• billets
    30
  • commentaires
    57
  • vues
    16 209

2001 l'Odyssée de l'Espace

halman

25 vues

Un jour Kubrick va voir Clarke pour lui demander d'écrire le « bon vieux légendaire film de science fiction ». Parce que pour lui, il n'y avait pas encore de bon film de science fiction.

Clarke réfléchit et, à partir de sa nouvelle « La Sentinelle », commence, chapitre par chapitre à écrire 2001 l'Odyssée de l'Espace. Cette nouvelle raconte la découverte par une expédition scientifique sur la Lune, d'un objet qui espionne l'espèce humaine depuis des millions d'années.

Une fois un chapitre terminé, Clarke en envoie un exemplaire à Kubrick qui se met à écrire le synopsis et au tournage du film. Il emploi des ingénieurs de la NASA pour concevoir les combinaisons, l'ordinateur HAL9000, les vaisseaux spatiaux. D'où un certain réalisme qui rend le film crédible et indémodable. La rumeur dit que le nom de Hal vient du décalage aphabétique du sigle IBM. Il n'en est rien Clarke explique lui même dans un reportage que HAL signifie Heuristic Algorithm.

Kubrick, dans un interview dit que si le film parait si lent c'est qu'il n'a pas voulu se moquer du spectateur. Dans l'espace les gestes doivent être lents, il n'y a pas de bruit dans l'espace puisque pas d'atmosphère, etc.

Clarke lui-même est ingénieur et astronome. Les données et descriptions du système solaire sont donc rigoureusement exacts.

Tous les astronautes d'Apollo qui sont partis sur la Lune ont lu le livre, certain ont vu le film.

Les astronautes d'Apollo 15 ont envoyé des souvenirs de la Lune à A.C. Clarke et l'ont remercié pour cette vision de l'Espace.

2001 raconte en fait l'histoire de la conscience sur Terre. Pas de l'humanité.

Il y a trois parties : le passé, le présent et le futur.

Le passé : Chez les préhumains il y a 4 millions d'années. Une horde est en train de quasiment mourir de faim. Le monolithe arrive, les examine, repère les plus aptes, et leur inscrit dans leurs cerveaux les débuts de la curiosité et de l'inventivité. Ainsi un jour l'un d'eux imagine puis utilise un outils qui ne les fera plus mourir de faim. L'aube de l'humanité, les prémices de la conscience.

Le présent : L'homme dans l'espace. Une expédition découvre sur la Lune un monolithe qui espionnait l'humanité depuis des millions d'années. Il attendait qu'on le découvre pour envoyer à ses constructeurs, dans une autre galaxie, un signal. Une expédition est envoyée vers Japet, un satellite de Saturne où se trouve un monolithe. Hal9000, l'ordinateur du bord, qui a reçu des instructions contradictoires de son programmeur et des dirigeants politiques n'arrive pas à prendre les bonnes décisions et tue l'équipage sauf un. Celui-ci reprend le contrôle manuel du vaisseau et arrive finalement sur Japet où il se fait avaler par la porte des étoiles : un monolithe qui patientait là depuis des millions d'années. Il traverse des galaxies, des gares de vaisseaux stellaires. Il se retrouve dans une suite d'hôtel factice, protégé de l'extérieur par les constructeurs des monolithes.

Le futur : Un monolithe examine ses plus profondes pensées. L'astronaute se retrouve à ses derniers instants, et comme le préhumain d'il y a 4 million d'années tente de toucher le monolithe. Celui-ci s'empare de tout ce qui a fait l'astronaute, et en fait un nouvel être sous forme de f¿tus. En réalité un nouvel être hybride entre un humain et un constructeur du monolithe. Un être fait uniquement d'énergie, sans corps, qui peut se déplacer comme il veut dans tout l'univers. Il se retrouve ainsi à faire l'apprentissage de ses pouvoirs en allant visiter les océans Europe, une lune de Jupiter où grouille la vie. Ses constructeurs le manipulent, il en est conscient, mais il ne comprend pas encore bien leur dessein. Puis il se retrouve près de la Terre à empêcher avec une facilité qui le surprend, une explosion nucléaire.

Une entité descendante de l'espèce humaine et précurseur d'une nouvelle espèce aux pouvoirs illimités est née.

"Et parce qu'ils n'avaient rien trouvé de plus précieux que l'Esprit dans toute la galaxie, ils aidèrent à sa naissance de toutes parts. Ils devinrent de véritables fermiers dans le champs des étoiles et ils récoltèrent parfois. Parfois aussi, sans passion, ils durent arracher les mauvaises herbes."

2001, chapitre 27

2001 est le premier roman d'une suite : 2010 Odyssée Deux, 2061 Odyssée Trois et 3001 Odyssée Finale.

2010 est l'histoire d'une expédition américano russe qui va s'arrimer à Explorateur 1, le vaisseau de 2001 pour y récupérer les données de Hal. Un monolithe les y attend. Il les contacte sous forme d'une reconstitution fantomatique de Bowman, l'astronaute, pour leur dire qu'ils doivent partir dans quelques jours. Ils y arrivent. Pendant le retour vers la Terre, les monolithes se multiplient, transforment Jupiter, augmentent sa densité et finalement la planète gazeuse se transforme en petite étoile. La chaleur de la nouvelle étoile fait fondre la banquise de son satellite Europe et une nouvelle vie y apparaît, observée par un monolithe.

2061 retrouve Floyd, un des astronautes de 2001 et de 2010 dans un vaisseau de touristes pour aller visiter la comète de Halley. Pendant les ballades extravéhiculaires sur Halley on apprend que le vaisseau jumeau du leur s'est écrasé sur Europe, qui pourtant était interdite d'approche par les monolithes. Une expédition de secours est organisée à la va vite. On charge l'eau sale de Halley pour alimenter les propulseurs et on se lance sur la trajectoire de Europe.

Sur place on découvre qu'il s'agit en fait d'un détournement. Une passagère membre d'une secte voulait atterrir sur Europe malgré les dangers. En effet, des savants se sont aperçu que lors de la transformation de Jupiter en Lucifer, de gigantesques diamants avaient étés créés et étaient tombés dans les océans de Europe. Attirant ainsi les fous fanatiques avides.

Dans ce vaisseau le fils de Floyd découvre le monolithe qui surveille la naissance de la vie. Il y découvre aussi une entité faite par les constructeurs du monolithe. Un assemblage de Bowman, de Hal9000 et d'un monolithe, une atmosphère mortelle pour l'homme, mais des océans qui grouillent de de vie, de prédateurs qui ressemblent curieusement à nos requins, et des proies.

Finalement la récupération des passagers se passe bien, tout comme le retour.

3001 c'est un des astronautes de Explorateur 1 que Hal avait tenté de tuer qui est retrouvé par une station spatiale humaine mille ans plus tard. L'humanité a bien changé. Il est remis en vie, on lui confectionne une coiffe de pensée pour lui faire une mise à jour expresse des mille ans qu'il a ratés.

Il se retrouve dans un hôpital en orbite dans une des stations reliées à la Terre par des ascenseurs spatiaux.

Il fait la connaissance d'un capitaine de vaisseau et se retrouve parti vers Ganymède, un satellite de Jupiter, bien à l'abri dans un hôtel pour touristes et scientifiques.

Rencontre avec les europiens, avec Halman, avec les monolithes.

Chaque livre est une merveille d'aventure, de philosophie, d'astronomie, de technologie, de suspense, d'humour aussi, de réalisme scientifique. On ne s'y ennuie pas à une seule page. Une saga d'aventure spatiale.


   Alerter


2 Commentaires


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant