Aller au contenu

Christianisation de la France


AZGrenouille

Messages recommandés

Membre, Seigneur Batracien , 42ans Posté(e)
AZGrenouille Membre 2 402 messages
42ans‚ Seigneur Batracien ,
Posté(e)

Bonjour à tous,

Les Gaulois comme les Romains avaient une religion polythéiste de plus de 400 dieux .

Le Christianisme gagne la Gaule au deuxième siècle par des marchands venus d'orient.

L'Empire romain va tolérer le catholicisme dans ses contrées et la religion monothéiste va gagner du terrain

ce qui va inquiéter l'empire.

En 312, l'empereur Constantin se convertit au Christianisme et en 313 Les Chrétiens on définitivement la liberté de culte.

Dès 325, le concile de Nicée (c'est en Turquie) unifie les Chrétiens du monde autour des textes sacrées et interdit ceux qui ne seront pas retenu.

En 391, le Christianisme devient l'unique religion officielle de l'Empire.

Quand l'Empire s'effondre en 476, l'église devient l'ultime facteur d'unicité des peuples occidentaux.

Depuis toujours, les croyances et les religions se succèdent et ce cycle perdurera tant qu'il y aura des hommes pour y croire...

Votre humble serviteur AZGrenouille

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
le merle Membre 21 605 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonjour . naturellement , à ces èpoques , il y à eu des dèviations , qui furent interdites suite au consensus des " autoritèes " et qui mirent au point une ligne et croyance commune au concile de nicèe . au moyenne àge , les tribunaux de l ' inquisition se chargèrent de remettre sur le droit chemin , les malheureux qui s en ècartaient , en les brulant au nom de dieu , alors que le premier commandement est : tu ne tura pas .et pardonne si tu veut ètre pardonnè . ce qui n ' à pas empèchè , plus tard , le calvinisme et le lutherrisme car , l ' èglise offiçielle , commançait à " dèvier " et ne pouvait ce condamner pour relaspe et se bruler en alocauste au nom et en vertu du " mèa culpas " . bonne soirèe .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Seigneur Batracien , 42ans Posté(e)
AZGrenouille Membre 2 402 messages
42ans‚ Seigneur Batracien ,
Posté(e)

Tu sais ce que disent les escrocs sur les lois : elles sont faites pour être contournées !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Magus
Invités, Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Bon, il n'y a pas de question posée : donc pas de réponse particulière :x Juste pour 313, il s'agit de l'édit de Milan qui accorde la liberté de culte à toutes les religions de l'Empire =)

Quand l'Empire s'effondre en 476, l'église devient l'ultime facteur d'unicité des peuples occidentaux.

ça non par contre ^^ La seule unité qui s'est dessinée après 476 dans l'Europe de l'Ouest, c'est l'unité du pouvoir Franc en Gaule. Au Nord et à l'Est, le paganisme germanique est encore tout puissant à la fin du Ve siècle. Ainsi, on eut encore besoin de rappeler l'interdiction des cultes païens aux conciles d'Estinnes et de Soisson de 743-744 dans un texte nommé Indiculus superstitionum et paganiarum.

Edit : J'ajouterai qu'en plus le christianisme n'était pas du tout celui que l'on connaît aujourd'hui. Au Ve-VIe siècle Les laïcs étaient exclus de la plupart des cérémonies liturgiques. Les vrais "liants", attirant des foules de toutes les régions gauloises ou presque, étaient les Saints, et notamment Saint Martin de Tour qui devint un véritable culte "pan-gaulois" pour reprendre le mot de S. Lebecq. L'Eglise, en tant qu'institution, n'était donc pas un facteur d'unité. D'autant qu'énormément d'églises furent bâties par des initiatives privées, et qu'une large part de la diffusion du christianisme est passée par l'influence des monastères : citons Homblières qui n'est pas pour peu dans la christianisation de la région de Saint-Quentin (pour les amis picards ^^).

Voila ^^ donc non pas d'unité des peuples occidentaux due à l'Eglise :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×