La drôle et triste histoire du soldat Banana


grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
51ytyNlL2qL._SL500_AA240_.jpg

La drôle et triste histoire du soldat Banana




Biyi Bandele est né en 1967 à Kafanchan, au Nigeria, et vit aujourd'hui à Londres. Il n'a que 14 ans lorsqu'il entame l'écriture de son premier roman, publié en Angleterre en 1991 : L'homme qui revint du diable (Agone, 1999). Deux autres romans suivront. Il est aussi l'auteur de nombreuses pièces pour le théâtre, la radio ou la télévision, qui l'ont amené à travailler avec les compagnies britanniques les plus prestigieuses, telles que le Royal Court Theatre ou la Royal Shakespeare Company

Auteur: Biyi Bandele-Thomas
Editeur: Grasset & Fasquelle
Genre:
Nombre de Pages: 267

Synopsis 1944. A peine sorti de l'enfance, le fantasque et fanfaron Ali Banana quitte son Nigeria natal pour rejoindre, fleur au fusil, une unité spéciale de la Royal West African Army : la " Brigade Thunder ", improbable commando de bras cassés créé par un colonel dément et chargé de décimer l'ennemi au fin fond de la Birmanie. Notre jeune Candide va faire son voyage qu bout de la nuit : une traversée hallucinée au c¿ur des ténèbres, dans une jungle noyée de pluies, infestée de snipers, de bêtes sauvages et de cadavres à la dérive, de Japonais maniant l'argot nigérian et de sangsues particulièrement attachantes. Pris dans l'apocalypse, le soldat Banana et ses frères d'armes, les " Chindits ", vont peu à peu sombrer dans la folie. Inspiré de faits et de personnages réels, La drôle et triste histoire du soldat Banana est un inoubliable récit, cru et violent mais illuminé par de somptueux éclats de drôlerie et de poésie. Biyi Bandele raconte la guerre comme jamais encore on ne l'avait fait.

Notre Avis


Notre Note : /5
S'appuyant sur les souvenirs de son père ¿chindit¿, Biyi Bandele pénètre la jungle birmane à feu et à sang où mort et folie se tapissent derrière chaque buisson, chaque arbre, chaque petite bête sauvage. Servi par une écriture où se mêlent tour à tour réalisme et fantaisie, tragique et burlesque, ce livre rend hommage à ces oubliés de l'Histoire en redonnant un nom, un visage et un passé aux jeunes innocents appelés "Indigènes", sacrifiés sur l'autel d'un conflit dont ils ne connaissaient ni les enjeux ni les rouages. La truculence d'une langue qui puise mots et images dans la culture africaine et la puissance émotionnelle qui irradie certaines pages teintent ce récit de guerre d'accents uniques. Sous la plume de ce conteur-romancier, l'Histoire, ainsi transcendée, devient poésie humaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité AlbionGate
Invité AlbionGate Invités 0 message
Posté(e)

Le synopsis donne vraiment envie de le lire. Tout comme le titre, exceptionnel d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

oui moi aussi il m'interesse ce bouquin

je viens de lire "racines" de alex haley(je vais fair eun topic dessus d'ailleurs) qui me donne envie de lire plus de livres sur l'afrique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant