Boeing/Airbus


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
pict_63953.jpg

Fin de la guerre Boeing-Airbus?


12 Janvier 2005-20h05

Etats-Unis et Union européenne se donnent trois mois pour régler le différend.L'objectif est l'élimination totale des subventions aux deux avionneurs.

Une trêve très importante.» Selon Alan Sykes, professeur à l'Ecole de droit de l'Université de Chicago et spécialiste du commerce international, l'accord intervenu mardi en vue de liquider le différend commercial transatlantique Boeing/Airbus est capital «dans le sens que ce conflit implique depuis très longtemps deux compagnies énormes, fleurons de l'Europe et des Etats-Unis». «Les sommes en jeu étaient également très importantes», explique-t-il.L'Union et les Etats-Unis ont conclu un accord de principe sur l'élimination totale des subventions à leurs constructeurs aéronautiques respectifs laissant tomber -pour le moment- la demande d'arbitrage pendante devant l'OMC. Les deux parties se donnent trois mois à présent pour transformer cet accord de principe en traité. «L'objectif est d'éliminer complètement (les subventions), mais il reste beaucoup d'obstacles à surmonter avant que nous puissions atteindre cette étape», a déclaré l'eurocommissaire en charge du Commerce extérieur Peter Mandelson. Et son homologue américain, secrétaire d'Etat au Commerce, Robert Zoellick d'abonder dans le même sens: «Il y a beaucoup de travail à faire si nous voulons réussir à négocier un accord définitif, mais aujourd'hui marque une étape importante pour essayer de mettre fin aux subventions aux grands aéronefs civils.» «Pour la première fois, les deux parties ont admis que le but final était la fin des subventions», a encore estimé Zoellick dans un communiqué.

L'Rappel: les Etats-Unis avaient exigé l'été dernier l'élimination des subventions à Airbus, des prêts remboursables accordés au consortium constitué par la France, l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni à hauteur de 33pc des coûts de développement. Selon les Américains, ces aides acceptables lorsqu'il s'agissait d'aider une industrie «naissante» ne se justifient plus lorsque l'on est, comme Airbus, devenu numéro un mondial. L'Union entendait inclure les aides «opaques» perçues selon elle par Boeing grâce aux contrats militaires conclus avec le Pentagone et la Nasa, qui ont des retombées pour les aéronefs civils, et aux subventions accordées par des pays tiers, comme le Japon, aux programmes de construction d'avions de sa gamme. La Commission évalue ces aides à 23 milliards de dollars depuis 1992.Devant l'impossibilité de trouver un terrain d'entente avec l'UE, Washington avait dénoncé l'accord de 1992 et porté plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC). L'UE avait immédiatement répliqué en faisant de même contre Boeing. Mais «je suis certain que si nous avions été jusqu'au bout de ce combat de gladiateurs, cela se serait terminé par une victoire à la Pyrrhus pour les deux côtés sans résoudre le problème de fond», a expliqué Peter Mandelson.Les Européens, toujours prêts à renégocier l'accord de 1992 mais qui refusent sa dénonciation unilatérale par les Américains, sont désormais confortés dans l'idée que l'appel à l'OMC, lancé par Washington le 6 octobre dernier, était avant tout motivé par des considérations électorales de l'équipe du président George Bush. «Dans l'histoire des disputes commerciales transatlantiques, termine Alan Sykes, il y a une poignée de cas qui ont eu une symbolique particulière comme, par exemple, la guerre des hormones ou les subsides aux exportations. Et le conflit Boeing Airbus fait bien entendu partie de ceux-là.»


Source: La Libre Belgique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

eryx VIP 8 660 messages
Dresseur d'ours‚ 45ans
Posté(e)

La grosse, vilaine, pas belle, crise de jalousie des Américains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant