Aller au contenu

La foudre

Noter ce sujet


Messages recommandés

Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

C'était un topic privé, un coup de pouce théorique à la base.
Mais je le trouve assez sage et inspiré pour pouvoir le partager en public.
Est-ce moche de ma part ?
Soit-il beau, soit-il utile, je vous l'offre !

Premièrement, il y a savoir et connaitre.

Savoir étant la perception théorique

Connaitre étant la perception pratique.

Savoir est fermé, et abouti.
Connaitre est ouvert, et infini.

Aussi est-il impossible de donner un nom à tout les visages de la réalité.
Et savoir est soumit à sa réserve de noms. Toujours est-il plus petit.
Et c'est cela la science, c'est donner un nom à ce qui n'en avait pas.
C'est l'exercice du savoir, celui de l'agrandir.
Aussi, savoir est un état, un état formé et format, en reformation.
Connaitre est un comportement. La tendance étant opposée, les nuances ne sont pas proportionelles.
C'est plus subtil, ce sera pour une prochaine fois.

Maintenant que tu as savoir et connaitre,
Tu as besoin de vérité/vérités/réalité.

Vérité = subjectif.
Vérités = objectif
Réalité = omnitif.

Aussi, vérité et vérités sont fragments.
Fragments de réalité.

Opposés par tendance et nuances.

Subjectif, c'est affirmer.
C'est un fragment entier.
Incomplet, mais fini.
Aussi n'est-il de mensonge que ce qu'il aura oublié de reconnaitre.
Subjectif se dirige vers l'abouti.

Objectif, c'est interroger.
C'est fragments, fondus, mélangés, et incomplets.
Si subjectif est d'art, objectif est de science.
Aussi la question est infinie.
Elle ne peut mentir, tant elle ne saurait jamais aboutir pour affirmer.

Aussi, le mensonge n'est ni l'affirmation, ni la question.
Le mensonge est la réponse.

La réponse est une affirmation dans la forme.
Mais une question dans le fond.

Aussi la forme est malléable, et le fond immuable.

Il y a une grande, grande théorie à creuser sur ce sujet, mais voici ma base, et ce sera suffisant.
Aussi serait-il triste que je te laisse écrire mon livre à ma place.

Avec cette base, je vais pouvoir te parler du tangible et de l'intangible.
( je n'aime pas abstrait et concret, car par plus d'une fois, il m'est arrivé de fermer les yeux pendant la nuit.)


  • Je te dirais que tangible est de matière
    Et qu'intangible est d’énergie.


Aussi, si tu crois que la magie meurt quand on lui donne un nom, c'est que tu es bien naïf.
Et si tu ne crois pas aux fantômes, alors tu ne pourras pas écrire ton sujet.

Je te poserais cette question,
As-tu vu les éclairs,
As-tu entendu le tonnerre,

Et que savent de la foudre l'aveugle et le sourd ?

Aussi, tu pourras compter et conter les chiffres et les lettres,
La température, la luminosité, l'humidité, la force du vent.. que sais-je...
Tu pourras immatriculer chaque putain de grain de sable du Sahara, après les quartiers, villages, métropoles, nations et continents.

Et que sauras tu de l'energie de ce lieu ?

Sauras-tu pourquoi le matin, cette place t’accueillait, et au soir, te repoussait ?
Serais-tu moi que tu ne le saurais pas. Pardon pour l'égotrip.

Aussi peux-tu tout connaitre, mais ne peux tu rien savoir.

Car connaitre est infiniment infini.
Savoir est infiniment abouti.

Aussi, tu pourras voir l'entier dans le visage.
Mais jamais dans le nom.

Et déjà voudrais-tu parler de tangible et d'intangible ?
Sais tu seulement dire oui et non ?
Avant tout tes peut-être.


Médites cela, et reviens me voir.

Je te dirais que le nom n'a pas de visage.
Et que le visage n'a pas de nom.
Aussi peuvent-ils s'incarner.

Y'a t'il créé, et être créé.
Créature, créateur.

La créature contemple.
Le créateur transforme.

Vois-tu l'artiste et le scientifique ?

Tu as déjà créé ce que tu voudrais intérroger.
Mais cela ne fonctionne pas ainsi.
D'abbord tu dois te faire créature, ensuite, par l'action de l'envie belle et du besoin utile connaitras tu la volonté de créer.

Aussi pourras tu créer un visage, un nom, Et prétendre cette science ou cet art dans lequel tu viens me demander de l'aide.

Mais d'abord médites.
Médites beaucoup.
Vas chercher la base.
Vas chercher au fond.
Vas chercher ce qui est très gros.
Assez gros pour être invisible.

Quand tu auras, comme le soleil, révélé ce qui est évident,
Alors je te laisserais prétendre ce que tu prétends.

Bien à toi.

Modifié par Sans nom sans visage
Bah, fallait bien mettre le truc en entier.
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 73ans Posté(e)
G2LLOQ Membre 1 220 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

J'ai vu la foudre  , 1 fois ;  j'étais dans un pressing quand il s'est a tomber dru , la commerçante me dit , attendez un peu ca va se calmer , elle était a coté de moi nous regardions la rue , une boule blanc translucide , taille ballon de basket est arrivée de la gauche a 2/3 mètres du sol a tourné dans une rue en face du pressing , et 80 mètres a tourné sur la droite , ça a durée une fraction de seconde , nous nous sommes regardé pour ètre surs d'avoir vu la mème chose  !!  impressionnant , quelle puissance  ;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×