Aller au contenu

Légitime Violence...


Invité David Web

Messages recommandés

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Légitime violence, c'est le titre.

A la lueur de ce qui se passe en ce moment, vous vous dites il veut quoi savoir celui là ?!

Rien, enfin presque, si on regarde les dispositions de la loi concernant la légitime défense, nous sommes tous invités à ne pas répondre à l'agression....

En France pour agir dans le cadre de la légitime défense des personnes, l'agression contre soi-même ou autrui doit être :

  • actuelle : le danger est imminent ;
  • illégale : l'agression est interdite ¿ riposter aux forces de polices pendant une manifestation par exemple ne peut être considéré comme de la légitime défense ;
  • réelle : l'agression ne doit pas être putative.

Parallèlement, la défense doit être :

  • nécessaire : il n'y a aucun autre moyen de se soustraire au danger ;
  • concomitante : la réaction doit être immédiate, par exemple : on ne doit pas agir par vengeance ou dans le but de stopper l'agresseur en fuite ;
  • proportionnée à l'agression : il ne doit pas y avoir d'excès dans la riposte.

Il existe en droit français certains cas où il y a présomption de légitime défense : le défendeur n'aura pas à prouver qu'il était en état de légitime défense. La charge de la preuve est supportée par la partie adverse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Seigneur Batracien , 42ans Posté(e)
AZGrenouille Membre 2 402 messages
42ans‚ Seigneur Batracien ,
Posté(e)

Le système écrase des gens et ces derniers n'ont aucun moyen légal de se défendre.

Les lois actuelles sont devenues moribondes : trop de passes droits pour une minorité et aucune tolérance pour la majorité !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Situation de non légitime défense : vous pouvez être poursuivi en justice :

  • si vous réagissez après une attaque alors que votre agresseur s'est retiré. Cette réaction est considérée comme une vengeance ;
  • si vous anticipez une agression future et incertaine.

La provocation ne justifie pas le recours à la légitime défense, le tribunal peut toutefois admettre des circonstances atténuantes et réduire votre condamnation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×