Farc : la volte-face stratégique de Chavez


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
hugo-chavez.jpg

Farc : la volte-face stratégique de Chavez


Lundi 09 Juin - 14:14

Hugo Chavez



L'imprévisible dirigeant vénézuélien a encore frappé fort. En appelant les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) à "libérer tous leurs otages sans aucune contrepartie", Hugo Chavez prend le contre-pied de ses détracteurs qui l'accusent de connivence avec la guérilla marxiste.

Muré dans un inhabituel silence depuis plusieurs semaines, le président vénézuélien a lancé son offensive médiatique dimanche, dans son programme hebdomadaire Alo Presidente . "Aujourd'hui un mouvement de guérilla n'a plus de sens en Amérique latine [...], nous autres, nous ne justifions pas, et jamais je ne la justifierai, la présence dans la jungle d'un groupe de personnes, civiles et militaires [comme otages, NDLR]", a-t-il notamment affirmé, concluant par ces mots cinglants : "La guerre de guérilla est dépassée."

Des propos qui tranchent avec le soutien, fréquemment réitéré, d'Hugo Chavez aux Farc. En janvier dernier, le président vénézuélien était à la manoeuvre pour faire retirer la guérilla de la liste des organisations terroristes. Il déclarait alors : "Les Farc et l'ELN ne sont pas des groupes terroristes. Ce sont de véritables armées qui occupent un espace en Colombie, il faut leur donner une reconnaissance ! Les Farc et l'ELN ont un projet politique."



Cyriel Martin
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ca n' empêche pas qu'il les soutienne .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Est-ce vraiment une volte-face?

Il n'a jamais soutenu les FARC, même si les idées peuvent être poches, les moyens utilisés ont toujours été diamétralement opposées.

Certainement plus opposés que les pays occidentaux pour qui le rapt a toujours été une seconde nature pour éliminer des prioblèmes ou faire pression : Ben Barca par exemple ou les prisonniers de Guantanamo qui sont tous des otages...

Nos médias cherchent encore à salir celui qui essaye de faire sortir son pays de la misère que le FMI et la Banque Mondiale soutenu par les USA l'ont plongé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant