Aller au contenu

Réunion à l'île Maurice


Messages recommandés

marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
getafpmedia.phtml?id=547810

Réunion de l'Onu à l'île Maurice consacrée aux petits Etats insulaires


10 Janvier 2005-09h00

Les catastrophes naturelles et l'accès au marché mondial seront au centre de la réunion de l'Onu consacrée aux petits Etats insulaires en développement (PEID), qui s'ouvre lundi à l'île Maurice.

Les catastrophes naturelles et l'accès au marché mondial seront au centre de la réunion de l'Onu consacrée aux petits Etats insulaires en développement (PEID), qui s'ouvre lundi à l'île Maurice."Les tsunamis qui ont affecté les pays de la région de l'Océan Indien le 26 décembre permettront de mettre un accent spécial sur le fait que les désastres naturels font partie des problèmes auxquels les petits Etats en développement ont à faire face", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la conférence, Anwarul K. Chowdhury, secrétaire général adjoint des Nations unies."Il s'agira de voir comment la communauté internationale pourra les aider à faire face aux désastres prévisibles et imprévisibles", a-t-il ajouté. L'Onu s'attend à ce que les pays donateurs soient plus généreux envers les PEID après les raz-de-marée, qui ont fait près de 160.000 morts dans l'Océan Indien."Auparavant, le concept de vulnérabilité des petites îles face aux catastrophes naturelles était une idée abstraite pour le grand public et était souvent considéré comme un moyen pour obtenir l'aide étrangère", a expliqué François Coutu, chargé d'information à l'Onu.Mais "les raz-de-marée ont permis de prendre conscience de manière concrète de la vulnérabilité des petits Etats insulaires", bien souvent synonymes pour les Occidentaux de petits paradis terrestres, a-t-il poursuivi."On peut espérer que cela change les choses et que les pays donateurs soient plus prompts à apporter leur soutien aux petits Etats insulaires", a-t-il encore dit, faisant toutefois remarquer que les PEID n'ont pas été parmi les pays les plus touchés par les tsunamis du 26 décembre.Le commerce mondial, également à l'ordre du jour, devrait être la principale pierre d'achoppement des conversations de Maurice. "La difficulté essentielle est liée au commerce", a reconnu M. Chowdhury.

Les petits Etats insulaires réclament un "traitement spécial" au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), lié à leur spécificité, notamment leur insularité et la petitesse de leur économie, a-t-il ajouté.Ils "ont perdu beaucoup de terrain" ces dernières années, car les accords de préférence commerciale accordés à leurs produits d'exportation, sur le marché européen par exemple "n'ont pas pu être renouvelés", a expliqué François Coutu.Les PEID, au nombre de 51, se caractérisent par leur vulnérabilité liée à leur insularité, à la petitesse de leur économie, leur éloignement des principaux marchés et leur dépendance d'un ou quelques produits d'exportation, comme le sucre et la banane.La réunion, tout au long de la semaine dans le nouveau centre de conférence de Port-Louis, doit faire le point sur la mise en oeuvre du Programme d'action de la Barbade, adopté en 1994. Ce programme, consacré au développement durable des PEID, sera remis à jour.En 1994, le programme portait essentiellement sur l'environnement, les PEID étant notamment menacés par le réchauffement climatique et la montée des eaux. Mais depuis, un nombre de nouveaux défis se sont présentés.Outre le difficile accès au marché mondial, les PEID font face à une augmentation inquiétante du nombre de cas de sida. Les Caraïbes sont la région la plus touchée après l'Afrique sud-saharienne.La nécessité de se soumettre aux nouvelles exigences sécuritaires internationales, après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, représente aussi un lourd fardeau pour les PEID, dont l'économie repose souvent sur le tourisme.La réunion de Maurice est le deuxième rendez-vous international consacré aux PEID, un concept né au début des années 90. Une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement, dont le président zimbabwéen Robert Mugabe, y participeront, ainsi que le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan.


Source: La Libre Belgique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

J'aime bien le jeu de mot dans le titre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×