprunte

tomber les uns après les autres

il ne faut pas baisser les bras

cela fait longtemps que j'arrive plus à lever les bras

un peu découragé

un peu désabusé

ne croyant plus en grand chose

est-ce toi qui me redonneras gout à la vie ?

est-ce toi qui me fera aller de l'avant ?

j'ai des doutes que je ne peux expliquer

je le ressens,

c'est comme ça

malheureusement

alors que faire ?

lao tseu disait : il faut trouver le chemin de la sagesse

il n'avait pas d'huissier aux fesses lui

ni d'un banquier avide de s'emparer du peu d'argent que me laisse mes ex

je suis seul ce soir,

tu as préféré aller chez toi

est-ce qu'un jour on habitera ensemble ?

nous ne roulons pas sur l'or ni l'un

ni l'autre

j'ai des accès de mélancolie, de tristesse

pourras-tu me les enlever ?

pourrras-tu m'apprendre à voir le verre à moitié plein ?

Et non le contraire !

Quand tu n'es pas là,

je dors mal, je fais des cauchemars

je dors peu et me réveille tôt

ce soir encore comme d'autres soirs, je vais tourner dans mon lit,

encore et encore

ce ne sera pas la première fois, pas la dernière fois

viens, rejoins-moi

je t'aime

j'ai besoin de toi

ma princesse


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant