Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

L'extinction des dinosaures expliquée par leurs oeufs


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

L'extinction des dinosaures expliquée par leurs oeufs

895110_a-worker-looks-at-a-replica-of-a-tyrannosaurus-rex-fossil-on-display-for-the-dinosaur-expo-2011-exhibition-in-tokyo.jpgLes oeufs de dinosaures seraient en partie responsables de leur disparition selon une nouvelle théorie suisso-britannique.

La taille des oeufs de dinosaures pourrait expliquer leur disparition massive selon une équipe de chercheurs suisso-britanique. Elle n'annule pas la thèse d'une extinction due à un cataclysme naturel mais explique pourquoi les oiseaux sont leurs principaux descendants.

La disparition subite des dinosaures continue de fasciner. Une équipe scientifique suisso-britannique voit dans la stratégie reproductrice de ces animaux qui pondaient des oeufs, un nouvel élément d'explication.

Mais il ne s'agit pas là de reprendre la vieille hypothèse peu convaincante selon laquelle les petits mammifères, qui ont survécu à l'extinction massive du Crétacé-Tertiaire ou à l'extinction dite "K-T" à la fin du Crétacé, auraient mangé les oeufs des grands dinosaures.

Les théories les plus crédibles aujourd'hui pour expliquer leur disparition brutale, il y a 65 millions d'années, font appel aux cataclysmes naturels, tels que la chute d'astéroïdes ou des phénomènes volcaniques exceptionnels.

De tout petits bébés

Marcus Clauss et Daryl Codron de l'Université de Zürich et leurs collègues de la Société Zoologique de Londres démontrent, grâce à une modélisation, comment les dinosaures, animaux ovipares, ont alors été pénalisés par leur stratégie de reproduction par rapport aux mammifères vivipares.

"La question qui hante de nombreuses personnes, moi y compris, c'est pourquoi les mammifères ont survécu et pas les dinosaures. Je pense que nous avons une très bonne réponse à cette question", a déclaré mercredi Marcus Clauss à la revue Biology Letters de la Royal Society britannique.

La taille des oeufs de dinosaures apporte une réponse. Plus l'oeuf était grand, plus sa coquille devait être épaisse, mais elle devait aussi laisser passer l'oxygène. Ainsi, les grands dinosaures avaient proportionnellement de tout petits bébés. "Ils démarraient tous entre deux et dix kilos. Mais pour arriver à peser au final 30 ou 50 tonnes. Ils avaient de nombreux stades de croissance à franchir", a expliqué Marcus Clauss.

De la survie à l'envol

Les jeunes dinosaures, avant d'atteindre leur taille adulte, occupaient dans l'écosystème les positions d'espèces plus petites, mangeant en particulier la même nourriture. Tandis que les mammifères naissent généralement déjà assez grands et se nourrissent d'abord du lait de leur mère.

Selon les chercheurs, les espèces de dinosaures de petite ou moyenne taille étaient ainsi beaucoup moins bien représentées que les mammifères, parce que leur niche était occupée par de jeunes dinosaures de grande taille.

"Cela n'a pas posé de problème pendant 150 millions d'années, a relevé Marcus Clauss. Mais dès lors que quelque chose s'est produit qui a balayé les espèces de grande taille, comme il n'y avait pas d'espèces de petite taille, c'est tout le groupe qui a disparu."

Source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Dionys Membre 992 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)

mouai "pas d'espèces de petite taille" je suis pas d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 63ans
Posté(e)

Bref toujours aucune explication crédible. en particulier pour la disparition des espèces marines qui n'étaient pas en concurrence avec les mammifères.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

L’hypothèse de chercheurs suisses et britanniques selon laquelle la taille des œufs des dinosaures aurait joué un rôle essentiel dans leur disparition est séduisante. Mais elle pose quelques questions.

Cette hypothèse ne remet pas en cause la principale théorie de la disparition des dinosaures selon laquelle la chute d’une gigantesque météorite dans le golfe du Mexique a provoqué une extinction massive des espèces animales sur l’ensemble de la planète. Celles qui n’étaient pas voisines de l’impact ont progressivement disparu à cause de ce que l’on appelle la nuit nucléaire. Le cataclysme provoqué par la météorite projette dans l’atmosphère une telle quantité de poussières qu’elle empêche les rayons du soleil de passer. Les plantes, qui ont besoin de lumière, meurent et les animaux qui s’en nourrissent aussi, privés de nourriture. En bout de chaîne, les carnivores finissent pas disparaître aussi, faute de proies.

Le gigantisme n'est-il pas la vraie cause ?

Les « théoriciens de l’œuf » affirment que si les œufs des dinosaures avaient été plus gros, ils auraient été moins dépendants de l’abondance de nourriture comme les petits mammifères qui ont survécu au cataclysme. Cette hypothèse suscite néanmoins quelques questions. Certes les œufs des dinosaures étaient petits par rapport à leur taille adulte. Mais n’est pas plutôt cette taille (parfois des dizaines de mètres et plusieurs dizaines de tonnes) qui les a handicapé. En d’autres termes ce ne serait pas les œufs, la cause de l’extinction, mais le gigantisme.

Autre question. Tous les dinosaures n’étaient pas des géants. Si cette théorie était vraie, pourquoi les petits dinosaures n’auraient-ils pas survécu ? Ils avaient besoin de moins de quantité de nourriture que les gros. Les chercheurs de la théorie de l’œuf expliquent que les petites espèces de dinosaures n’existaient pas ou peu. Si certains ont survécu, c’étaient des dinosaures qui n’en étaient pas vraiment puisqu’il s’agissait de ceux qui engendrèrent les oiseaux.

En définitive, on peut se demander si incriminer la taille des œufs n’est pas prendre le problème à l’envers. Si les œufs avaient été plus gros, la taille des dinosaures adultes n’aurait pas changé, ni la quantité de nourriture dont ils avaient besoin. Donc, ce serait bien le gigantisme qui aurait constitué le principal facteur de la disparition.

source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ernesto12 Membre 1087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Une hyppothèse de plus parmi tant d'autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×