La stérilité des femmes programmr dans les gènes .

LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)
GOLDORAK est japonais , bonjour la naïveté .

Sisi, la preuve : http://fr.wikipedia.org/wiki/Goldorak

Cherche bien il doit il y avoir plein de 7 dans la page, et même des G d'ailleurs.

Goldorak (Grendeizer en VO) dessiné par Go Nagai qui a aussi dessiné Great Mazinger ... Oh bon sang !!! Voilà une piste que tu devrais suivre, elle me semble pleine de promesses mystérieuses !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BM7 Membres 5 389 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

ACHILLE EST TRES GROLE .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
goldorak . Tu es afghan .

iranienne et oui c'est bien moi sur la photo.

sinon goldorak, connait pas :smile2:

on n'a pas la télé là-bas ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BM7 Membres 5 389 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

tu es mignone .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
iranienne et oui c'est bien moi sur la photo.

Han cerveau%20lent.gif

(ça doit être la seule et unique fois que je suis d'accord avec BM7, doit y avoir un sacré alignement de planètes en ce moment)

Je parle de la photo hein redface.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BM7 Membres 5 389 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

GOLDORED , cette compilation de rocketbelt ne te fait penser à personne .

Au stade de france , ils ont fait un simulacre que je n' ai pas beaucoup aimer ;

la princesse qui attend son prince charmant .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Reverend Gromiko Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
« il existe en Europe deux espèces ces amphibiens à longue queue , à tête de triton : Salamandra Atra ( noire ) , qui habite les Alpes , et Salamandra Maculosa( tacheté ) qui préfère les plaines . Une ou deux fois par an , la femelle de Salamandra Maculosa donne naissance à des larves dont le nombre varie entre dix et quinze , qu' elle dépose dans l' eau . Ces larves sont des têtards munis de Branchies qu' ils ne perdent avec les autres attributs de têtards qu' au bout de plusieurs mois , pour se métamorphoser en Salamandre .

L' espèce alpine au contraire met bas en terrain sec deux petits seulement , qui sont déjà des Salamandres bien formées , le stade larvaire s' achevant dans L' utérus . Essentiellement , l' expérience de Kammerer consista à élever des Salamandres tachetés dans un climat artificiel alpin , froid et sec , et vice versa des Salamandres alpines dans un climat de vallée chaude et humide .

Les résultats publiés en 1904 et 1907 dans les archiv fur Entwicklungsmechanik et dans Zentralblatt fur physiologie montrèrent selon l' auteur « une inversion complète et héréditaire des caractères reproductifs » .

La Salamandre tacheté des plaines , transplantée dans un climat de montagne sans rivières pour y déposer sa portée , finit par donner naissance ( après plusieurs portées avortées ) à deux Salamandres pleinement développées , comme le fait habituellement la Salamandre alpine . Quand à cette dernière , transplantée dans un climat chaud et humide , elle déposa ses petits dans l'eau; Ces petits étaient des têtards qui , à la longue , naquirent de plus en plus , nombreux .

La seconde étape critique de l' expérience consistait à amener à maturité ces spécimens nés anormalement , à les faire s' accoupler et à voir si la seconde génération manifestait qu' elle avait hérité le comportement reproductif anormal de ses parents . Il fallut pour cela plusieurs années .

Ayant commencé au début de l' année 1903 avec un cheptel de quarante Salamandres des deux sexes nées anormalement , il eut la satisfaction en 1906 et 1907 , d' assister à la naissance de six portées - quatre du type tacheté , deux du types alpin . Toutes , manifestaient , à des degrés variables , l' inversion artificiellement provoquée des manières de se reproduire .

Les caractères acquis devenaient héréditaires ».

Pierre Lance « Savants Maudits ,Chercheurs Exclus », Guy Trédaniel .

Arthur Koestler « l' Etreinte du crapaud » Calman Lévy .

Lors d' autres expériences KAMMERER , montra que les Salamandres qui présentaient des taches jaunes sur fond noir devenaient de plus en plus jaunes si elles étaient élevés sur un sol jaune , et de plus en plus noires lorsqu' elles grandissaient sur un sol noir et ces caractères adaptifs acquis se transmettaient à leur descendances .

:smile2: Je ne crois pas une seconde à cette expérience. Ces résultats avancés ne sont même pas dûs à un éventuel processus épigénétique ou autre éventuel processus modulant latence et autres données reproductives, car cette expérience est un fake caractérisé, aux résultats strictement inventés. Ne reflétant que l'envie et les lubies de son auteur... (Kammerer) (1)

Il y a eu maintes expérience sur des tritons par ex. qui selon la température où ils se développent + autres facteurs environnementaux, peuvent modifier leur développement jusqu'à carrément devenir néotènes, mais il y eut surtout plein de pseudo expériences en début du XXe siècle cherchant à démontrer l'hérédité des caractères acquis - et toutes celles qui pointaient trop clairement dans cette direction se révélèrent être des faux avérés, aux résultats totalement inventés ou loufoques, voire mal interprétés par le filtrage trop politisé de l'auteur.

Par ailleurs, rien qu'à lire le succès annoncé, sur quelques années seulement, de reproductions de salamandres noires (S. atra) et salamandres tachetées (actuellement leur nom scientifique le plus reconnu est Salamandra salamandra, le nom d'espèce maculosa ayant été +/- abandonné) + modifs et inversions notables, suffit à écarquiller les yeux : ces 2 espèces, noire et tachetée (*), de salamandres européennes n'ayant, à ma connaissance, jamais eu de reproduction observée en captivité ou en conditions expérimentales. C'est extrêmement difficile de reproduire les conditions favorables à ce qu'elles copulent, car à la différence de la plupart des autres amphibiens, les salamandres ont justement une fécondation hors de l'eau, par contact cloaque/sperme. Ce qui les distingue notamment de la plupart des tritons, grenouilles-crapauds, à fécondation externe.

Sans parler du fait que la salamandre noire a une des plus longues périodes de gestation connues parmi les êtres vivants (parfois 5 ans !)

(*) Pour ce qui concerne la salamandre noire, il existerait selon certains auteurs en fait deux espèces géographiques de salamandre noire, celle du jura et l'alpine jusqu'aux balkans. Récemment séparées en deux espèces par certains taxinomistes. Ajouté à la terminologie scientifique ancienne donnée à Salamandra salamandra (exit maculosa), ce qui n'est pas bien grave, mais indicatif que la source de ce texte date de Mathusalem, ou est un copier-coller d'un livre citant tel quel cette pseudo expérience sortie des oubliettes de l'histoire. Enterrée à cause surtout d'autres fakes avérés du même "spécialiste" en fakes.

Voyons voir : << Ayant commencé au début de l' année 1903 avec un cheptel de quarante Salamandres des deux sexes nées anormalement , il eut la satisfaction en 1906 et 1907 , d' assister à la naissance de six portées - quatre du type tacheté , deux du types alpin . Toutes , manifestaient , à des degrés variables , l' inversion artificiellement provoquée des manières de se reproduire>>

Ca ne colle pas du tout.

1903 : fécondations de S atra et S salamandra (bravo !)

1907 : naissance des premières portées d'atra, après 4 ans de gestation... (bravo encore !)

1907 publication de ses résultats de changement reproductif ? Mais comment ça, puisque les salamandres viennent de naître ?

Il faudrait attendre 3 ans de maturation + 2 ans (à 5 ans) de gestation, soit 1912, au mieux, pour que cette première portée atteigne la maturité sexuelle et se reproduise, puis que la seconde génération naisse, avant de constater quoi que ce soit sur une variation de leur reproduction !! Une imposture énorme, lisible rien que sur les énoncés.

(1) Si quelqu'un peut démontrer la validité de cette expérience début XXe s, je veux bien me couper un orteil comme les samouraïs.

Modifié par Reverend Gromiko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
certains chercheurs tel que kammerer , remarquèrent que notre adaptation a notre environnement modifiait certaines caractéristiques dans notre programme génétique .

En prenant systématiquement tous ses moyens de contraception ( pillule - pillule avortif )

les femmes ne vont - elles pas reconfigurés leurs génes en y programmant celui de la stérilité .

L' experience qui suit nous explique qu' un nouvel environnement stimulera l' emergence de nouveaux gènes dans lesquels seraient enregistrés se nouveau programme née de l' adaptation .

les futurs génerations naitront avec se nouveau programme .

La contraception va - t - elle stériliser complètement les futurs générations .

Passionnant et quelque peu inquiétant. Toutefois, si ce sont les moyens de contraception, couramment utilisés, qui risquent de provoquer, au fils des ans, une stérilité génétique, ne penses tu pas que la vapeur pourra être inversée ? Couramment utilisés aux fils des ans, des moyens "fertilisants", ne rendraient-ils pas aux femme leur fertilité génétique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dim-Mcbo Membre 44 messages
Forumeur balbutiant‚ 25ans
Posté(e)

J'ai lu beaucoup sur ce but et je ne peux que dire quelque chose qui est trés connue dans le monde de la science. La pluspart de maladies humaines sont déjà programmées dans les gènes.

Et quand on dit beaucoup elles sont beaucoup. Cette année j'ai du faire un traval d'nvestigation pour finir le lycée et pour avancer jusqu'à l'université et je suis certain de que l'homme peut suprimer ces maladies gènetiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
je suis certain de que l'homme peut suprimer ces maladies gènetiques.
bien sûr, mais il faut lui laisser le temps et lui donner les moyens d'y arriver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Reverend Gromiko Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Passionnant et quelque peu inquiétant. Toutefois, si ce sont les moyens de contraception, couramment utilisés, qui risquent de provoquer, au fils des ans, une stérilité génétique, ne penses tu pas que la vapeur pourra être inversée ? Couramment utilisés aux fils des ans, des moyens "fertilisants", ne rendraient-ils pas aux femme leur fertilité génétique ?

Tel quel le propose BM7, il s'agit d'hérédité des caractères acquis. Cela a été réfuté depuis plus d'un siècle.

L'espèce humaine par ex, fait du sport et lutte très souvent grâce à ses muscles entraînés. Pourtant, l'état de développement de notre musculature, modulable par l'entraînement ou absence d'activité, l'acquis donc, n'est pas transmis à notre descendance. Les enfants hériteront de muscles avec une certaine tonicité, mais devront développer leur capital à leur tour. Comme notre langue ou toutes les informations acquises au cours d'une vie. On ne transmet que les structures et prédispositions génétiquement programmées, en aucun cas les dispositions acquises. Il y a une raison simple à cela : le code génétique n'est pas modifié par les protéines, seule son expressivité est modulée par celles-ci, entre autres agents inhibiteurs, etc.

Ce que raconte ici BM7 est tout simplement une confusion entre << transmission de caractères acquis >>, invalide en l'état des connaissances, et << agents mutagènes >>. Ces derniers peuvent justement modifier le patrimoine génétique, mais ne sont pas directifs.

Si par ex. des produits mutagènes sont répandus dans l'environnement, l'espèce humaine (ou les autres) peut pourquoi pas acquérir une certaine stérilité. Mais ce n'est pas le même processus que de proposer (ce que fait BM7) "qu'à force d'utiliser des moyens de contraception, cela s'enregistrera dans notre génome comme stérilité acquise". C'est infondé biologiquement. Cela reviendrait à dire qu'à force de faire du body-building, les descendants seront plus costauds.

Si une incidence mutagène était un jour trouvée (pourquoi pas ?) dans ces différentes molécules contraceptives, elle peut être toute autre que "la stérilité"... Elle peut techniquement porter sur n'importe quoi, voire sur rien du tout.

(=> lire plus en amont les remarques précédentes par d'autres, en première page),

Modifié par Reverend Gromiko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant