Brooklyn : la face branchée de New York


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
maison_brooklyn.JPG

Brooklyn : la face branchée de New York


Mardi 28 octobre - 13:32

Chic et familial, résidentiel et intello, Brooklyn, sans cesse en mouvement, est devenu une destination touristique à part entière.



Incroyable, incontournable, indémodable : New York n'en finit pas de séduire les Français. En 2007, ils ont été 400 000 à visiter la ville symbole, pour eux, du rêve américain. De cette cité de la démesure, sans cesse en mouvement, émerge chaque jour un quartier tendance. Aujourd'hui, c'est Brooklyn, le nouveau fer de lance new-yorkais. Le pont qui le relie à Manhattan vient de fêter ses 125 ans en beauté. Sa silhouette de pierre et d'acier qui enjambe l'East River avec élégance n'a pas pris une ride et voit chaque année en novembre passer les milliers de marathoniens. Brooklyn est le plus grand des cinq boroughs new-yorkais, ces super-arrondissements qui composent la ville. Depuis toujours populaire, il est devenu le refuge des branchés, bobos et artistes en tout genre qui ont fui les loyers prohibitifs de Manhattan. Leur arrivée a insufflé une énergie créative à ce quartier longtemps délaissé par les New-Yorkais. Signe de cette renaissance, la marque de streetwear baptisée Brooklyn Industries, qui connaît un immense succès. Tee-shirts, casquettes, chemises et sacs à l'allure vintage s'arrachent dans les cinq magasins de Brooklyn et dans les trois enseignes installées dans les fiefs branchés de Manhattan. Le logo de la marque n'est autre que la skyline de Manhattan, telle qu'on la voit de Brooklyn.

On connaissait Brooklyn Heights et ses brown-stones , ses jolies maisons en brique ocre du XIXe siècle et sa promenade qui offre une vue imprenable sur downtown et le quartier des affaires. Woody Allen et d'autres cinéastes l'ont parfaitement mis en scène dans leurs films. Si le quartier n'a rien perdu de son charme, aujourd'hui, tout se passe à Williamsburg et à Dumbo (Down Under Manhattan Bridge Overpass), au pied des ponts de Brooklyn et de Manhattan. Ambiance moins familiale et chic, mais plus arty et trendy. Car si New York est la capitale mondiale des arts, Brooklyn fait désormais figure de Mecque de l'art contemporain.


brooklynune.jpg



Chaque année, fin septembre, le festival Dumbo Art Under The Bridge attire plus de 150 000 visiteurs dans les rues pavées et l'Empire Fulton Ferry State Park, juste sous les poutres métalliques des deux ponts. Lancé en 1997, ce festival est devenu l'un des événements majeurs du monde artistique new-yorkais. Pendant trois jours, les artistes ouvrent leurs lofts-ateliers et investissent les trottoirs, le parc, l'East River... avec, en toile de fond, la ligne de gratte-ciel de Manhattan.


moma_sculpture_garden.jpg



Autre hot spot artistique incontournable : PS1, une ancienne école reconvertie en annexe du Moma, à la limite de Brooklyn et du Queens. Le Tout-New York s'y presse en été pour écouter en live des DJ de renommée internationale et, au passage, admirer les installations de vidéastes, photographes, sculpteurs, scénographes et autres designers en vogue. D'ailleurs, on ne compte plus les galeries, salles de spectacle et magasins de vêtements qui ont ouvert dans les anciennes friches industrielles portuaires, reconverties en lofts. Le soir, les noctambules sortent sur Bedford Avenue, devenue le centre névralgique de Williamsburg avec ses restaurants branchés, ses bars bondés et ses boutiques bon marché. Le look mi-grunge, mi-vintage y est de rigueur, comme au Brooklyn General Barber Emporium, un salon de coiffure à l'ancienne. Partout, les murs sont couverts de graffitis qui rappellent le New York des années 80. Cependant, avec la flambée de l'immobilier et l'ouverture d'endroits chics, il est à parier que le quartier ne restera pas longtemps underground et accessible.


ny595.jpg



Plus au sud, plus propre et boisé, Park Slope ressemble un peu au Londres victorien. Le quartier s'articule autour de Prospect Park, l'équivalent de Central Park à Manhattan, dessiné par les mêmes paysagistes. Les rues sont bordées de brown-stones , comme à Brooklyn Heights, et rassemblent les intellectuels new-yorkais avec, comme chef de file, le romancier Paul Auster, qui y réside.


2004_10_prospectpark1.jpg




Laurence Ogiela
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Darth Wound
Invité Darth Wound Invités 0 message
Posté(e)

j'ai bien aimé Brooklyn mais je préfère Greenwich village ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
europe Membre 21 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Hi!

Ny c'est ....j'ai pas de mots! I LOVE NY!

Il faut que vous alliez au PS1-MOMA, aux fêtes d'été surtout: pour 10euros vous voyez les éxpos (Olafour Eliasson) et vous danser au rhytme de la musique! C'est parfait.... et oui, tout cela à Brooklyn! J'adore Brooklyn, c'est très undergound!

Bonne soirée

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant