Aller au contenu

fureur Apache


Messages recommandés

le merle Membre 10 711 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

 

 

un petit ranch perdus dans une grande plaine au nouveau Mexique . une famille de pionniers installée depuis 4 ans y survie difficilement . Max et Lucie et leurs deux enfants en bas âge ont tentés de refaire leurs vies dans ce coin perdu ou les crotales ( serpents ) très dangereux sont plus nombreux que les brins d'herbes .

la vie y est dure mais l'espoir est grand de réussir à créer un ranch qui leurs assurera une vie décente pour eux et leurs enfants .

il fait très chaud et sec , leurs bétail , un troupeau de 90 bêtes à cornes et 30 chevaux Apaloosa son égayés dans la plaine . des indiens apache leurs ont volé 5 chevaux et Max à prévenu le Shérif qui lui , à demandé  l'aide d'un détachement de cavalerie pour retrouver les chevaux volés .

Max est à table avec Lucie lorsqu'un détachement de cavalerie de 30 soldats arrivent au ranch .

- bonjour , je suis le lieutenant Malcom ,chef de cet escadron de cavalerie , 

Max se lève 

- ah bien , vous avez fait vite , je vous présente ma femme et mes deux ...

- nous n'avons pas le temps des présentation monsieur , Victorio , un chef de guerre apache Chiricahuas massacre tous les habitants des ranchs au alentour . il à  150 guerriers avec lui . nous n'avons pas les effectifs suffisant pour protéger les ranchs de la régions qui sont trop éloignés les uns des autres . aussi , nous avons ordre de vous emmener avec nous pour vous regrouper prés de la ville la plus proche .

Max laisse tombé sa serviette , il est abasourdi .

- vous ni êtes pas Lieutenant , quitter ce ranch qui est toute notre vie , ou nos deux enfants sont né et ...

Lucie s'est levé et se jette dans les bras de Max .

- je regrette monsieur , c'est une question de vie ou de mort pour vous et votre famille . Géronimo , un autre chef de guerre apache est peut-être dans la région pour joindre ses  135 guerriers à celles de Victorio . nous avons pris un gros risque pour venir ici moi et mon détachement , notre état major pensait vous sacrifier pour ne pas risquer la vie de nos cavaliers .

nous somme en 1879 en Amérique , les indiens apaches lutent désespérément contre les visages pales qui ont envahi la terre de leurs ancêtres . Cochise , un autre grand chef apache à interdit son territoire pendant dix ans à toutes intrusion des blancs après que ces neveux ont été pendus et que lui même à faillie être capturé par traîtrise .

- m'à pauvre chérie , si nous quittons le ranch , nous allons tout perdre , nous ne pourrons plus recommencer à zéro , nous somme trop vieux pour cela et nos deux enfants , que deviendront-ils ?

- je te laisse prendre la décision mon chéri ,mais , pour moi , il vaut mieux que nous restions ici , car , nous ne pourrons  revivre ailleurs , nous avons trop souffert pour parvenir jusqu'ici et nous installer . laissons partir les enfants avec les soldats , ils serons en sécurités en ville .

mais les enfants ne veulent quitter leurs parents et se mettent à pleurer et les prier pour rester avec eux .

finalement , Max à prit sa décision .

- bon, mon lieutenant , nous ne pouvons partirent avec vous , nous n'avons qu'un lourd chariot et deux boeufs pour le tirer , nous serons trop lent sur la piste . je regrette , je vous remercie pour les risques que vous avez prit pour nous prévenir mais nous restons ici et nous y mourrons s'il le faut après nous avoir défendus les armes à la main .

- je vous comprend et à votre place , j'aurai pris la même décision . je dois repartir avec mes cavaliers , j'ai accomplis m'à mission et vous souhaite beaucoup de courage à vous et votre famille .

le lieutenant est repartis avec son détachement de cavalerie . 

le temps passa dans l'angoisse pour la petite famille . surtout la nuit , Max et Lucie se relayaient toutes les nuits pour monter la garde . parfois , leur gros chien grondait puis se recouchait .

 

la famille ne fut jamais attaquées . Géronimo  qui poursuivait un autre combat  ne  rejoignit pas  Victorio  . celui-ci  fut surpris lui et sa bande , par un détachement de cavalerie Mexicaine et il furent tous massacrés . 

Géronimo fut le dernier combattant apache à lutter contre les visages pâle . il fallut 5000 soldats pour le contraindre à se rendre lui et sa bande de guerriers qui n'étaient qu'une trentaines environs avec des femmes et des enfants .

 

cette petite histoire est une fiction . mais Victorio et Géronimo ont bien existés .

 

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
PINOCCHIO Membre 19 657 messages
Pantin contestataire‚ 74ans
Posté(e)

Et dire qu'on les appelait des "sauvages" , alors qu'ils étaient sur leurs terres depuis des générations, une terre qu'ils défendaient contre toute intrusion, avec des chercheurs d'or armés jusqu'aux dents et prêt à tuer , pour s'enrichir, et des soldats encore plus barbares que les indiens , les américains ont pratiqué le génocide des indiens, , et les bisons avec, ça, il faut jamais l'oublier:bad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 711 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

oui , chez les indiens en général , il y avait aussi des bons et des méchants . Géronimo alors qu'il était un apache tranquille devin un farouche guerriers après que sa femme et ses enfants furent massacrés par des soldats Mexicains .

mais les Apaches vivaient aussi de chasse et de faibles culture et surtout de raids sur un vaste territoire .

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité