Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'moeurs'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

9 résultats trouvés

  1. Marzhin

    Un libéralisme

    Je peux simplement parler du libéralisme dans ma perspective. Le libéralisme est le mouvement, l'idéologie, la théorie, la vision intellectuelle, etc. qui est lié à la libéralité. Et cela signifie être dépensier, prodigue, généreux, large. Le contraire de ce qu'en pense la majeure partie des Français quand ils pensent au libéralisme, qu'ils voient comme le grand méchant loup capitaliste de Wall Street. Et aussi, un biais devant ce que la plupart des Anglais et des Américains pensent quand ils y pensent aussi, d'y voir comme une sorte d'anarchisme socioculturel altruiste et rentable appréciable et sociable (donc en économie, a fortiori, même si des intérêts différents conduisent à ce que les Français pensent du libéralisme). Premièrement, la libéralité peut être liée à l'humanisme antique, avec son sens de l'honneur, que vous pouvez toujours trouver dans certaines mœurs romaines même sous l'Empire. Ensuite, il a redémarré avec la Renaissance, et bien sûr le mouvement moderne du libéralisme européen. Tout a commencé avec l'anti-absolutisme contre Cromwell en Angleterre, les Français n'ayant été que des plumitifs contre les Louis de l'Ancien Régime. Mais l'anti-absolutisme est ce qui est vraiment du libéralisme. Dans le libéralisme, le souverain doit être libéral avec ses sujets, ce qui est le début de l'individualisme, chemin vers la singularité personnelle et l'individuation. L'individualisme n'est pas l'égoïsme, ni l'égotisme, ni l'égocentrisme et autres : c'est la vraie possibilité, pour vous-même, grâce aux libéralités politiques, de devenir ce que vous êtes, de développer votre possibilité en vérité - théoriquement. Pratiquement, les majorités ont demandé des possibilités économiques, qu'elles ont identifié à leur francheté, même si la concurrence constante du "marché libre" est en fait un moyen mimétique de mesurer sa queue en matière d'argent. Mais premièrement, le "marché" n'existe pas vraiment (c'est à chaque fois une rencontre de deux négociateurs, même réglementée par certaines lois - donc "le marché" est un concept politique), et deuxièmement, tout cela conduit à ce que les Français, les Anglais et les Américains appellent libéralismes, sans aucun sens de l'honneur. Tout sauf mon libéralisme. Ainsi un autre doit nous libérer quand on est libéral, parce qu'on croit en une justice souveraine. Mais, parce que la nature humaine est ce qu'elle est, il faut rester vigilant et créer des contre-pouvoirs soi-même. Et parfois, entrer dans la bataille. C'est-à-dire que la société existe, et qu'elle doit être considérée comme un tout dans lequel chacun a à faire sa part sociale, sociétaire. Le libéralisme n'est pas l'opposé du solidarisme - en fait, ils ont vraiment besoin l'un de l'autre, si vous ne voulez pas rester vulgaire comme les libéralismes courants. Le libéralisme est dans les "gènes" civilisationnels européens. ------------------------ Sur un autre forum où j'ai publié ce topic, quelqu'un m'a dit : A quoi j'ai répondu :
  2. brooder

    A la mode ...

    Avant toutes interventions il faudrait bien savoir si pour la personne il est plus important de bien "passer au bras" de sa moitié ou à "ses yeux" ! Je pense honnêtement que cela relèverait le niveau du forum, d'innocence à indulgence.
  3. Cheveux chéris : frivolités et trophées Samedi 13 octobre - 11:56 lieu : musée du quai Branly (Paris) date : du 18 septembre au 14 juillet 2013 Au croisement de l’anthropologie, de l’histoire de l’art ancien et contemporain, de la mode et des mœurs, l’exposition met en œuvre les problématiques de l’intime individuel et sa sociabilité sur le thème universel des cheveux. Bande-annonce de l'exposition : Suite de l'article... Source: musée du quai Branly f
  4. Pour certains, d'ailleurs pour une majorité de gens dans ce monde, c'est le meilleur monde qu'il n'y ait jamais eu, et que jour après jour, ça ne fait que s'améliorer. En effet, c'est une époque de progés inégalé dans l'histoire. C'est l'époque des téléphones portables, de la voiture, des avions, d'internet, ...Donc le passé représente ce qui a été surclassé par le présent. Les civilisations du passé appartiennent maintenant à l'histoire, elles sont dépassées et n'ont aucun rôle a jouer pour le futur de l'humanité. Pour d'autres, une minorité, Le monde d'aujourd'hui est un monde bizarre... Le soleil ne s'est jamais levé sur un monde plus étrange que celui-ci...Que c'est le pire monde qui n'est jamais été dans lequel nous vivons. Ils diront, il n'y a pas de monde aussi détourné de l'adoration de Dieu que celui-ci. Qu'il n'y a pas de monde où il y a eu autant de corruption qu'aujourd'hui. Qu'il n'y a jamais eu de monde où la décandence des moeurs est aussi prononcée qu'aujourd"hui...Qu'il n'y a jamais eu autant d'opression et de tentatives de destruction de l'intégrité physique et morale des gens qu'aujourd'hui...Ils disent que non seulement c'est le pire des mondes, mais que ça ne fait qu'empirer jour aprés jour... Donc quelle énorme différence entre ces deux perceptions de la réalité de notre monde contemporain. Vos avis ?!
  5. En rapport avec les articles sur l'augmentation de la prostitution en Espagne et en Europe, on peut se poser la question pourquoi cette prostitution repart de plus belle... ci-dessous deux articles concernant l'évolution de l'envie de relations sexuelles chez les femmes... Il est certain que dans la société actuelle, peu d'hommes vont se priver de relations sexuelles, donc si leur compgane leur refuse, ils vont souvent aller voir ailleurs.... Article 1: Sexualité : Plus les femmes ont le pouvoir moins elles font l'amour <br class="clearfloat"> Les femmes dominantes dans la vie ont jusqu'à 100 fois moins de relations sexuelles que les autres révèlent une étude. Chez les femmes, sexe et pouvoir ne feraient pas bon ménage. A en croire une récente étude de l’université John Hopkins à Baltimore, publiée par Slate, les femmes dites « dominantes » dans la vie ne font pas des relations sexuelles avec leur partenaire une priorité. Contrairement aux hommes qui peuvent souvent profiter de leur position dominante pour mener une vie sexuelle débridée. Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont interrogé plusieurs milliers de femmes dans six pays africains (Ghana, Mali, Rwanda, Uganda, Malawi et Zimbabwe) sur la date de leur dernier rapport sexuel et sur la place qu'elles occupent au sein du foyer. Prend-elle les décisions ? Gère-t-elle les comptes ? En clair, qui de l'homme ou de la femme a le dernier mot au sein du couple ? Et le résultat est sans appel, les femmes qui « portent la culotte » ont jusqu'à 100 fois moins de relations sexuelles avec leur conjoint. « Plus le nombre de décisions que la femme déclare avoir pris est grand, en comparaison du nombre de décisions prises avec le conjoint, moins elle a de relations sexuelles et plus sa dernière relation sexuelle remonte loin dans le temps » explique Michelle Hindin qui a dirigé cette étude. Une vie choisie La plupart du temps, cette rareté des rapports sexuels est voulue poursuit l'enquêtrice. Les femmes concernées auraient en effet tendance à emmener leur côté dominateur dans la chambre à coucher. Non pas pour soumettre physiquement leur maris mais pour véritablement décider de la vie sexuelle qu'elle veulent mener, dans les conditions qui leur plaira. Dans les pays concernés, prendre les décisions dans la vie serait ainsi le meilleur garant de ses droits sexuels. Reste maintenant à savoir si le phénomène est similaire à d'autres pays où de plus en plus de femmes occupent des postes à responsabilité dans le monde du travail. lien :http://www.francesoir.fr/people-tv/sexeinsolite/sexualite-plus-femmes-ont-pouvoir-moins-elles-font-l-amour-141618.html Article2: Pourquoi les femmes perdent tout intérêt pour le sexe vendredi 3 février 2012 Une nouvelle recherche, publiée dans le Journal of Sex & Marital Therapy [1], démontre ce que de nombreuses personnes savaient déjà, à savoir que l’intérêt des femmes pour le sexe diminue avec le temps, contrairement aux hommes. Ces résultats pourront peut-être aider les couples, disent les chercheurs. Sachant que le désir sexuel de nombreuses femmes diminue avec le temps dans une relation, cela pourrait encourager les partenaires à être plus réalistes à propos de leurs vies sexuelles, et pourrait les aider à surmonter ces changements du désir quand ils apparaissent. Les chercheurs en relations conjugales et sexuelles Sarah Murray et Robin Milhausen, de l’Université Guelph en Ontario, ont questionné 170 femmes et hommes étudiants qui ont vécu une relation hétérosexuelle entre un mois et neuf ans, et leur ont demandé de rapporter leurs niveaux de satisfaction relationnelle, de satisfaction sexuelle et de désir sexuel. Le désir était noté par un modèle bien connu appelé l’Index de la Fonction Sexuelle Féminine, qui va de 1.2 à 6.0. Les participants ont rapporté être généralement satisfaits dans leur relation de couple et leur vie sexuelle, mais les femmes ont rapporté des niveaux de désir plus faible dépendant de la durée de leur relation de couple. "Précisément, pour chaque mois supplémentaire que les femmes dans cette étude vivaient avec leur partenaire, leur désir sexuel diminuait de 0.02 sur l’Index" écrivent les auteurs. En fait, la durée de la relation était un meilleur indicateur du désir sexuel chez les femmes que les relations et la satisfaction sexuelle. Tandis qu’une diminution de 0.02 du désir des femmes était faible, il contraste avec le désir des hommes, qui reste stable dans le temps. L’évolution du désir Les scientifiques ne sont pas d’accord sur ce que se passe avec le désir durant une relation de couple. "Certains chercheurs suggèrent que le désir des hommes et des femmes diminue tous deux avec le temps, en même temps que la relation se déplace de l’amour passionné vers l’amour compatissant" dit Murray, l’auteure principale de l’étude. Pourtant, les théoriciens de l’évolution prédisent que le désir d’un homme reste continuellement élevé pour qu’il puisse produire plus de descendance, tandis que le désir des femmes devrait diminuer en même temps que leur attention se tourne, historiquement, vers l’éducation de leurs enfants. Cette recherche penche vers cette dernière théorie, bien que des études de plus longue durée sur des groupes de personnes différents soient toujours nécessaires, dit le chercheur. Les hommes rapportent continuellement des niveaux plus élevés de désir que les femmes. On pense que les différences dans les niveaux d’hormones, notamment la testostérone, expliquent partiellement cette séparation entre les genres. Les changements hormonaux qui surviennent quand les couples passent de la passion du début à la compassion plus tard, jusqu’aux relations monogames parfois entre six et 30 mois, pourraient aussi intervenir dans les changements du désir avec le temps. Les sociétés pharmaceutiques font des recherches sur l’impact de la testostérone sur le désir des femmes, mais à ce jour, les résultats ne sont pas concluants. Les hormones ne représentent qu’une seule partie de l’histoire explique Murray. "Bien qu’elles soient une pièce dans le puzzle du désir sexuel, le fait de se focaliser sur les hormones peut masquer les facteurs contextuels qui jouent un rôle dans le désir, comme la satisfaction d’une femme dans sa relation amoureuse, et si elle a du temps pour se relaxer, pour être joueuse et sexy" dit-elle. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Qu'en pensez-vous ?
  6. L'affaire de moeurs compromet le transfert de Ribéry au Real Madrid Mardi 20 Avril - 13:51 © MICHEL PERRET-a | Franck Ribéry: la perspective de son transfert au Real Madrid s'éloigne. FOOTBALL | La perspective d'un transfert Franck Ribéry du Bayern Munich vers le Real Madrid, qui souhaitait le recruter, s'éloigne en raison des informations sur son éventuelle implication dans une affaire de prostitution de mineure. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  7. La Chine traque ses échangistes Mercredi 24 mars - 15:34 © KEYSTONE/Archive | Moeurs | Un groupe d'échangistes chinois est poursuivi pour libertinage par la justice dans l'est de la Chine, provoquant les protestations de milieux favorables à une plus grande liberté sexuelle. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  8. https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/64645_192884177515744_739122822_n.jpg Voilà ce qui me scandalise le plus aujourd'hui. Non content de devoir respecter leurs moeurs et leurs croyances dans notre pays (parce que faut pas se voiler la face moi qui vais TOUT les jours à Marseille il y a des quartiers où je ne peux pas poser les pieds sans être insultée!), nous devons maintenant priver les familles françaises et non musulmanes qui sont dans le besoin! Non content d'interdire le porc dans des hôpitaux PUBLICS (et don laïques), il est désormais interdit de faire don de toute denrée pouvant contenir du porc aux Restos du Coeur! Coluche doit s'en retourner dans sa tombe! Parce que je suis désolée mais quand on a faim quelque soit sa religion on mange et on n'est pas très regardant! Ce mois ci j'ai eu du mal à boucler en attendant la paye de mon compagnon, on a mangé des pâtes sans rien et on a bu de l'eau du robinet (et je peux vous assure que je suis contre l'eau d'ordinaire parce que c'est bien connu l'eau ça fait rouiller!). On a été ravi quand des amis et de la famille on fait une partie de courses pour nous et nous ont donné des saucisses, du jambon, des lardons, du saucisson. Alors voilà où on en est. Pour une minorité religieuse (et quand bien même se serait une majorité) on prive des dizaines d'autres personnes dans le besoin. Pardon à tout ceux qui ont besoin de manger, mais désormais je n'achèterai plus que pour ma famille et ne donnerai plus à des organismes comme les restos du coeur puisqu'ils ne sont plus capable d'aider les autres sans arrière pensées, vu qu'apparemment la religion des uns est plus importante que la faim des autres! Je préfèrerai encore donner aux chiens et chats errants parce qu'eux au moins ont la reconnaissance du ventre. Ils ne font pas les difficiles et ils mangent ce qu'on leur donne sans distinction!
  9. Je ne pense pas que ce Topic fera doublon avec d'autres déjà parus, car le fond du sujet n'est pas de rechercher les causes de la violence, mais bien de s'interroger sur la permissivité de son omniprésence dans nos quotidiens via différents vecteurs, qu'ils soient télévisuel, cinématographique, journalistique, aux travers des jeux vidéos, des dessins-animés ou des bandes dessinées, etc..., tout concourt à ce que nous soyons dociles et perméables à la profusion des sources qui diffusent des contenus violents, participant ainsi à une habituation par perfusion continue où que l'on porte notre regard, et ce dès notre plus tendre enfance. Autant nous sommes punissables/sanctionnés si nous libérons notre colère sur autrui, ou sur un bien mobilier ou immobilier, autant rien n'est vraiment mis en oeuvre pour endiguer ou enrayer cette immersion permanente, et donc les implications, conséquences ou retombées connexes, autrement dit nous avons essentiellement des moyens curatifs contre la violence, mais très peu pour la prévenir ! Certes l'éducation est censée s'en charger, mais elle est complètement dépassée par la masse impressionnante de sollicitations ou de stimulations dans lesquelles non baignons par un laisser-faire culturel, incompréhensible, pour ne pas dire intolérable ! Dans une société qui promulgue la paix, ne doit-elle pas aussi, se donner les moyens de prévenir l'émergence de la violence, son amplification, son conditionnement, sa banalisation, que de seulement l'interdire !?
×