Le chef militaire présumé de l'ETA arrêté dans les Pyrénées


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
26062_image-txeroki.jpg

Le chef militaire présumé de l'ETA arrêté dans les Hautes-Pyrénées


Lundi 17 novembre - 18:37

Le chef militaire présumé de l'ETA arrêté dans les Hautes-Pyrénées

Miguel de Garikoïtz Aspiazu Rubina, alias "Txeroki", le chef militaire présumé de l'organisation terroriste basque ETA




C'est un poids lourd de l'ETA qui a été arrêté lundi au petit matin. Miguel de Garikoïtz Aspiazu Rubina, alias "Txeroki", 35 ans, chef militaire présumé de l'organisation terroriste basque, a été interpellé à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées, peu après 3 h 30. Il est soupçonné d'être l'auteur des meurtres des deux gardes civils espagnols à Capbreton, dans les Landes, le 1er décembre 2007. Les gardes civils, Raul Centeno, 24 ans, et Fernando Trapero, 23 ans, avaient été froidement abattus par balle le 1er décembre 2007, à la sortie d'une cafétéria de Capbreton, alors qu'ils effectuaient une mission de renseignement dans le sud-ouest de la France. L'ETA avait revendiqué le double meurtre dans un communiqué, annonçant sa volonté de frapper les forces de sécurité espagnoles "en tous lieux".

"Txeroki" avait été "logé (repéré) depuis quelques jours. Il avait tourné autour de ce lieu depuis un certain nombre de jours. Nous avons vérifié pour avoir la certitude de sa présence et la décision d'action a été prise hier soir", a expliqué Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, en marge d'une conférence sur la prévention de la délinquance à Paris. Le terroriste présumé était en compagnie d'une femme, suspectée d'être aussi membre de l'ETA et dont l'identité n'a pas été précisée. Tous deux ont été placés en garde à vue sur place et devaient être transférés à Bayonne plus tard dans la journée. Une arme de poing, de faux documents administratifs et un ordinateur ont été découverts au cours de la perquisition qui a suivi leur arrestation. Les gendarmes ont bouclé une rue du centre de la station thermale de Cauterets, où le dirigeant le plus recherché de l'ETA a été appréhendé dans une maison dont la propriétaire, une dame âgée, louerait une partie de celle-ci transformée en studios. "Txeroki" aurait pris, fin 2003, la tête des commandos de l'ETA, dont il est réputé incarner l'aile dure, hostile au dialogue avec Madrid. Il était à ce titre le responsable des attentats perpétrés par l'organisation indépendantiste.


lepoint.fr (avec agence)
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

supertiti Membre 2 587 messages
mangeur de framboise des bois ‚ 51ans
Posté(e)

un coup dur une fois de plus porté a l'ETA mais bon l'organisation se restructure tres vite a en croire le passé . peut etre deja un nouveau

chef militaire est en place :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nemesis Knives Membre 6 227 messages
Captain Némochou‚ 28ans
Posté(e)

surtout que ce n'est pas lui le chef.

arreter de toujours croire les medias

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dimi5617 Membre 630 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)

Y'a marqué "le chef militaire présumé" dans l'article.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nemesis Knives Membre 6 227 messages
Captain Némochou‚ 28ans
Posté(e)

un colonel n'est pas un chef mais un commandant de regiment.... :smile2:

Bon bref présumé ou pas faut pas croire les mots a mots des medias..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant