Aller au contenu

Hackers d' âmes . Une Secte planétaire


BM7

Messages recommandés

MembreR, 56ans Posté(e)
BM7 MembreR 5 389 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

greenbaum8.jpg

cult.jpghttp://www.youtube.com/watch?v=kRJPOffAH-c

le lien ci - dessus est un extrait du film " EYES WIDE SUT " . on y voit l' acteur principale joué par

" Tom Cruise " , intégré une société secrète qui pratique les rituels sexuels .

¿Hackers d'âme¿ : les recherches du Dr Hammond selon Laura KNIGHT ...

Laura KNIGHT-JADCZYK, chercheuse en spiritualité, et responsable du site ¿Sign Of the Times¿ (et de son équivalent francophone ¿Futur Quantique¿) nous fait dans son dernier livre, un résumé étonnant de son dernier livre ¿Hackers d'âmes¿ qui relate les recherches du Dr Hammond (¿l'Exposé Greenbaum¿).

Celui ci travaille dans le ¿déprogramming¿ au contact de patient ayant vécu des expérience traumatisantes de viol psychique, et de sévices rituels de la part de groupe occultes. « Hackers d'âmes » se conclut sur le sinistre « Exposé Greenbaum », et sur ce que son contenu implique pour la communauté New Age.

Le Dr HAMMOND décrit comment, dans les années 90, il en est venu à apprendre, grâce aux révélations de ses patients, que diverses formes de lavage de cerveau étaient administrées à des gens ordinaires dans tout les états-Unis. Il a également découvert que de nombreux thérapeutes rapportaient des informations similaires, ce qui indiquait un phénomène à grande échelle, très bien coordonné. Il en est venu à réaliser que ces sévices étaient pratiqués sur des victimes qui soit étaient nées et élevées au sein d'une secte ou religion traditionnels, soit avaient eu des contacts rapprochés avec les membres de ladite secte au cours de leur petite enfance.

D'après les informations que HAMMOND a pu rassembler (et qui sont probablement émaillées de fausses pistes et de désinformation), à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Allen DULLES et d'autres membres de la communauté du Renseignement recrutèrent des scientifiques et médecins nazis qui avaient mené des recherches en manipulation mentale dans les camps de concentration, et les firent venir aux états-Unis. Un adolescent qui avait été élevé dans la tradition juive hassidique et avait étudié le mysticisme kabbalistique avait réussi à sauver sa peau en collaborant en tant qu'assistant dans les expériences des camps de la mort. On le fit également venir aux états-Unis. Les médecins nazis qui y émigrèrent étaient des satanistes. Ils commencèrent à mener des recherches en manipulation mentale pour le renseignement militaire dans les hôpitaux militaires des états-Unis. Le jeune homme américanisa son nom, obtint un diplôme en médecine, s'établit comme médecin et poursuivit les recherches qui, aujourd'hui, semblent être au c¿ur du programming sectaire.

é travers tout le pays, les patients le connaissent sous le nom de GREENBAUM.

greenbaum.jpg

Bien qu'on trouve peu de documents de première main prouvant que le gouvernement étasunien est impliqué aux plus hauts échelons dans le programming sectaire, nombre de preuves indirectes sont fournies par les victimes, qui sont manifestement des témoins en danger. Nombre d'entre elles décrivent le même scénario, et beaucoup ont des proches travaillant ou ayant travaillé pour la NASA, la CIA et aux plus hauts échelons de l'armée. Il n'est pas rare que la programmation débute dans des complexes militaires. Certains patients ont été cobayes pour le projet Monarch, initié par le renseignement gouvernemental.

Certains médecins sont lourdement impliqués dans ce projet ; ils sont membres de la Secte, ont fait médecine pour pouvoir prescrire des drogues aux autres membres, avoir accès aux technologies médicales, et être au-dessus de tout soupçon. D'autres groupes religieux non-traditionnels sont également impliqués, comme la « Process Church » [l'église du jugement dernier] (qui vit le jour en Californie), dont les membres, après être passés dans la clandestinité en , ont finalement refait surface et sont maintenant situés dans le sud de l'Utah.

D'après HAMMOND, le nom du leadership mondial de cette Secte serait les Illuminatis.

Apparemment, des Conseils d'Illuminatis siégeraient en différents endroits de la planète, ainsi qu'un conseil international. Il est possible qu'Hollywood ait été infiltré par les Illuminatis, et certains patients disent que les films d'horreur (possession, etc.) ont été popularisés afin de conditionner le public de sorte que, lorsqu'un ordre satanique mondial prendra le pouvoir, tout le monde y aura été désensibilisé. Le but est également de passer des messages subliminaux aux victimes de programming, afin de déclencher des programmes déjà présents chez elles.

On crée des "Manchurian Candidates" en fragmentant le mental des sujets (le mental et l'esprit ont toujours été un domaine de recherche-clé au sein de la communauté du renseignement). La programmation débute vers l'âge de deux ans et demi, après que l'enfant a été rendu dissociatif au moyen de divers sévices (dont les sévices sexuels, de même que la douleur prolongée). La programmation s'intensifie vers l'âge de six ans et se poursuit durant toute l'adolescence, avec des renforcements périodiques à l'âge adulte.

Le début de la programmation peut comprendre une isolation sensorielle totale. On administre aux victimes, par intraveineuse, une drogue de type Demerol toutes les vingt-cinq minutes jusqu'à la fin de la séance. Les victimes sont sanglées, en général nues ; des fils électriques placés sur leur tête permettent de suivre leur électroencéphalogramme. On leur insère une aiguille dans une oreille (généralement la droite), et on leur envoie dans cette oreille des bruits étranges et confus, tout en leur projetant devant les yeux des lumières pulsant à une certaine fréquence, pour induire dans le cerveau un certain type d'ondes cérébrales. Une fois que le cerveau émet le type d'ondes requis, la programmation commence, orientée vers l'avilissement et l'autodestruction de la personne. Les séances peuvent durer d'une demi-heure à trois heures et ont lieu environ trois fois par semaine.

Les victimes peuvent également se voir implanter des programmes-leurres qui, si elles se mettent à aller mieux, s'activeront et les mèneront à la folie. C'est ce qu'on appelle la « Green Bomb » [la Bombe verte] : vers huit ou neuf ans, l'enfant se voit administrer du LSD. Pendant qu'il est en proie à des hallucinations, on l'interroge sur la nature de ces dernières, afin de pouvoir s'en servir et les combiner à des suggestions puissantes. En outre, il se peut que certains abductés OVNIs soient en fait des victimes de sévices rituels que l'on a spécifiquement programmées comme « abductés » afin de détruire leur crédibilité (ou vice versa).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Mandrill
Invités, Posté(e)
Invité Mandrill
Invité Mandrill Invités 0 message
Posté(e)

Joli. Voilà le BM7 que je connais.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreR, 56ans Posté(e)
BM7 MembreR 5 389 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

les meilleurs sujets sont postés sur mon blog .

Donc le forum n ' en reçoit qu' une infime partie

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Rutts Membre 279 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Des preuves ? Des sources ? =/.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Mandrill
Invités, Posté(e)
Invité Mandrill
Invité Mandrill Invités 0 message
Posté(e)

Pour la source, apparemment il s'agit de Laura Knight-Jadczyk, une "chercheuse en spiritualité" (sic). Pour les preuves... Aucune, comme d'habitude. Au mieux des indices* interprétés de manière plus ou moins dirigée, au pire rien du tout.

*: un indice n'est pas une preuve : un indice, s'il est bien exploité, peut mener à des pistes, des probabilités. En général plusieurs et qui s'excluent les unes les autres, sélectionner de manière arbitraire une seule de ces pistes pour la faire passer pour seule vraie constitue un biais de raisonnement (cf les théories du complot sur la Lune). Elles doivent être confirmées plus tard par des preuves. Les preuves, elles, ne doivent souffrir d'aucune équivoque. On ne construit pas un raisonnement sur des indices qui ne permettent pas de conclure, mais des preuves.

Si on construit des raisonnement sur des indices ou rien du tout, juste parce que ça semble logique (logique ne signifie pas vrai, valide ne signifie pas valable), puis d'autres raisonnements sur les raisonnements issus d'indices ou rien du tout, on finit par avoir des trucs complètement farfelus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Rutts Membre 279 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Je dis pas que tout est faux, mais ce qu'il fait défaut à toutes ces théories, qui peuvent tenir debout, c'est le manque de preuve.. Dans ce cas, tout le monde peut avancer tout & n'importe quoi, selon des témoignages plus ou moins vraisemblables.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreR, 56ans Posté(e)
BM7 MembreR 5 389 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

Il faut apprendre les textes dans leurs integralité avant de reclamer des sources .

Revoilà le debut du texte

Laura KNIGHT-JADCZYK, chercheuse en spiritualité, et responsable du site ¿Sign Of the Times¿ (et de son équivalent francophone ¿Futur Quantique¿) nous fait dans son dernier livre, un résumé étonnant de son dernier livre ¿Hackers d'âmes¿ qui relate les recherches du Dr Hammond (¿l'Exposé Greenbaum¿).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×