Aller au contenu

France Télévisions : le dilemme de Carolis


Yavin

Messages recommandés

Posté(e)
Yavin VIP 32683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
France_Television.jpg

France Télévisions : le dilemme de Carolis


Vendredi 07 novembre - 17:26

Photo d'illustration



Le gouvernement a-t-il dans l'idée de lancer un plan social sur France Télévisions ? La question, agitée par les syndicats, hante les esprits depuis plusieurs mois et vient d'être relancée à l'occasion des discussions budgétaires entre Patrick de Carolis et Bercy.

Que se passe-t-il exactement ? Très simple. Patrick de Carolis négocie un plan d'affaires avec l'état couvrant les années 2009, 2010, 2011, 2012 (ce qui correspond à la fois à l'achèvement du mandat de Nicolas Sarkozy et à l'arrêt de la télévision analogique). Puisque la publicité est progressivement supprimée d'ici à 2012 sur le service public, Carolis demande à Bercy de lui préciser les ressources publiques dont France Télévisions pourra bénéficier dans les années à venir. Pour l'année 2009, la question est réglée : l'état compensera 450 millions d'euros de manque à gagner publicitaire. Un montant généreux. "Mais Bercy ne nous donne pour l'instant aucune indication sur les recettes à venir", explique un proche du dossier.

France Télévisions lourdement déficitaire en 2009

En revanche, Bercy insiste sur les économies que doit réaliser France Télévisions. La crise publicitaire qui frappe les médias, et la télé en particulier, est telle que le budget de France Télévisions sera déficitaire en 2009 (de l'ordre de 200 millions d'euros). D'autant plus que M6 et TF1 ont mis au point une stratégie commerciale (baisse des tarifs en journée) qui évincera France Télévisions du marché publicitaire. C'est l'un des effets pervers du maintien de la pub sur France Télévisions avant 20 heures... Une suppression totale du jour au lendemain aurait peut-être été plus judicieuse. Mais cela obligeait l'état à sortir une grosse somme d'argent d'un seul coup...

Le point d'achoppement entre Bercy et Carolis porte sur l'année du retour à l'équilibre des comptes de France Télévisions. Pour Carolis, la balance peut être équilibrée en 2011 à la condition d'accélérer les départs à la retraite au sein du groupe, sachant que la pyramide des âges est plutôt favorable. Damien Cuier, son directeur général chargé des finances et des ressources humaines, a donc mis au point un plan de départ volontaire qui porte sur 900 emplois permanents. D'ici à 2012, tous les salariés de plus de 60 ans qui auront toutes leurs annuités pourront faire valoir leurs droits à la retraite avant l'âge légal de 65 ans. Ce dispositif avait déjà été ouvert en 2007. é l'époque, 200 collaborateurs en avaient bénéficié.



Par Emmanuel Berretta
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×