Barack Obama rattrapé par le 11-Septembre


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
bat-obama-cross.jpg

Barack Obama rattrapé par le 11-Septembre


Lundi 15 Décembre - 20:24

Barack Obama n'aura pas attendu longtemps pour devoir faire ses preuves.



C'est évidemment respectable de la part de Barack Obama de vouloir supprimer l'une des armes de George W. Bush dans la lutte contre le terrorisme, le camp de rétention de Guantanamo, et les tribunaux d'exception qui vont avec. Quelles que soient les circonstances, la justice jamais ne s'est grandie lorsqu'elle a dû juger de façon expéditive. Mais le nouveau président élu risque très vite d'être confronté à une situation particulièrement sensible : que faire des terroristes avérés, jugés et condamnés à la peine de mort à Guantanamo ?

C'est par exemple le cas de Khalid Sheikh Mohamed, qui se proclame lui-même responsable des attentats du 11-Septembre et a annoncé qu'il plaiderait coupable devant la cour spéciale de Guantanamo. Il ne fait guère de doute qu'il écopera de la peine capitale. Lui, et quatre de ses complices. Et dans ce cas, seul le président des états-Unis pourrait les grâcier. Or, compte tenu des délais de la procédure et de la date de l'intronisation du président Obama, le 20 janvier, c'est lui qui va devoir décider s'il sauve la vie de celui qui reconnaît avoir été le cerveau et l'organisateur de l'attentat qui, dans les tours du World Trade Center, a fait 2.974 victimes et fait prendre conscience à l'Amérique, pour la première fois depuis Pearl Harbor, à quel point elle était vulnérable, même sur son propre sol.


Par Michel Colomès
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Physicien
Invité Physicien Invités 0 message
Posté(e)
C'est par exemple le cas de Khalid Sheikh Mohamed, qui se proclame lui-même responsable des attentats du 11-Septembre et a annoncé qu'il plaiderait coupable devant la cour spéciale de Guantanamo. Il ne fait guère de doute qu'il écopera de la peine capitale. Lui, et quatre de ses complices. Et dans ce cas, seul le président des états-Unis pourrait les grâcier. Or, compte tenu des délais de la procédure et de la date de l'intronisation du président Obama, le 20 janvier, c'est lui qui va devoir décider s'il sauve la vie de celui qui reconnaît avoir été le cerveau et l'organisateur de l'attentat qui, dans les tours du World Trade Center, a fait 2.974 victimes et fait prendre conscience à l'Amérique, pour la première fois depuis Pearl Harbor, à quel point elle était vulnérable, même sur son propre sol

On connait Loose Change et la théorie du complot aussi ...

Tout a été prouvé bien plus que scientifiquement sur cette théorie, beaucoup plus crédibles que les bouc-emissaires islamistes ...

Modifié par Physicien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant