Aller au contenu

Tarn : enquête ouverte après l'agression d'un militaire


Invité Cruel Summer

Messages recommandés

Invité Cruel Summer
Invités, Posté(e)
Invité Cruel Summer
Invité Cruel Summer Invités 0 message
Posté(e)

Tarn : enquête ouverte après l'agression d'un militaire

Un militaire du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) de Castres, dans le Tarn, a été agressé jeudi soir par deux hommes, toujours en fuite.

Selon nos informations, le sergent-chef attaqué ne se trouve pas dans un état critique, mais son corps présente des entailles.

L'agression est survenue alors qu'il n'était ni en service, ni en tenue miliaire. Il a été attaqué alors qu'il faisait un footing près de chez lui, à Saint-Julien-du-Puy, à une trentaine de kilomètres de sa caserne. Si le sergent-chef a expliqué que ses agresseurs avaient mentionné les bombardements français en Syrie, les enquêteurs restent, pour l'instant, prudents.

...

5834185_militaire-caserne_545x460_autocrop.JPG

http://www.leparisien.fr/faits-divers/tarn-enquete-ouverte-apres-l-agression-d-un-militaire-27-05-2016-5834185.php

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Cruel Summer
Invités, Posté(e)
Invité Cruel Summer
Invité Cruel Summer Invités 0 message
Posté(e)

Un militaire agressé au cutter dans le Tarn par deux individus

Un militaire appartenant au 8e régiment de parachutistes d'infanterie de Marine (8e RPIMa) basé à Castres dans le Tarn a été agressé au cutter jeudi soir, rapportent Europe 1 et France Info.

Selon nos confrères, c'est au cours d'un footing que ce soldat -un sergent chef- a été agressé aux alentours de 20h40 à Saint-Julien-du-Puy, commune située à une trentaire de kilomètres de Castres. La victime portait une tenue militaire au moment des faits, un "treillis", précise Europe 1.

"Deux hommes l'auraient abordé en lui reprochant les bombardements français en Syrie. Ils l'auraient ensuite frappé à coups de poing, avant de lui asséner deux coups de cutter", détaille la radio qui précise ce sont des témoins qui ont appelé des secours.

Une version que tempère un journaliste de France 3 Midi-Pyrénées qui indique que'"à l'heure actuelle, rien ne permet d'affirmer que le militaire du 8e RPMIMa de Castres a été victime d'une agression liée au conflit syrien". Selon lui, le soldat ne portait pas de vêtements estampillés des insignes de son régiment au moment de l'attaque.

...

http://www.huffingtonpost.fr/2016/05/27/militaire-agresse-cutter-intervention-syrie-_n_10161390.html?utm_hp_ref=france

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×