Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Education : le dispositif CLAIR déployé dans 105 établissements test


Messages recommandés

Invité Thyia
Invité Thyia Invités 0 message
Posté(e)

CLAIR, Collège, Lycées, Ambition, Innovation, Réussite. Mais qu'est-ce donc ?

En réponse aux difficultés que rencontrent certains établissements, voilà un programme expérimenté actuellement dans 105 collèges et lycées.

Le principe est simple : dans ces établissements, les proviseurs ont la possibilité de recruter ses professeurs sur des postes spécifiques en fonction de leur profil et du programme pédagogique déterminé.

Ces enseignants recevront une lettre de mission de 5 ans et pourront même être rémunérés de façon spécifique.

Ce mode de recrutement vient rompre le sacro-saint système de priorité par points d'ancienneté.

Sur un poste dans un établissement spécifique, ce facteur ne devient plus un critère majeur, mais ce que chaque professeur a choisi comme dimension à son parcours.

Quand un chef d'établissement associe pouvoirs pédagogiques et choix managériaux

Si la liberté accordée aux proviseurs fait entrer en compte le profil et la dimension de chaque enseignant, les syndicats eux, craignent pour le statut même du métier de professeur. Selon eux, la contractualisation sur 5 ans, l'évaluation et la rémunération au mérite ne sont que les prémices d'un système autonome où des établissements scolaires définiraient par eux-mêmes leurs objectifs et les moyens de les attendre.

Il est à noter que si pour l'heure, le nombre de postes concernés représente un ou deux par établissement, ce système devrait être déployé plus largement dès 2011.

A ce système, on peut toute fois trouver certains avantages :

- Ce mode de recrutement tient compte des bonnes pratiques et les implications de chaque professeur.

- N'oublions pas qu'il s'agit d'établissement avec des programmes spécifiques, donc nécessitant une attention particulière qui peut s'avérer usante dans le temps. Une mission de 5 ans permet d'entretenir la motivation de chacun et de permettre des changements si nécessaire au sein de l'équipe.

- Chaque proviseur pourrait piloter de façon plus réactive les sections visées en fonction de l'évolution du programme pédagogique nécessaire à l'établissement.

Mais vous, qu'en pensez-vous pour vous-mêmes ou vos enfants ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×