Doug' Blog

  • billets
    38
  • commentaire
    0
  • vues
    16 685

Crédit Agricole

doug

37 vues

Le Crédit Agricole va moderniser son informatique, 1.000 postes supprimés

---

Le Crédit Agricole investira 400 millions d'euros d'ici fin 2013 pour moderniser son système d'information et fusionner ses sociétés d'informatique, réduisant au passage les effectifs de la branche de mille postes, mais sans licenciement, a-t-on appris samedi auprès de la banque.

Le nombre d'informaticiens passera de 2.500 à 1.500. Mais de nouveaux métiers seront créés, par exemple la maîtrise d'ouvrage, "à mi-chemin de la banque et de l'informatique", qui emploiera 400 personnes, a expliqué à l'AFP le directeur du projet Hichem Jaballah.

Les détails du projet, baptisé "NICE", seront dévoilés le 6 novembre prochain, après une dernière consultation avec les syndicats le 30 octobre.

Le projet a pour ambition de développer un nouveau système d'information "2.0", prenant en compte l'importance de plus en plus grande prise par internet dans la relation entre les clients et leur banque.

Il vise, parallèlement, une rationalisation des services informatiques. Les collaborateurs des cinq groupements d'intérêt économique qui gèrent les systèmes informatiques seront regroupés dans une seule unité; et les personnels aujourd'hui dispersés dans 61 sites seront concentrés dans une quinzaine, à partir de "fin 2013-début 2014".

La banque a rappelé samedi qu'il ne serait procédé à aucun licenciement. Départs à la retraite et reclassements permettront de réduire les effectifs.

Les personnels des unités fermées auront le choix entre mobilité géographique et mobilité professionnelle.

"Nous ne sommes pas dans un projet de rationalisation pour couper les coûts. Nous voulons répondre à de nouveaux usages, une nouvelle façon d'aborder la banque", a affirmé M. Jaballah.

Le secrétaire général de la Fédération du Crédit agricole Jean-Paul Chifflet avait lancé le projet il y a un an. Les informaticiens se sont mis en grève le 2 juillet, redoutant des suppressions de postes. Ils ont à nouveau menacé jeudi de se mettre en grève le 3 novembre.

---

Source: CBanque.com




0 Commentaire


Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant