Aller au contenu

Deux militantes basques françaises jugées à Madrid redoutent "une injustice"


Invité 187

Messages recommandés

Invité 187
Invités, Posté(e)
Invité 187
Invité 187 Invités 0 message
Posté(e)
Deux militantes basques françaises jugées à Madrid redoutent "une injustice"

"Si nous allons en prison, ce sera pour une injustice", affirment à l'AFP deux militantes nationalistes basques françaises, Aurore Martin, 36 ans, et Haizpea Abrizketa, 37 ans, jugées à partir de jeudi à Madrid pour "participation à une organisation terroriste".

Les deux jeunes femmes, qui encourent 12 ans de prison, comparaîtront libres devant l'Audience nationale, juridiction espagnole spécialisée dans les affaires de terrorisme et les grands dossiers financiers, aux côtés de 33 autres membres présumés de Batasuna, organisation considérée par Madrid comme le bras politique de l'organisation séparatiste basque ETA.

Les 35 prévenus sont accusés d'avoir poursuivi leurs activités politiques (signatures d'articles, conférences de presse, meetings..) pour le compte de Batasuna en dépit de son interdiction en Espagne après 2003.

Batasuna est en revanche légal en France et les défenseurs d'Aurore Martin et d'Haizpea Abrisketa, à l'instar de Christophe Desprez, président de la Ligue des Droits de l'Homme au Pays Basque, estiment que sous le prétexte de l'accusation de "participation à une organisation terroriste", "c'est leur activité politique qui est réprimée".

"On nous reproche d'avoir exercé notre droit d'opinion et d'expression, des droits démocratiques élémentaires", disent d'une seule voix Aurore et Haizpea.

...

5329635_08d2b8c9c1d34a6d180cd275dfd4fb47ec9a138c_545x460_autocrop.jpg

LIEN

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×