Témoins de Jéhova

Laguardia Membre 6 639 messages
Inside‚
Posté(e)
Prosélytisme grossier. Il n'y a même pas de tentative de débat.

Juste un gros copier-coller de discours vu et revu et surtout mensonger. :blush:

qui n'a pas sa place ici!

prosélytisme et la lobotomie qui va avec

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Finfino Membre 764 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Au contraire ce sont les religions dites de la chrétienté qui font du bourrage de crane...Style noel non mais.....

Que vous les traiter de secte ou pas..ils continueront de parler aux gens de ce qu'ils ont lu dans la bible.....Nous devons tous connaitre le mesage de la bible;....Alors à vos bibles

Ah propos des message de la bible on le sait, et pour le bourrage de crane vous faite pareille, vous copier sur la religion catholique romaine

Ils excommuniait

vous metter des gens dehors, exclusion

Il faisait peur au gens avec l'enfer

vous faite peur au gens avec la fin du monde

Il propose le ciel (acheter vos billets) (quêtes)

vous proposer le paradis (acheter vos billets) (personne agée seul, héritage)

Il rendait les gens coupable (péché)

vous les rendez coupable de tout (imparfait)

Si vous restez dans l'église vous ete sauvé

si vous sortez de la vérité (vous avez aucune possibilité de résurrection,encore pire

L'église est le seul chemin (tu es pierre et sur cette pierre ..........)

Ma religion est la meilleur (la porte est étroite et peu de gens la trouvent)

Les gens seront punie s'il s'éloigne de dieu (juste deux choix)

Tout ceux qui ne sont pas avec nous, son contre nous (juste deux choix)

Ne juger pas

Toutes les autres religions sont mauvaises

Alors..........!

Modifié par Finfino

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)
On a là un véritable discours de ... euh non j'vais pas le dire en fait.

hhenry tu oublies de dire que les témoins de Jéhova préfère regarder mourrir leur propre enfant plutôt que de le faire soigner.

C'est archi faux, désolé !

Ils feront tout pour faire soigner leurs enfants par exemple en les amenant dans les hopitaux où ils opèrent sans transfusion.

100 000 chirurgiens dans le monde opèrent sans transfusion !

De plus, on transfuse pas du sang à chaque fois qu'on soigne un enfant !

Faut pas tout généraliser !

Prosélytisme grossier. Il n'y a même pas de tentative de débat.

Juste un gros copier-coller de discours vu et revu et surtout mensonger. :blush:

superbe argument ! :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aline line Membre 1 989 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

Moi j'adore les gens qui ne transfusent pas

pour leurs enfants

je suis sure que si c'etaient eux qui auraient besoin d'une

transfusion d'urgence.

Ils ne se poseraient pas même la question.

D'ailleurs comment voulez vous vous posez des questions

quand vous êtes inconscients ????

Un peu délicat comme question ??? Non ???

la transfusion sanguine, c'est souvent question de vie ou de

mort.

encore une fois vive les egoistes.

Modifié par aline line

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Un autre copier-coller :

<H3 id=p1>Le refus du sang est-ce la mort assurée ?</H3>Ce 8 novembre, à l'assemblée nationale, M Brard a lancé cette accusation grave (sous l'immunité parlementaire bien sûr) :

"La criminalité des Témoins de Jéhovah est bien établie, qu'il s'agisse (...) de la soustraction de patients à la transfusion sanguine même lorsque le pronostic vital est engagé.(...) Ce n'est que lorsque la pression se fait trop forte qu'ils passent la frontière pour aller se réfugier en Allemagne, par exemple, où il existe même une clinique tenue par les Témoins de Jéhovah ; dans cet établissement, la mort est garantie pour les cas que je viens d'évoquer, sans que les coupables aient jamais à répondre de leurs actes".

Or ce ne sont que des clichés ! M.Brard a oublié que nous ne sommes plus à l'époque ou l'Allemagne était coupé en deux quand la "traversée de la frontière" de la RDA était interdite et surveillée par la STASI pour empêcher les gens d'aller trouver mieux ailleurs ! Voudrait-il mettre des 'miradors' pour exécuter sur le champ des gens qui auraient commis le grave crime d'exercer leur droit à la liberté de choix thérapeutique selon la loi Kouchner de 2002 ?

D'autre part une clinique ou un hôpital allemand qui soignerait en "garantissant la mort" comme le dit M.Brard serait un institut criminel: les responsables seraient là ; ce qui est impossible dans le droit allemand. Les coupables sont toujours les TJ à croire M.Brard; voilà le cliché qui relève plutôt d'une forme de racisme religieux pour ne pas dire un retour en arrière à l'époque où Hitler jetait à la vindicte populaire les juifs qu'il faisait passer pour des criminels afin d'attiser la haine sur eux...Les juifs aussi ne devaient pas quitter le territoire allemand pour se soustraire à leur mort...

A la mort, oui, il en sera question puisque c'est bien de cela qu'il s'agit parfois quand on reçoit dans certains cas une transfusion sanguine contre son gré*!

Et puis nous ne devons pas vivre sous le même régime...Pour revenir à notre époque ; est-ce exacte que les témoins de Jéhovah doivent donc aller jusqu'en Allemagne quand la pression en France se fait plus forte au point qu'ils n'aient pas le choix ? N'y a t'il pas des cliniques ou des chirurgiens français pour soigner sans transfuser ? N'y a-t-il qu'en Allemagne qu'on trouve des alternatives à la transfusion ?

Evidemment, n'en déplaise à M.Brard, il y a des endroits en France ou il y a des alternatives à la transfusion sanguine, sinon la loi Kouchner n'aurait aucun sens !

Le simple fait de demander le transfert d'un hôpital vers un autre dans l'Union européenne est un droit qui est exercé quotidiennement par des milliers de patients dans l'hexagone; et heureusement pour eux ! On n'oublie trop souvent que tous les hôpitaux ne sont pas équipés de la même façon et qu'il y en a qui sont plus spécifiés que d'autres pour certaines chirurgies lourdes ! De plus le genre de pression visant à s'opposer à cela peut être dû au fait que les hôpitaux en question perdent un manque à gagner ou une meilleure image.

Il faut savoir qu'en France, il y a actuellement environ 2000 médecins, de toute spécialité médicale, disposés à soigner les Témoins de Jéhovah et leurs enfants dans le respect de leur conviction !

Par exemple, en ce qui concerne les leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) , "il a été réalisé des injections d'Epo en post-chimiothérapie avec une bonne efficacité et obtention d'une rémission complète" sur des patients TJ à Pessac (Gironde):

http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/hma...

D'autre part, les TJ on crée des "comités de Liaisons hospitaliers "(CLH) qui permettent d établir un dialogue entre le patient TJ et les médecins, et pour aider les médecins à soigner sans transfuser. A l'heure actuelle, il existe dans le monde plus de 1 400 comités de liaison hospitaliers équipés pour fournir aux médecins et aux chercheurs de la documentation médicale rassemblée dans une base de données contenant plus de 3 000 articles relatifs à la médecine et à la chirurgie sans transfusion. Plus de 120 hôpitaux ont mis sur pied des services spécialisés dans la médecine et la chirurgie sans transfusion .En tout cela fait près de 100 000 chirurgiens et médecins qui se sont engagés dans le monde a respecté les croyances des TJ et les soigner sans TSF...Pourquoi ?

Il faut savoir qu'en février 1996 s'est déroulé un colloque organisé par les TJ. éric-Jean Desbois, chargé des relations avec la presse au sein de l'association AMS précisa quelque chose d'intéressant:

"Notre association s'intéresse de près au cas d'école posé par le patient Témoin de Jéhovah. Nous estimons que les Témoins de Jéhovah, par les exigences qu'ils posent sur le plan médical, ont permis d'améliorer de manière sensible certaines techniques d'épargne sanguine, de chirurgie et d'anesthésie ». Et le Pr Conseiller d'ajouta: « Parmi les médecins désireux d'organiser ce colloque, aucun n'avait la possibilité de le faire tout seul sur le plan logistique. Nous n'avions pas l'opportunité de l'organiser par le biais d'une société savante. Nous avons donc accepté d'être aidés, sur le plan de la logistique, par les Témoins de Jéhovah. »

Le Pr Glorion précise : «Dans les années à venir, la chirurgie sans transfusion devrait connaître une évolution importante, pour des raisons financières d'une part, et dans l'intérêt des patients, d'autre part. C'est un domaine qui dépasse largement le simple cadre des Témoins de Jéhovah.» -Le " LE QUOTIDIEN DU MéDECIN"(N° 5793, lundi 19 février 1996, p. 39).

Aussi pour aller au fond des choses on peut dire qu'aujourd'hui on est en mesure de réaliser de très lourdes interventions chirurgicales sans TSF : sur les reins, le foie et même le c¿ur ; voyez les exemples :

En Belgique grâce à une nouvelle machine les chirurgiens de l'HUDERF (hôpital public des enfants à Bruxelles) peuvent désormais opérer un bébé sans recourir aux transfusions sanguines grâce à un matériel miniature (ce qui représente 3 ou 4 cas par an) ! Bien sûr la presse en fait rarement écho.

http://www.iris-hopitaux.be/fr/fichiers/10%20dec%202007%2...

En Espagne: "Quatorze Témoins de Jéhovah espagnols souffrant de lésions cardiaques congénitales ou acquises ont été opérés avec succès. Les chirurgiens en ont conclu que, ¿ sous circulation extracorporelle, on peut opérer efficacement de diverses malformations cardiaques un pourcentage important de ces malades, le non-recours à la transfusion n'entraînant pas d'augmentation sensible du taux de mortalité ¿. ¿ Revista Española de Cardiología, septembre-octobre 1981.

En Italie: Nicolas La Tosa, 15 ans, un Témoin de Modene, a subit une transplantation cardiaque avec succès grâce à l'utilisation des techniques alternatives à la transfusion sanguine-La Republica - Bologna page 1 Corriere della Sera, page 17

Au Canada: En 1996, un sondage a révélé que 89 % des Canadiens préféraient être soignés autrement qu'avec du sang provenant d'un donneur. ¿ Tous les patients ne refusent pas les transfusions homologues comme le font les TJ, lit-on dans une revue médicale (Journal of Vascular Surgery). Cependant, les risques de contamination et d'immunomodulation montrent clairement que nous devons trouver des solutions de remplacement pour tous nos patients. ¿. "Il est possible d'effectuer des opérations cardiaques, vasculaires, gynécologiques, obstétriques et urologiques sans utiliser de sang ni de produits sanguins ¿, écrit David Wong dans le Canadian Journal of Anaesthesia

Un témoin de Jéhovah de 49 ans souffrant de spondylarthrite ankylosante et d'une maladie hépatique terminale secondaire à une cholangite sclérosante a subi une greffe du foie ! Aucun produit sanguin n'a été nécessaire et le patient a quitté l'hôpital trois semaines après l'opération sans complication.

http://www.cja-jca.org/cgi/content/french_abstract/47/7/6...

Un garçon de 14 ans et demi souffrant d'hémophilie de type B et présentant des antécédents d'inhibiteurs anaphylactiques du facteur IX a subit une chirurgie de correction de scoliose, avec succès sans TSF. Il n'a pas nécessité de transfusion sanguine et il n'y a pas eu d'événements indésirables.

http://www.cja-jca.org/cgi/content/french_abstract/55/1/4...

Aux Etats-Unis. Un TJ de 47 ans, atteint d'un hypernéphrome (cancer du rein), devait subir une néphrectomie. Le plan chirurgical comprenait des stratégies de conservation du sang intéressantes afin d'en réduire les pertes: parmi elles: l'hypothermie profond.

http://www.cja-jca.org/cgi/content/french_abstract/49/4/4...

S'il y a autant d'alternatives à la TSF; pourquoi autant d'idées reçues ? L'article de Pierre Lance y répond:

http://www.les4verites.com/La-foire-au-sang-1600.html

Aussi il faut savoir que beaucoup de personnes bien informées et non-TJ ont recours aux alternatives à la TSF car elles savent qu'en réalité le sang tue plus qu'il ne sauve. On transfuse souvent inutilement. (Sur les 300 000 personnes contaminées par l'hépatite C suite à une TSF en France 50 000 développent une hépatite chronique évoluant en cirrhose ou en cancer du foie !).

Il faut rappeler les scandales du sang contaminé français et anglais : cela n'a t'il pas ému M.Brard ?

En France 5000 personnes avaient étés contaminés par le VIH à la suite d'une transfusion de sang dont 2000 sont décédés !

En Angleterre, jusque dans les années 80, selon la BBC, 4 670 hémophiles ont été exposés à l'hépatite C, dont 1 243 avaient également été exposés au virus du sida. 1 757 de ces malades sont aujourd'hui décédés ! La cause ?

Des experts savaient qu'il existait une menace de contamination de certains patients dès le début des années 80, mais les transfusions n'ont pas été arrêtées pour autant. Ce rapport a parût la veille des premières audiences d'une enquête publique indépendante concernant le décès de ces hémophiles ayant reçu du sang et des produits sanguins contaminés par le virus du sida et l'hépatite C.

http://tf1.lci.fr/infos/monde/europe/0,,3432525,00-sang-c...

Nous sommes d'accord c'était le passé et maintenant les risques sont en grandes partie écartés. Mais dans ce cas pourquoi alors revenir sur les TJ morts dans le passé dans les hôpitaux ? Ne seraient-ils pas tout bonnement décédés même en étant transfusés ? Qui peut nous garantir le contraire ? Aussi au vu de l'efficacité des alternatives à la TSF, honnêtement on ne peut donc pas dire qu'en refusant la transfusion c'est la mort assurée. La TSF n'est pas souvent la seule solution pour sauver la vie !

*Il existe des témoignages de témoins qui sont morts après avoir été transfusés de force. Même s'il est possible qu'ils le soient avec des méthodes alternatives, on ne peut jamais être catégorique. La question du choix thérapeutique relève d'un droit qui s'impose naturellement à toute personne soucieuse de respecter la liberté de chacun.

14:29 | Lien permanent | Commentaires (5) | Envoyer cette note

<H2 class=date>04.11.2008</H2><H3 id=p2>La transfusion: est-ce la panacée ?</H3>La transfusion sanguine (TSF) sauve t'elle toujours la vie ? Est-ce le remède universel ou bien une tradition à revoir ? Certains médecins disent ¿Le sang ou la mort.' Pourtant contrairement à ces idées reçues les solutions alternatives sont nombreuses et mêmes souvent plus efficaces ! Les Témoins de Jéhovah ne souhaitent pas mourir. Ils souhaitent par contre les meilleurs traitements de remplacement. Comme la Bible interdit de consommer du sang, ils ne considèrent pas les transfusions sanguines comme une thérapeutique acceptable [1]. Hormis ces considérations religieuses pourquoi aujourd'hui la TSF est remise en cause dans le monde médical ?

En réalité c'est une vieille pratique qui fait appel à l'esprit de solidarité plus qu'à la raison. Il existe très peu de données pour mesurer le taux de mortalité suite à une transfusion puisque cela menacerait des emplois dans les établissements de collectes de dons (vaste business car la sécurité sociale en France couvre de façon onéreuse chaque acte de transfusion)...

Un palliatif à risques.

En effet un organisme peut mal réagir aux effets secondaires d'une transfusion de sang qui est là pour compenser ou restaurer un volume et non pas pour stimuler la production des plaquettes indispensables aux défenses naturelles par la moelle osseuse. Souvent un transfusé doit recevoir d'autres soins surtout s'il a contracté les virus de l'hépatite à la suite de cela. Certaines personnes transfusées présentent un risque accru d'infarctus et d'accidents cardio-vasculaires. Ce procédé n'étant pas sans risques il n'est pas la panacée pour soigner un malade qui perd son sang. De plus le sang se conserve mal.

Deux études américaines montrent que les globules rouges perdent en quelques heures 80% d'un composé favorisant l'oxygénation des tissus [2]

Voir aussi la dépêche AFP oct. 2007 : <A href="http://opposition.suzie.fr/refus_sang/afp_8_10_07.html">http://opposition.suzie.fr/refus_sang/afp_8_10_07.html

De plus, les moyens pour isoler les virus sont contestables puisqu'il faut plusieurs semaines pour certaines souches pour être détectés ; une personne récemment infecté par le VIH peut donner son sang sans que cela se voie tout de suite. Si on conserve ce don on peut effectivement le voir mais l'échantillon aura perdu en efficacité. Les banques de sang ne peuvent garantir la sûreté du sang! Puisque le sang se conserve mal et que son conditionnement demandent des contrôles et des moyens renforcés la recherche se tourne donc ailleurs. [3]

Les limites de la transfusion.

Une raison pour laquelle il faudra se passer de sang c'est qu'il est impossible de recueillir les dons de sang des personnes qui ont déjà étés transfusés car ils sont considérés comme "non-sains" !

Si on banalisait la TSF alors plus personne ne pourrait donner son sang!

De plus faut il encore le rappeler la TSF est plus à même de générer des complications chez un enfant puisqu'il a un faible volume sanguin; sauf cas exceptionnel les chirurgiens évitent de transfuser les enfants !

D'ailleurs les camions du SAMU n'ont jamais de pochettes de sang : en cas d'urgence il faut :

1/ stopper l'hémorragie (avec des colles biologiques)

2/ compenser les pertes par un restaurateur de volume sanguin

3/ faire un diagnostic complet auprès d'un anesthésiste au besoin.

S'il y a TSF il faudra faire des analyses de sang pour déterminer le groupe sanguin ensuite éventuellement transfuser. Entre le moment du passage du SAMU et ce procédé il se passera largement une heure ! L'étape 2 serait donc suffisante si ensuite on stimule les défenses naturelles par des solutions de Dextran par exemple ou de l'EPO, ce qui prend plus de temps mais est moins coûteux et plus sain.

Aujourd'hui il existe des méthodes alternatives à la TSF qui sont mises au point dans les pays en développement. [4]

Aux Etats-Unis, par exemple, il existe même des cliniques ou l'on peut lire à l'entrée: "Ici on soigne sans transfusion sanguine" ! Pourquoi ? Il faut savoir que là bas selon le Time 'une transfusion coûte "environ 500 dollars, et sans compter les frais administratifs, la facture annuelle se situe entre un et deux milliards de dollars par an, une somme suffisamment importante pour que l'on envisage des moyens de substitution". Il semble qu'actuellement c'est entre autres raisons à cause du coût exorbitant des transfusions de sang que l'on s'intéresse autant à la chirurgie sans transfusion.

En ce qui concerne les grosses interventions chirurgicales à c¿ur ouvert il faut savoir que des témoins de Jéhovah en ont subit avec succès sans TSF. Le docteur Denton Cooley, par exemple, qui est spécialiste en chirurgie cardiovasculaire a effectué des opérations à c¿ur ouvert sur 663 Témoins de Jéhovah en 27 années ! Cela demande un protocole bien spécifique qui fait parfois appel au laser ou à des techniques plus "propre".

Interrogé a la télévision le 28 novembre 1997, le docteur Edwin Deitch, directeur du programme de thérapie sans transfusion de l'University Hôpital de Newark, a expliqué pourquoi la recherche sur la chirurgie sans transfusion s'est intensifiée:

"Les Témoins de Jéhovah [...] se sont donné beaucoup de mal pour trouver des médecins qui accepteraient d'opérer sans transfusion de sang. Les résultats de certaines études ont indiqué qu'ils se remettaient de ces opérations mieux que prévu, c'est-à-dire mieux que les patients ayant été transfusés". Le docteur Deitch ajoutait "Le sang peut affaiblir le système immunitaire et créer des difficultés par des infections postopératoires ; il peut accroître le risque de récurrence d'un cancer, et donc, même si le sang a été utile en certaines circonstances, il s'avère néanmoins qu'il présente des effets indésirables." A propos de la chirurgie sans transfusion, il tirait cette conclusion: "[Cette technique] favorise un meilleur rétablissement du patient en réduisant les complications, et elle revient moins cher. Elle est donc véritablement avantageuse à tout point de vue."

Manifestement, la chirurgie sans transfusion est de plus en plus reconnue dans la profession médicale parce qu'elle présente plus d'un avantage." Pourquoi prendre des risques inutiles alors qu'il y a une autre possibilité ?

[1] La Bible proscrit la consommation de sang en Actes 15:28. A ce propos il est intéressant de noter que même Martin Luther avait compris cela en écrivant: "Si donc nous voulons une église qui soit soumise à ce concile (...) il nous faut enseigner et exiger que désormais ni prince, ni seigneur, ni bourgeois, ni paysan ne mangent de l'oie, du daim, du cerf ou du porc cuit dans le sang (...). Bourgeois et paysans doivent surtout s'abstenir de saucisse noire et de boudin."

[2] E. Bennett - Guerrero et ai, PNAS, 104, 17063,2007.

[3] Pour les détails de ces techniques voir: http://temoinsdejehovahcom.ifrance.com/medecine/mesures/m...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aline line Membre 1 989 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

ILs sont vegetariens les "temoins de Geovah"

"pas le droit de consommer du sang" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laguardia Membre 6 639 messages
Inside‚
Posté(e)

ça me fait penser à du prosélytisme...

Un autre copier-coller :

<H3 id=p1>Le refus du sang est-ce la mort assurée ?</H3>Ce 8 novembre, à l'assemblée nationale, M Brard a lancé cette accusation grave (sous l'immunité parlementaire bien sûr) :

"La criminalité des Témoins de Jéhovah est bien établie, qu'il s'agisse (...) de la soustraction de patients à la transfusion sanguine même lorsque le pronostic vital est engagé.(...) Ce n'est que lorsque la pression se fait trop forte qu'ils passent la frontière pour aller se réfugier en Allemagne, par exemple, où il existe même une clinique tenue par les Témoins de Jéhovah ; dans cet établissement, la mort est garantie pour les cas que je viens d'évoquer, sans que les coupables aient jamais à répondre de leurs actes".

Or ce ne sont que des clichés ! M.Brard a oublié que nous ne sommes plus à l'époque ou l'Allemagne était coupé en deux quand la "traversée de la frontière" de la RDA était interdite et surveillée par la STASI pour empêcher les gens d'aller trouver mieux ailleurs ! Voudrait-il mettre des 'miradors' pour exécuter sur le champ des gens qui auraient commis le grave crime d'exercer leur droit à la liberté de choix thérapeutique selon la loi Kouchner de 2002 ?

D'autre part une clinique ou un hôpital allemand qui soignerait en "garantissant la mort" comme le dit M.Brard serait un institut criminel: les responsables seraient là ; ce qui est impossible dans le droit allemand. Les coupables sont toujours les TJ à croire M.Brard; voilà le cliché qui relève plutôt d'une forme de racisme religieux pour ne pas dire un retour en arrière à l'époque où Hitler jetait à la vindicte populaire les juifs qu'il faisait passer pour des criminels afin d'attiser la haine sur eux...Les juifs aussi ne devaient pas quitter le territoire allemand pour se soustraire à leur mort...

A la mort, oui, il en sera question puisque c'est bien de cela qu'il s'agit parfois quand on reçoit dans certains cas une transfusion sanguine contre son gré*!

Et puis nous ne devons pas vivre sous le même régime...Pour revenir à notre époque ; est-ce exacte que les témoins de Jéhovah doivent donc aller jusqu'en Allemagne quand la pression en France se fait plus forte au point qu'ils n'aient pas le choix ? N'y a t'il pas des cliniques ou des chirurgiens français pour soigner sans transfuser ? N'y a-t-il qu'en Allemagne qu'on trouve des alternatives à la transfusion ?

Evidemment, n'en déplaise à M.Brard, il y a des endroits en France ou il y a des alternatives à la transfusion sanguine, sinon la loi Kouchner n'aurait aucun sens !

Le simple fait de demander le transfert d'un hôpital vers un autre dans l'Union européenne est un droit qui est exercé quotidiennement par des milliers de patients dans l'hexagone; et heureusement pour eux ! On n'oublie trop souvent que tous les hôpitaux ne sont pas équipés de la même façon et qu'il y en a qui sont plus spécifiés que d'autres pour certaines chirurgies lourdes ! De plus le genre de pression visant à s'opposer à cela peut être dû au fait que les hôpitaux en question perdent un manque à gagner ou une meilleure image.

Il faut savoir qu'en France, il y a actuellement environ 2000 médecins, de toute spécialité médicale, disposés à soigner les Témoins de Jéhovah et leurs enfants dans le respect de leur conviction !

Par exemple, en ce qui concerne les leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) , "il a été réalisé des injections d'Epo en post-chimiothérapie avec une bonne efficacité et obtention d'une rémission complète" sur des patients TJ à Pessac (Gironde):

http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/hma...

D'autre part, les TJ on crée des "comités de Liaisons hospitaliers "(CLH) qui permettent d établir un dialogue entre le patient TJ et les médecins, et pour aider les médecins à soigner sans transfuser. A l'heure actuelle, il existe dans le monde plus de 1 400 comités de liaison hospitaliers équipés pour fournir aux médecins et aux chercheurs de la documentation médicale rassemblée dans une base de données contenant plus de 3 000 articles relatifs à la médecine et à la chirurgie sans transfusion. Plus de 120 hôpitaux ont mis sur pied des services spécialisés dans la médecine et la chirurgie sans transfusion .En tout cela fait près de 100 000 chirurgiens et médecins qui se sont engagés dans le monde a respecté les croyances des TJ et les soigner sans TSF...Pourquoi ?

Il faut savoir qu'en février 1996 s'est déroulé un colloque organisé par les TJ. éric-Jean Desbois, chargé des relations avec la presse au sein de l'association AMS précisa quelque chose d'intéressant:

"Notre association s'intéresse de près au cas d'école posé par le patient Témoin de Jéhovah. Nous estimons que les Témoins de Jéhovah, par les exigences qu'ils posent sur le plan médical, ont permis d'améliorer de manière sensible certaines techniques d'épargne sanguine, de chirurgie et d'anesthésie ». Et le Pr Conseiller d'ajouta: « Parmi les médecins désireux d'organiser ce colloque, aucun n'avait la possibilité de le faire tout seul sur le plan logistique. Nous n'avions pas l'opportunité de l'organiser par le biais d'une société savante. Nous avons donc accepté d'être aidés, sur le plan de la logistique, par les Témoins de Jéhovah. »

Le Pr Glorion précise : «Dans les années à venir, la chirurgie sans transfusion devrait connaître une évolution importante, pour des raisons financières d'une part, et dans l'intérêt des patients, d'autre part. C'est un domaine qui dépasse largement le simple cadre des Témoins de Jéhovah.» -Le " LE QUOTIDIEN DU MéDECIN"(N° 5793, lundi 19 février 1996, p. 39).

Aussi pour aller au fond des choses on peut dire qu'aujourd'hui on est en mesure de réaliser de très lourdes interventions chirurgicales sans TSF : sur les reins, le foie et même le c¿ur ; voyez les exemples :

En Belgique grâce à une nouvelle machine les chirurgiens de l'HUDERF (hôpital public des enfants à Bruxelles) peuvent désormais opérer un bébé sans recourir aux transfusions sanguines grâce à un matériel miniature (ce qui représente 3 ou 4 cas par an) ! Bien sûr la presse en fait rarement écho.

http://www.iris-hopitaux.be/fr/fichiers/10%20dec%202007%2...

En Espagne: "Quatorze Témoins de Jéhovah espagnols souffrant de lésions cardiaques congénitales ou acquises ont été opérés avec succès. Les chirurgiens en ont conclu que, " sous circulation extracorporelle, on peut opérer efficacement de diverses malformations cardiaques un pourcentage important de ces malades, le non-recours à la transfusion n'entraînant pas d'augmentation sensible du taux de mortalité ". ¿ Revista Española de Cardiología, septembre-octobre 1981.

En Italie: Nicolas La Tosa, 15 ans, un Témoin de Modene, a subit une transplantation cardiaque avec succès grâce à l'utilisation des techniques alternatives à la transfusion sanguine-La Republica - Bologna page 1 Corriere della Sera, page 17

Au Canada: En 1996, un sondage a révélé que 89 % des Canadiens préféraient être soignés autrement qu'avec du sang provenant d'un donneur. " Tous les patients ne refusent pas les transfusions homologues comme le font les TJ, lit-on dans une revue médicale (Journal of Vascular Surgery). Cependant, les risques de contamination et d'immunomodulation montrent clairement que nous devons trouver des solutions de remplacement pour tous nos patients. ". "Il est possible d'effectuer des opérations cardiaques, vasculaires, gynécologiques, obstétriques et urologiques sans utiliser de sang ni de produits sanguins ", écrit David Wong dans le Canadian Journal of Anaesthesia

Un témoin de Jéhovah de 49 ans souffrant de spondylarthrite ankylosante et d'une maladie hépatique terminale secondaire à une cholangite sclérosante a subi une greffe du foie ! Aucun produit sanguin n'a été nécessaire et le patient a quitté l'hôpital trois semaines après l'opération sans complication.

http://www.cja-jca.org/cgi/content/french_abstract/47/7/6...

Un garçon de 14 ans et demi souffrant d'hémophilie de type B et présentant des antécédents d'inhibiteurs anaphylactiques du facteur IX a subit une chirurgie de correction de scoliose, avec succès sans TSF. Il n'a pas nécessité de transfusion sanguine et il n'y a pas eu d'événements indésirables.

http://www.cja-jca.org/cgi/content/french_abstract/55/1/4...

Aux Etats-Unis. Un TJ de 47 ans, atteint d'un hypernéphrome (cancer du rein), devait subir une néphrectomie. Le plan chirurgical comprenait des stratégies de conservation du sang intéressantes afin d'en réduire les pertes: parmi elles: l'hypothermie profond.

http://www.cja-jca.org/cgi/content/french_abstract/49/4/4...

S'il y a autant d'alternatives à la TSF; pourquoi autant d'idées reçues ? L'article de Pierre Lance y répond:

http://www.les4verites.com/La-foire-au-sang-1600.html

Aussi il faut savoir que beaucoup de personnes bien informées et non-TJ ont recours aux alternatives à la TSF car elles savent qu'en réalité le sang tue plus qu'il ne sauve. On transfuse souvent inutilement. (Sur les 300 000 personnes contaminées par l'hépatite C suite à une TSF en France 50 000 développent une hépatite chronique évoluant en cirrhose ou en cancer du foie !).

Il faut rappeler les scandales du sang contaminé français et anglais : cela n'a t'il pas ému M.Brard ?

En France 5000 personnes avaient étés contaminés par le VIH à la suite d'une transfusion de sang dont 2000 sont décédés !

En Angleterre, jusque dans les années 80, selon la BBC, 4 670 hémophiles ont été exposés à l'hépatite C, dont 1 243 avaient également été exposés au virus du sida. 1 757 de ces malades sont aujourd'hui décédés ! La cause ?

Des experts savaient qu'il existait une menace de contamination de certains patients dès le début des années 80, mais les transfusions n'ont pas été arrêtées pour autant. Ce rapport a parût la veille des premières audiences d'une enquête publique indépendante concernant le décès de ces hémophiles ayant reçu du sang et des produits sanguins contaminés par le virus du sida et l'hépatite C.

http://tf1.lci.fr/infos/monde/europe/0,,3432525,00-sang-c...

Nous sommes d'accord c'était le passé et maintenant les risques sont en grandes partie écartés. Mais dans ce cas pourquoi alors revenir sur les TJ morts dans le passé dans les hôpitaux ? Ne seraient-ils pas tout bonnement décédés même en étant transfusés ? Qui peut nous garantir le contraire ? Aussi au vu de l'efficacité des alternatives à la TSF, honnêtement on ne peut donc pas dire qu'en refusant la transfusion c'est la mort assurée. La TSF n'est pas souvent la seule solution pour sauver la vie !

*Il existe des témoignages de témoins qui sont morts après avoir été transfusés de force. Même s'il est possible qu'ils le soient avec des méthodes alternatives, on ne peut jamais être catégorique. La question du choix thérapeutique relève d'un droit qui s'impose naturellement à toute personne soucieuse de respecter la liberté de chacun.

[/size]

14:29 | Lien permanent | Commentaires (5) | Envoyer cette note

<H2 class=date>04.11.2008</H2><H3 id=p2>La transfusion: est-ce la panacée ?</H3>La transfusion sanguine (TSF) sauve t'elle toujours la vie ? Est-ce le remède universel ou bien une tradition à revoir ? Certains médecins disent 'Le sang ou la mort.' Pourtant contrairement à ces idées reçues les solutions alternatives sont nombreuses et mêmes souvent plus efficaces ! Les Témoins de Jéhovah ne souhaitent pas mourir. Ils souhaitent par contre les meilleurs traitements de remplacement. Comme la Bible interdit de consommer du sang, ils ne considèrent pas les transfusions sanguines comme une thérapeutique acceptable [1]. Hormis ces considérations religieuses pourquoi aujourd'hui la TSF est remise en cause dans le monde médical ?

En réalité c'est une vieille pratique qui fait appel à l'esprit de solidarité plus qu'à la raison. Il existe très peu de données pour mesurer le taux de mortalité suite à une transfusion puisque cela menacerait des emplois dans les établissements de collectes de dons (vaste business car la sécurité sociale en France couvre de façon onéreuse chaque acte de transfusion)...

Un palliatif à risques.

En effet un organisme peut mal réagir aux effets secondaires d'une transfusion de sang qui est là pour compenser ou restaurer un volume et non pas pour stimuler la production des plaquettes indispensables aux défenses naturelles par la moelle osseuse. Souvent un transfusé doit recevoir d'autres soins surtout s'il a contracté les virus de l'hépatite à la suite de cela. Certaines personnes transfusées présentent un risque accru d'infarctus et d'accidents cardio-vasculaires. Ce procédé n'étant pas sans risques il n'est pas la panacée pour soigner un malade qui perd son sang. De plus le sang se conserve mal.

Deux études américaines montrent que les globules rouges perdent en quelques heures 80% d'un composé favorisant l'oxygénation des tissus [2]

Voir aussi la dépêche AFP oct. 2007 : <A href="http://opposition.suzie.fr/refus_sang/afp_8_10_07.html">'>http://opposition.suzie.fr/refus_sang/afp_8_10_07.html">http://opposition.suzie.fr/refus_sang/afp_8_10_07.html

De plus, les moyens pour isoler les virus sont contestables puisqu'il faut plusieurs semaines pour certaines souches pour être détectés ; une personne récemment infecté par le VIH peut donner son sang sans que cela se voie tout de suite. Si on conserve ce don on peut effectivement le voir mais l'échantillon aura perdu en efficacité. Les banques de sang ne peuvent garantir la sûreté du sang! Puisque le sang se conserve mal et que son conditionnement demandent des contrôles et des moyens renforcés la recherche se tourne donc ailleurs. [3]

Les limites de la transfusion.

Une raison pour laquelle il faudra se passer de sang c'est qu'il est impossible de recueillir les dons de sang des personnes qui ont déjà étés transfusés car ils sont considérés comme "non-sains" !

Si on banalisait la TSF alors plus personne ne pourrait donner son sang!

De plus faut il encore le rappeler la TSF est plus à même de générer des complications chez un enfant puisqu'il a un faible volume sanguin; sauf cas exceptionnel les chirurgiens évitent de transfuser les enfants !

D'ailleurs les camions du SAMU n'ont jamais de pochettes de sang : en cas d'urgence il faut :

1/ stopper l'hémorragie (avec des colles biologiques)

2/ compenser les pertes par un restaurateur de volume sanguin

3/ faire un diagnostic complet auprès d'un anesthésiste au besoin.

S'il y a TSF il faudra faire des analyses de sang pour déterminer le groupe sanguin ensuite éventuellement transfuser. Entre le moment du passage du SAMU et ce procédé il se passera largement une heure ! L'étape 2 serait donc suffisante si ensuite on stimule les défenses naturelles par des solutions de Dextran par exemple ou de l'EPO, ce qui prend plus de temps mais est moins coûteux et plus sain.

Aujourd'hui il existe des méthodes alternatives à la TSF qui sont mises au point dans les pays en développement. [4]

Aux Etats-Unis, par exemple, il existe même des cliniques ou l'on peut lire à l'entrée: "Ici on soigne sans transfusion sanguine" ! Pourquoi ? Il faut savoir que là bas selon le Time 'une transfusion coûte "environ 500 dollars, et sans compter les frais administratifs, la facture annuelle se situe entre un et deux milliards de dollars par an, une somme suffisamment importante pour que l'on envisage des moyens de substitution". Il semble qu'actuellement c'est entre autres raisons à cause du coût exorbitant des transfusions de sang que l'on s'intéresse autant à la chirurgie sans transfusion.

En ce qui concerne les grosses interventions chirurgicales à c¿ur ouvert il faut savoir que des témoins de Jéhovah en ont subit avec succès sans TSF. Le docteur Denton Cooley, par exemple, qui est spécialiste en chirurgie cardiovasculaire a effectué des opérations à c¿ur ouvert sur 663 Témoins de Jéhovah en 27 années ! Cela demande un protocole bien spécifique qui fait parfois appel au laser ou à des techniques plus "propre".

Interrogé a la télévision le 28 novembre 1997, le docteur Edwin Deitch, directeur du programme de thérapie sans transfusion de l'University Hôpital de Newark, a expliqué pourquoi la recherche sur la chirurgie sans transfusion s'est intensifiée:

"Les Témoins de Jéhovah [...] se sont donné beaucoup de mal pour trouver des médecins qui accepteraient d'opérer sans transfusion de sang. Les résultats de certaines études ont indiqué qu'ils se remettaient de ces opérations mieux que prévu, c'est-à-dire mieux que les patients ayant été transfusés". Le docteur Deitch ajoutait "Le sang peut affaiblir le système immunitaire et créer des difficultés par des infections postopératoires ; il peut accroître le risque de récurrence d'un cancer, et donc, même si le sang a été utile en certaines circonstances, il s'avère néanmoins qu'il présente des effets indésirables." A propos de la chirurgie sans transfusion, il tirait cette conclusion: "[Cette technique] favorise un meilleur rétablissement du patient en réduisant les complications, et elle revient moins cher. Elle est donc véritablement avantageuse à tout point de vue."

Manifestement, la chirurgie sans transfusion est de plus en plus reconnue dans la profession médicale parce qu'elle présente plus d'un avantage." Pourquoi prendre des risques inutiles alors qu'il y a une autre possibilité ?

[1] La Bible proscrit la consommation de sang en Actes 15:28. A ce propos il est intéressant de noter que même Martin Luther avait compris cela en écrivant: "Si donc nous voulons une église qui soit soumise à ce concile (...) il nous faut enseigner et exiger que désormais ni prince, ni seigneur, ni bourgeois, ni paysan ne mangent de l'oie, du daim, du cerf ou du porc cuit dans le sang (...). Bourgeois et paysans doivent surtout s'abstenir de saucisse noire et de boudin."

[2] E. Bennett - Guerrero et ai, PNAS, 104, 17063,2007.

[3] Pour les détails de ces techniques voir: http://temoinsdejehovahcom.ifrance.com/medecine/mesures/m...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aline line Membre 1 989 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

aussi luther savait-il

que dans tout steack

il y a un gros pourcentage de sang ?

Non, pas même un temoin de geovah

oh on va pas faire dans le détail

pourvu qu'on se régale

et qu'on envoit nos enfants à la mort

pour "Dieu"

comme d'habitudes dans les religions

la tradition est sauvée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Dieu autorise son peuple à manger de la viande tant qu'il est saigné un minimum. C'est sure il restera toujours un peu de sang dans la viande.

N'oublions pas aussi que le sang est composé de 70 % d'eau aussi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laguardia Membre 6 639 messages
Inside‚
Posté(e)
Dieu autorise son peuple à manger de la viande tant qu'il est saigné un minimum. C'est sure il restera toujours un peu de sang dans la viande.

N'oublions pas aussi que le sang est composé de 70 % d'eau aussi

charmante attention

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)
Prosélytisme grossier. Il n'y a même pas de tentative de débat.

Juste un gros copier-coller de discours vu et revu et surtout mensonger. :blush:

Je défend les témoins de jéhovah en apportant des arguments Contrairement à toi.

Tu devrai les lire mes copié-coller à moin que tu sois aveuglé par tes idées pré-conçu influencés par ce que tu as entendu par des apostats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gannher Membre 895 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)

Bah tu dis que des chirurgiens opèrent sans transfusions sanguine, je veux bien.

Sauf que dans les cas les plus graves (hémorragies, violent traumatisme, plaies béantes, artères ouvertes), la transfusion est indispensable sinon c'est la mort.

Eh ben les parents refusent de transfuser. Heureusement que les médecins sont moins débiles que ce genre de parents.

La religion / secte / croyance n'a aucune valeurs comparé à la vie d'un enfant.

Modifié par gannher

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laguardia Membre 6 639 messages
Inside‚
Posté(e)
Je défend les témoins de jéhovah en apportant des arguments Contrairement à toi.

Tu devrai les lire mes copié-coller à moin que tu sois aveuglé par tes idées pré-conçu influencés par ce que tu as entendu par des apostats.

on pourrait te retourner le compliment...

Bah tu dis que des chirurgiens opèrent sans transfusions sanguine, je veux bien.

Sauf que dans les cas les plus graves (hémorragies, violent traumatisme, plaies béantes, artères ouvertes), la transfusion est indispensable sinon c'est la mort.

Eh ben les parents refusent de transfuser. Heureusement que les médecins sont moins débiles que ce genre de parents.

La religion / secte / croyance n'a aucune valeurs comparé à la vie d'un enfant.

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

Ah propos des message de la bible on le sait, et pour le bourrage de crane vous faite pareille, vous copier sur la religion catholique romaine

Ils excommuniait

vous metter des gens dehors, exclusion

Il faisait peur au gens avec l'enfer

vous faite peur au gens avec la fin du monde

Il propose le ciel (acheter vos billets) (quêtes)

vous proposer le paradis (acheter vos billets) (personne agée seul, héritage)

Il rendait les gens coupable (péché)

vous les rendez coupable de tout (imparfait)

Si vous restez dans l'église vous ete sauvé

si vous sortez de la vérité (vous avez aucune possibilité de résurrection,encore pire

L'église est le seul chemin (tu es pierre et sur cette pierre ..........)

Ma religion est la meilleur (la porte est étroite et peu de gens la trouvent)

Les gens seront punie s'il s'éloigne de dieu (juste deux choix)

Tout ceux qui ne sont pas avec nous, son contre nous (juste deux choix)

Ne juger pas

Toutes les autres religions sont mauvaises

Alors..........!

remarque ce que tu dis n'est pas faux non plus

si on ecoute la religion catholique ds leurs sermons et meme si on lit la bible on voit bien que le jour J ...(la fin du monde) seuls ceux et celles qui ont cru en DIEU peu importe s'ils ont passé leurs vies à pecher , (puis à aller se faire pardonner à l'Eglise le dimanche par le curé et recommencer dès le lundi suivant) se retrouveront ds le royaume de DIEU dc le paradis

et ceux qui ne croient pas en DIEU ou en autre chose , seront laissés pour compte..

ça me laisse tres tres dubidative car si Jesus est mort sur la croix ds d'atroces souffrances envoyé par DIEU, c'etait pour sauver les hommes (c'est bien ce que dit la bible hum? ) et si DIEU est Amour et pardonne nos péchés, il devrait tout pardonner à tous les vivants croyants ou non et les accueillir tous ds son royaume.

pourtant je ne crois pas que c'est ça je me trompe, ?

pour revenir au sujet: les temoins de jehova, je dirais que c'est exactement la meme chose que le catholicisme ou le protestiannisme...ils pronent leur religion et qu'il faut croire en eux si on veut etre sauvé le jour où le monde sera perdu et nous avec la fin de notre vie sur terre c'est une religion comme les autres.

petit imparté qui va vous chagriné qui sait...

l'arche de NOE par exemple... il est bien dit que ds cette arche tout le monde ne pourra y etre , il y aura des choix des élus pour pouvoir embarquer dedans, et des laissés pour compte.des vies sacrifiées laissées au dehors.

Modifié par nebuleuse helix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

<H3 class="post-title entry-title">Fait d'actualité

Un patient infecté par le VIH poursuit en justice son hôpital

</H3>

Le patient, dont l'identité n'a pas été révélée, et sa famille ont réclamé devant un tribunal local 164.000 euros de dédommagements, a indiqué le journal, citant la plainte déposée par leur avocat, Josip Madjaric.

Le plaignant affirme avoir été infecté par le VIH par une transfusion sanguine alors qu'il subissait, en octobre 2003, une intervention chirurgicale dans l'hôpital Rebro, le plus grand établissement hospitalier du pays.

D'après lui, alors qu'un test sanguin effectué après l'opération signalait déjà la présence du virus, l'hôpital a refusé de l'en informer.

La directrice de l'Institut, Irena Jukic, a déclaré que le patient avait été infecté par le sang d'un donneur "régulier", lui-même infecté peu avant le don de sang.

"Il s'agissait d'une (courte) période pendant laquelle on ne pouvait pas découvrir que le donneur avait été infecté", a-t-elle expliqué à un autre quotidien, Jutarnji List.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)
Bah tu dis que des chirurgiens opèrent sans transfusions sanguine, je veux bien.

Sauf que dans les cas les plus graves (hémorragies, violent traumatisme, plaies béantes, artères ouvertes), la transfusion est indispensable sinon c'est la mort.

Eh ben les parents refusent de transfuser. Heureusement que les médecins sont moins débiles que ce genre de parents.

La religion / secte / croyance n'a aucune valeurs comparé à la vie d'un enfant.

En cas de pertes importantes de sang, ce n'est pas du sang que l'on injecte, tous les pompiers, les médecins le diront.

En cas de perte de sang considérable, il importe avant tout de rétablir le volume plasmatique. Vous n'ignorez certainement pas que le sang se compose en fait de plus de 50 % d'eau; à cela s'ajoutent les globules rouges, les globules blancs et d'autres éléments. Après une forte hémorragie, l'organisme lui-même libère d'importantes réserves de cellules sanguines dans le système circulatoire et il active la production de nouvelles cellules. Mais il faut rétablir le volume plasmatique.

Les restaurateurs non sanguins du volume plasmatique permettent d'atteindre ce but, et nous acceptons qu'ils nous soient administrés en perfusion.

Ces restaurateurs ont été utilisés sur des milliers de personnes avec d'excellents résultats.

Mais ce qui nous paraît plus important encore, c'est ce que la Bible elle-même dit en Actes 15:28, 29.'

Faites des recherches sur le plasma de Quinton.

Le médecin Quinton a fait une expérience sur un chien. Il l'a vidé les 4/5ème de son sang. Et il a remplacé le volume manquant par une solution d'eau de mer. Et bien une semaine plus tard le chien était en pleine forme, en bonne santé.

perso ça ne manque vraiment pas du tout !

et si un jour je devais m'y intéresser, je n'irai pas vers les TDJ pour approcher de la "vérité"

Vers qui tu iras alors ?

Ya pas meilleur enseignement que celui des témoins de jéhovah !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Autre chose pour ceux qui veulent se faire transfuser :

Les transfusions sanguines causeraient plus de mal que de bien, car le sang, quand il est stocké, perd une composante-clé dans les minutes qui suivent son prélèvement, ont indiqué lundi des chercheurs américains.

L'oxyde nitrique facilite le transfert d'oxygène des cellules des globules rouges du sang aux tissus mais il commence à être perdu dans les trois heures qui suivent le prélèvement sanguin, selon deux études du Centre médical de l'Université de Duke.

Plusieurs études récentes montrent que les patients transfusés ont une plus grande propension à faire des attaques cardiaques, des défaillances cardiaques et même à en mourir. Mais c'est la première étude qui établit pourquoi.

"L'oxyde nitrique dilate les petits vaisseaux sanguins permettant aux cellules des globules rouges de passer et de délivrer l'oxygène", a dit M. Stamler.

"Si les vaisseaux sanguins ne peuvent pas s'ouvrir, les cellules des globules rouges refluent dans les vaisseaux et les tissus ne sont pas oxygénés. Le résultat peut être une attaque cardiaque et même la mort".

L'oxyde nitrique peut avoir aussi une influence sur la flexibilité des cellules sanguines. Les études montrent que les cellules des globules rouges deviennent plus dures alors que le taux d'oxyde nitrique diminue, rendant le passage dans les petits vaisseaux encore plus difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Laguardia Membre 6 639 messages
Inside‚
Posté(e)

Vers qui tu iras alors ?

Ya pas meilleur enseignement que celui des témoins de jéhovah !!

ça me fais penser à du prosélytisme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hhenry Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Un nombre croissant d'hôpitaux proposent une autre solution : la chirurgie sans transfusion ", signale le Wall Street Journal. " D'abord mise au point pour répondre aux besoins des Témoins de Jéhovah, précise le journal, cette pratique est maintenant répandue ; beaucoup d'hôpitaux attirent l'attention du grand public sur leurs techniques de chirurgie sans transfusion. " Des établissements hospitaliers du monde entier découvrent par l'expérience les nombreux avantages, surtout pour les patients, qu'offrent les stratégies visant à limiter le recours à la transfusion sanguine. Actuellement, des milliers de médecins traitent leurs patients sans transfusion.

Vous serez un peu plus cultivé après ça :

Médecine et chirurgie sans transfusion

Quelques moyens

Solutions de remplissage : Le Ringer lactate, le dextran, les hydroéthylamidons et d'autres solutions sont utilisés pour maintenir le volume intravasculaire et prévenir un choc hypovolémique. Certaines solutions testées actuellement sont capables de transporter l'oxygène.

Produits pharmacologiques : Certaines protéines produites par génie génétique stimulent la production de globules rouges (érythropoïétine), de plaquettes (interleukine-11) et de différents types de globules blancs (GM-CSF, G-CSF). D'autres substances réduisent fortement les pertes sanguines au cours de l'opération (aprotinine, antifibrinolytiques) ou contribuent à réduire les saignements importants (desmopressine).

Colles biologiques : Le collagène et la gaze de cellulose sont utilisés pour arrêter les saignements par application directe. Les colles de fibrine permettent de colmater des plaies punctiformes ou peuvent être étalées sur de grandes surfaces de saignement.

Récupération du sang épanché : Les appareils de récupération collectent le sang épanché pendant l'intervention ou après un traumatisme, le lavent et le réinjectent au patient en circuit fermé. Dans les cas extrêmes, ces appareils permettent de récupérer plusieurs litres de sang.

Techniques chirurgicales : Une planification soigneuse comprenant des consultations avec des cliniciens expérimentés aide l'équipe chirurgicale à prévenir les complications. Il est capital d'agir rapidement pour arrêter le saignement. Des délais de plus de vingt-quatre heures peuvent augmenter considérablement le risque de mortalité. En fractionnant une intervention en plusieurs étapes, on réduit les pertes sanguines totales.

Instruments chirurgicaux : Certains instruments permettent l'incision et l'obstruction simultanée des vaisseaux, d'autres l'arrêt du saignement sur une grande surface de tissu. Les instruments pour chirurgie laparoscopique et pour chirurgie à voies d'abord réduites permettent d'éviter les pertes de sang importantes résultant de grandes incisions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant