Aller au contenu

traitement de signal


rules

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
rules Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

j'étudie le traitement du signal.en étudiant les formules de transformé de fourrier ect... je me trouve toujours bouchebé devant la manière de récupération des signaux càd comment un signal physique sonore par exemple peut se transformer en des chiffres et des équations mathématiques

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
ogaweb Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ben c cela toute la puissance des sciences appliquees.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Mad_World
Invités, Posté(e)
Invité Mad_World
Invité Mad_World Invités 0 message
Posté(e)

Il s'agit d'une question sérieuse qui attends une réponses longue ?

Parce que je me sens pas de faire un discourt de 10 pages pour rien en fait :coeur:

EDIT : BOn... je vais essayer de faire court.

Dans l'exemple particulier du son.

Un son est une onde mécanique.

Une onde mécanique est la propagation d'un déplacement relatif de particule... un déplacement d'une vibration.

Cela est mesurable. En effet, le mouvement est quantifiable dans la mesure où l'on possède un état de référence. On peut dire, si la position 1 est la position de référence, et que je vois la position 2, il y a un déplacement de x mètres.

Ce x, est un nombre. Que l'on peut transformer en signal electrique via certains outils comme des microphone/hydrophone (mouvement d'un aiment dans une bobine => génération d'un courant) ou d'un pizzo electrique (déformation => génération d'un courant).

Ce courant peut ensuite être codé en binaire via un ordinateur.

Grace à cela on obtient une courbe, c'est à dire la représentation graphique d'une fonction plus ou moins complexe. On peut alors utiliser tous les outils mathématiques à notre disposition. Ces outils correspondent à des analyse physique particulière. La transformation de fourrier correspond à une décompsition en sinus et cosinus, c'est à dire qu'elle décrit la contribution de plusieurs fonction périodique de plusieurs fréquences différentes. Il s'agit donc d'une analyse fréquentielle du signal.

On peut analiser les signaux sonores par divers moyens : mesure de vitesse, aténuation, fréquence, temps-fréquence, génération d'harmonique (mileu non linéaire classique) ou hystérésis d'élasticité (non linéaire non classique)... il y a des fonctions mathématiques qui permettent plusieurs type d'étude d'un signal sonore, ultra sonore ou infra sonore... en fréquence, amplitude... bref...

Voila...

En résumé, il y a deux notions principales là dedans d'un point de vue physique : La notion d'observable et de mesurable

et une notion mathématique d'étudede fonction par sa représentation graphique.

Les mathématiques développées pour la physiquefont aujourd'hui l'objet d'un domaine à part entière de physique : la physique mathématique.

En espérant avoir mis une lumière dans la lanterne :blush:

A+

Mad_

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×