Les Carnets noirs de Gabriel Matzneff.


Raoul-Dolet Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

gabriel-matzneff-carnets-noirs-2007-2008.1238058051.jpg

Les Carnets noirs de Gabriel Matzneff, journal intime dont onze tomes, soit près de quarante années, ont été publiés depuis 1976 (Cette camisole de flammes, Folio), sont une œuvre unique, inclassable, qui n’a cessé de susciter admiration et débat, scandale et fascination. Matzneff, en choisissant de ne rien cacher de sa vie, de se livrer à nu, sans masque, a pris des risques, dont il a parfois payé le prix fort. Pourtant, loin de renoncer, il a toujours continué l’aventure, sans se soucier des attaques. Aujourd’hui, il lui donne une inflexion plus radicale encore, en décidant de publier non plus, selon son habitude, les carnets anciens (dix ans au moins s’écoulaient entre l’écriture et la publication), mais les deux dernières années, occasion rare de confronter les idées reçues avec la réalité la plus immédiate. Qui est vraiment Gabriel Matzneff ? Sommes-nous sûrs de savoir ce qu’est cette vie dont on a tant parlé ? Les légendes la recouvrent à ce point que la découverte des Carnets noirs 2007-2008 sera une surprise pour beaucoup de lecteurs, qui croyaient l’affaire entendue. On n’en a jamais fini avec les grands écrivains.

Gabriel Matzneff, né en 1936, est l’auteur d’une quarantaine de livres. Son œuvre (publiée, pour l’essentiel, à La Table Ronde et chez Gallimard) comprend, outre le Journal, des romans, des essais, des récits et des poèmes. Les éditions Léo Scheer ont réédité en 2005 Les moins de seize ans et Les Passions schismatiques.

Présentation de l'auteur :

1032347667.jpg

"C’est, je crois, le plus beau de mes journaux intimes ; c’est mon chant du cygne. Non seulement j’y raconte ma vie amoureuse, artistique, religieuse, politique, voyageuse, amicale, gourmande, de ces deux dernières années, mais j’y récapitule ma vie entière, j’y convoque tous mes spectres chéris. Ce volume, je l’ai écrit avec le sang de mon cœur, je m’y suis fourré tout entier. J’y exprime ce que je sais de la vie, de l’amour, de la création artistique, de Dieu. De la rupture est mon dernier essai ; Voici venir le Fiancé est mon dernier roman ; Carnets noirs 2007-2008 est le dernier volume de mon journal intime. Restent à publier les années encore inédites 1989-2006, et elles le seront, soit de mon vivant, soit après ma mort (j’ai d’épatants exécuteurs testamentaires qui ne se laisseront intimider ni par les renégates ni par les avocats), mais le 31 décembre 2008 j’ai refermé ces carnets noirs que j’avais ouverts à l’âge de seize ans et ne les rouvrirai pas. Il faut savoir écrire le mot « fin », il faut savoir mettre fin à son œuvre, à sa vie. Carnets noirs 2007-2008 est mon testament. Je vous demande de ne pas le feuilleter. Lisez-le lentement, sans vous presser, de la première à la dernière page, tel un roman. Le roman de ma vie d’amant, d’ami, d’écrivain, de citoyen, le roman de ma vie pécheresse, le roman d’un homme qui a toujours eu le courage de ses passions."

S: www.matzneff.com / www.leoscheer.com

Modifié par Raoul-Dolet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Raoul-Dolet Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Vous êtes tous ignorants ? ... ( Peur )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant