Aller au contenu

Une joie pascale troublée à Rome


marielle

Messages recommandés

48ans Posté(e)
marielle Membre 1921 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
joiepascal.jpg

Une joie pascale troublée à Rome


26 Mars 2005 - 13h40

L'absence du Pape marque les fidèles venus à Rome pour les festivités pascales.En filigrane et au-delà des symboles, se précise un débat sur l'avenir de l'Eglise.

Sans aller jusqu'à invoquer l'aphorisme célèbre de Lamartine, lorsqu'«un seul être vous manque...», l'absence du pape Jean-Paul II aux cérémonies pascales semble désemparer nombre de fidèles présents à Rome. Logique: jamais nul Pape ne fut aussi médiatisé que Karol Wojtyla et ces dernières années, même si sa santé déclinait déjà, il avait toujours participé au moins en partie aux différentes célébrations.

Tout au plus, Jean-Paul II a-t-il fait l'une ou l'autre apparition furtive par vidéo interposée lors du chemin de croix mais rien ne permet vraiment de dire au moment du bouclage de ce journal, vendredi soir si le Pape pourra prononcer tout ou partie de la bénédiction «urbi et orbi» de ce dimanche pascal.

Selon certaines sources, Jean-Paul II a été prié de se ménager tout au long de la semaine en vue de cette intervention et il a également reçu la visite quotidienne d'un logopède, question de tenter de retrouver l'usage de la voix. Un fameux défi mais est-ce vraiment là l'essentiel? Pour le patriarche de Venise, le cardinal Angelo Scola, «c'est certainement un grand renoncement pour lui de ne pas être avec son peuple comme toutes les années précédentes, mais d'une certaine manière, il le sera avec encore plus de force.» Ce que le cardinal appelle «le grand mystère de l'autorité de l'Eglise». De son côté, le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques qui avait remplacé Jean-Paul II à la messe du Jeudi saint avait mis en exergue «le témoignage que le Pape continue à donner, particulièrement par son exemple d'abandon serein à Dieu qui l'associe au mystère de la croix». Des messages d'encouragement que certains vaticanistes interprètent aussi, à tort ou à raison, comme des signaux forts de candidats à la magistrature suprême dans l'Eglise![ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: La Libre Belgique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×