Stratégie militaire en Irak


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
getafpmedia.phtml?id=546724

Le Pentagone veut évaluer la stratégie militaire en Irak


08 Janvier 2005-10h45

Le Pentagone a annoncé l'envoi d'un émissaire en Irak pour évaluer la stratégie militaire américaine dans ce pays déchiré par la violence, alors que le président George W. Bush a réaffirmé la nécessité d'organiser les élections à la date prévue du 30 janvier.


Cet émissaire du secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, est le général à la retraite Gary Luck, a indiqué vendredi un porte-parole du Pentagone, Bryan Whitman. Il disposera d'une petite équipe d'experts.Leur première mission, a-t-il dit, sera "d'évaluer tous les aspects du développement des forces de sécurité irakiennes".Selon le quotidien New York Times, le général à la retraite bénéficiera d'une "extraordinaire latitude" pour étudier tous les secteurs de l'opération en Irak, identifier toute faiblesse et en rendre compte dans quelques semaines dans un rapport confidentiel.Son examen pourra inclure le niveau des troupes américaines et les tactiques adoptées pour contrer les insurgés.Selon un haut responsable militaire américain à Washington, les insurgés sont actuellement en mesure de fabriquer des engins piégés plus puissants."Nous avons noté ces deux dernières semaines que les bombes artisanales fabriquées étaient plus puissantes", a déclaré le général David Rodriguez.

Sept soldats américains avaient été tués à Bagdad jeudi lorsqu'un engin piégé a explosé au passage de leur blindé.Malgré la persistance de la violence, M. Bush a réaffirmé la nécessité d'organiser des élections à la date prévue."Il y aura des élections le 30 janvier. Cela sera un moment historique", a déclaré M. Bush à la presse à la Maison Blanche. Il a indiqué que 14 des 18 provinces irakiennes "apparaissaient relativement calmes" mais que, dans les quatre autres, "les terroristes essaient d'empêcher les gens de voter".Les critiques contre ce calendrier se font toutefois de plus en plus vives aux Etats-Unis, comme en témoigne l'avertissement lancé par Brent Scowcroft, ancien conseiller à la sécurité nationale du président George Bush (1989-1993).Pour lui, "les élections irakiennes, plutôt que de représenter le tournant attendu, pourraient aggraver le conflit".

Par ailleurs, le président français Jacques Chirac a "formellement" déconseillé l'envoi de journalistes français en Irak, après la disparition mercredi à Bagdad de l'envoyée spéciale du quotidien Libération, Florence Aubenas, et de son interprète irakien.Cette disparition provoque une forte inquiétude en France, quelques jours seulement après la libération, le 21 décembre, des deux journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot, retenus en otages durant quatre mois en Irak.Au plan politique, le chef de la liste chiite, donnée favorite pour les élections, Abdel Aziz Hakim, a déclaré que la minorité sunnite devait être représentée dans le prochain gouvernement quel que soit le résultat du scrutin."Que les sunnites aient peu ou beaucoup de sièges au prochain Parlement, nous aurons besoin de la participation de tous" au gouvernement, a déclaré le chef de la liste de la Coalition irakienne.Il s'agit de la prise de position la plus claire jamais formulée par un dirigeant chiite à ce sujet alors que les sunnites, minoritaires, ne montrent pas d'enthousiasme à participer aux élections.Enfin, dans une base militaire du Texas (sud des Etats-Unis), le scandale d'Abou Ghraib a été évoqué lors de la comparution de l'un de ses principaux protagonistes, le soldat Charles Graner, devant une cour martiale.Graner, 36 ans, risque plus de 17 ans de prison s'il est reconnu coupable d'avoir notamment maltraité des détenus irakiens, après la publication de photos le montrant posant auprès d'une pyramide de prisonniers dénudés.



Source: La Libre Belgique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Avec le règne de l'Emirat Islamique au Levant, comment évaluer la stratégie américaine de déstabilisation de feu l'Irak du Baas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Déterrage de fil en cours.

Port du casque obligatoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino26 Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Pourquoi publier un article de 2005 en 2015 ?

Pour nous faire comprendre que rien n'a changé en 10 ans et que la situation est pire qu'avant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Il est, en effet, intéressant d'observer les choses sur la durée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gerinimo Membre 825 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Ouais : on nous prend à chaque fois pour des buses !

Et qu'est-ce qu'on a à foutre en Afghanistan , en Irak , au Koweit , en Lybie , au Mali , en Centrafrique etc .

1/ ça coute cher

2/ en vies humaines aussi

3/ c'est bien connu , quand on fait exploser un régime , que les dominés d'aujourd'hui sont les dominateurs de demain

4/ Au nom de quoi ce serait toujours aux pays occidentaux d'intervenir et pas aux russes aux chinois , aux japonais , aux malgaches , aux moldaves , et autres croato-bulgares ?

Bref , faut qu'on emmerde tout le monde alors que ce serait si simple de les laisser s'entretuer entre eux !

Modifié par Gerinimo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino26 Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Ah bon ? Je pensais qu'ils faisaient parfois quelques incursions chez nous et qu'il était question de maintenir ceux qui ne nous aiment pas chez eux ? Je dois me tromper de sujet... Faut pas m'en vouloir Géronimo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant