World Music

Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Très beau, tout ça! :snif:

Petit ajout...

Traditionnel yemenite - Noa

Ray of light - Noa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

JoGideon Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Vraiment bien Noa.. :snif:

Et Lorrena Mc Kennitt, personnellement, je m'en lasse pas...

Je me tourne, maintenant, vers l'Opéra de Pekin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:snif: Voilà, c'est le genre d'opéra auquel j'ai eu le plaisir d'assister (2è vidéo), c'est génial! Le jeu de manches est très important... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoGideon Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Restons en Chine avec un jolie Danse du Lion..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

Jarabe de Palo pour ne pas oublier l'Espagne. Groupe de "rock latino".

Ce qui a déclenché le coup de foudre est:

Dos dias en la vida

La Flaca

Celle-là je l'adore: El lado escuro

Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ilan Membre 3 052 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)
Jarabe de Palo pour ne pas oublier l'Espagne. Groupe de "rock latino".

Ce qui a déclenché le coup de foudre est:

Dos dias en la vida

La Flaca

Celle-là je l'adore: El lado escuro

C'est super simpa, je connaissais pas :snif:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sunbati Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

Salut à tous, après une petite période d'absence ( vive les partiels !! :snif: ) me revoici :snif: :

Donc comme promis quelques morceaux de Oum Kalthoum, La diva arabe :

Oum kalthoum est la plus grande chanteuse arabe de tous les temps. En 1967, le Figaro a écrit d'elle : "La Callas, plus Edith Piaf, plus Mahalia Jackson et l'on aurait à peine une petite idée de ce que représente Oum Kalsoum"

Petit aperçus vocale, de La Diva lors d'un concert à Rabat (maroc), ( extrait de reportage de la BBC ) :

Oum Kalthoum - Al Atlal ( Les ruines ) ( version longue 1h00 ) ( traduction en bas )

Traduction en français :

Ya fouaadi, la tassal ayna el haoua

Kana sar'han min khayalin fahaoua

Is'kini ouachrab aâla atlatlihi

Ouaroui aânni ¿talam eddamoue raoua

Kayfa dhak el ¿houbbou amsa khabaran

oua ¿hadithan min a'hadithi el djaoua

é mon c¿ur, ne demandes pas où est passé l'amour

Il n'était qu'un château de mirages et s'en est allé

Sers-moi et bois en souvenir de ses ruines

Et racontes-moi tant que mes larmes couleront

Comment cet amour est devenu une légende

Et mots (exemplaires) de l'amour passionnel

Lastou ansaak oua ¿akad aghraytani

Bifamin ¿aadhbi el mounadati ra'ki'k

Oua yadin tamtaddou na'houi ka yadine

Min khilal el maoudji mouddate li ghari'k

Oua bari'koun yadhmaou essari lahou

Ayna fi ¿aynayka dhayyaka el bari'k

Je ne pourrais t'oublier car tu m'as séduite

Par ta bouche aux appels doux et élégants

Et d'une main qui se tendait vers moi telle la main

tendue à un naufragé à travers les vagues

Et un éclair qui mettrait le voyageur solitaire en confiance

Y a-t-il semblable à cet éclair venant de tes yeux ?

Ya ¿habiban zourtou yaouman aykahou

¿taira ecchaou'ki oughanni alami

Lak ibtaou el moudilli el mouniïmi

Oua tadjanni el ¿kadiri el mou'htakimi

Oua ¿hanain laka yakoui adhlouiï

Oua athaouani djamaratoun fi dami

é mon amour, j'ai un jour visité le nid

De l'oiseau du désir ardent pour lui chanter ma douleur

Tu as la nonchalance de l'amoureux généreux

Et la cruauté du puissant qui trône

Pourtant ma tendresse pour toi me brûle les côtes

Et les secondes sont comme des braises dans mon sang

Aâ'tini ¿hourryati oua'tli'k yadayya

Innani aâtaytou ma astab'kaytou chay'a

Ah min ¿kaydika adma maâssami

Lima oub'kih ouama ab'ka aâllaya

Ma a'htifadhi bi ¿ouhoudine lam tasounha

Oua illa ma al asrou oua addounnya ladaya

Donnes-moi ma liberté et lâches mes mains

J'ai tout donné et il ne me reste plus rien

Ah ! par ton emprise mon poignet saigne

Pourquoi ne pas l'épargner et rester comme je suis

Il ne me reste plus qu'à garder (en souvenir)

mes promesses que tu n'as pas respectées

Sinon le monde ne serait pour moi qu'une prison

Ayna min aâyni ¿habiboun sa'hiroun

Fihi ¿izzoun oua djalaloun oua ¿hayae

Ouathi'kou el khoutouati yamchi malakan

Dhalimou el ¿housni chahiyyou el kibriyae

¿aâbi'kou essi'hri ka anfasse errouba

Sahimou ettarfi ka ahlam el massa

Ya-t-il pareil à mes yeux que mon amoureux qui envoute

En lui il y a grandeur majesté et pudeur

Il marche comme un ange d'un pas assuré

Injuste envers la bonté et s'inclinant devant les arrogants

Aux parfums ensorcelants comme les essences des fruits

Aux yeux charmeurs tels les rêves du soir

Ayna minni majlissoun anta bihi

Fitnatoun tammat sanaane oua sana

Oua ana ¿houbboun oua ¿kalboun haimoune

Oua farachoune ¿hayroune minka dana

Oua min echhaou'ki rassouloun baynana

Oua nadimoun ¿kaddama el kassa lana

De quelle partie en moi tu régentes

La discorde qui va d'étincelle en étincelle

Et moi qui ne suis qu'amour errant

Une couche tourmentée qui se rapproche de toi

Du désir ardent un messager s'est mis entre nous

Un compagnon de boisson (commensal) nous tendit le verre

Hal raâ el houbbou soukara mithlana

Kam banayna min khayalin ¿haoulana

Oua machayna fi ¿tari'kine mou'kmirine

Tathibou el far'hatou fihi ¿kablana

Oua dha'hikna dhi'hkata tiflayni maâne

Oua aâdaouna fa sabi'kna dhillana

A-t-il vécu l'amour dans l'ivresse comme nous

Combien de mirages avons-nous construit autour de nous

Nous avons marché sur le chemin éclairé par la lune

Où la joie nous précédait

et nous avons ri ensemble comme deux enfants

Avons couru et dépassions nos ombres

Oua antabahna baâda ma zala erra'hi'k

Oua afa'kna layta anna la noufi'k

Ya'kdhatoun ta'hat bi a'hlami il kara

Oua taoualla ellayl oua ellailou sadi'k

Oua idha ennourou nadhiroun taali'oun

Oua idha el fadjrou mou'tilloun kal'hari'k

Oua idha eddounia kama naârifouha

Oua idha al a'hbabou kouloun fi tari'k

Et nous nous sommes ressaisis quand le nectar fut épuisé

Et nous nous sommes réveillés ah si l'on pouvait ne pas se réveiller

Un réveil qui nous a sortis du rêve de la somnolence

Et la nuit s'empara de nous et la nuit est un compagnon

Alors la lumière éclatante se leva

Alors l'aurore apparut comme un feu

Alors la vie suivit son cours

Alors chaque ami prit son chemin

Ayouha essahorou taghfou

Tadhkourou el ¿ahda oua tas'hou

Oua idha ma iltaama djour'hou

Djadda bi etidhkari djour'hou

Fa taâllam kayfa tansa

Oua taâllam kayfa tam'hou

Eh toi le noctambule qui s'assoupit

Tu marmonnes ta promesse et te réveilles

Si une plaie se ferme

Le souvenir en fera revivre la blessure

Alors apprends à oublier

et apprends à effacer

Ya ¿habibi koullou chayïn bi'kadha

Ma bi aydina khouli'kna touaâssae

Roubbama tadjma'ouna a'kdarouna

Dhata yaoumin baâda ma aâzza elli'ka

Fa idha ankara khillou khillahou

Oua tala'kayna li'kaa el ghouraba

Oua madha koullou chayiin ila ghayatihi

La ta'koul chiina fa inna el ¿hadha chaa

é mon amour toute chose est liée au destin

Nous n'y pouvons rien et avons été créés faibles

Peut-être que nos destins nous réuniront

Un jour après la langueur

Si d'aventure les amoureux se renieront l'un l'autre

Et nous nous rencontrerions comme des étrangers

Et toute chose suivra son cours

Ne dis pas que nous l'avons voulu ce n'est que le destin qui en a décidé

Oum kalthoum - Inta Omri :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:snif: Comme elles sont belles et passionnées, ces paroles! A l'égal de celles des poètes arabes anciens... ;)

Et magnifique voix que celle de Oum Kalsoum! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

World music jazzy...

Avec Somi. Un enchantement d'écouter sa voix, ici en swahili... :snif:

Ingele - Somi

Ulale malaika wangu - Somi

( percussions: Daniel Moreno) :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
milton1.jpg

Milton Nascimento: la voix de Dieu


Vendredi 13 Juin - 10:05

Mythe brésilien au timbre d'exception, Milton Nascimento revient pour célébrer la bossa en compagnie du Trio Jobim



«Si Dieu chantait, sa voix serait comme celle de Milton.» L'hommage vient de haut. Il est signé par Elis Regina, l'une des plus grandes et plus populaires artistes que la musique brésilienne ait connues durant la seconde partie du XXe siècle. Mais s'il est un chanteur qui mérite ce genre d'éloge, c'est bien Milton Nascimento.

Voilà plus de quarante ans que cet explorateur du son distille une musique exceptionnelle et trop vivante pour se laisser enfermer dans un registre unique.





Son parcours est, à l'image de sa carrière, bouleversant, solaire et magnifique: né en 1942 à Rio de Janeiro, Milton se retrouve orphelin à l'âge de 3 ans.

Mais, grâce aux patrons de sa mère qui s'empressent de l'adopter, il vit une enfance heureuse dans l'Etat de Minas Gerais et apprend seul à jouer de divers instruments. Vers la fin des années 1950, comme la plupart des musiciens qui vont hisser les couleurs du Brésil bien au-delà des frontières de l'Amérique du Sud, le jeune est chamboulé par la bossa-nova, cette musique irrésistiblement sensorielle qu'un certain João Gilberto vient d'inventer du côté d'Ipanema.







Jean-Philippe Bernard
Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
photo_1213447170236-1-0_article.jpg

Le virage rock de la chanteuse malienne Rokia Traoré


Samedi 14 Juin - 17:55

La rythmique balafon-calebasse-n'goni remplacée par une basse-batterie, des guitares électriques parfois psychédéliques: Rokia Traoré s'éloigne sur son nouveau disque et plus encore en concert de la tradition malienne pour épouser une pulsation rock et certains accents blues.



"Je suis définitivement moderne", a déclaré à l'AFP Rokia Traoré, qui, après un concert complet mardi à La Cigale va se lancer à l'assaut des festivals d'été: Le Cannet des Maures (5 juillet), Tarnos (19), Arles (22), Lyon (29), Perpignan (30), Namur (Belgique, 2 août), Budapest (14 août).

Puis elle sera de retour à Paris pour trois concerts à l'Alhambra les 14, 15 et 16 novembre.




Cinq ans après "Bowmboï", où le changement commençait déjà à se faire sentir par rapport à ses deux premiers disques où elle recomposait les musiques traditionnelles maliennes, son nouvel album "Tchamantché" ("La recherche de l'équilibre") constitue une évolution majeure.

"Le son, l'orchestration avec trois guitares électriques, une rythmique basse-batterie-n'goni, n'a rien à voir avec une orchestration balafon-calebasse-n'goni", explique la chanteuse de 34 ans. "En même temps, il fallait que ça reste moi, que je puisse assumer ce changement là", poursuit une musicienne qui ne s'"interdit pas l'évolution" et pour qui "faire des albums et évoluer artistiquement" est ce qui l'intéresse.




"Le travail sur cet album, le choix des musiciens, tout cela m'a pris beaucoup de temps", raconte Rokia Traoré, qui avoue être passée par des périodes de doutes.

"Seb (Sébastien Martel, le guitariste de M, ouvert sur divers univers musicaux) est venu. Ce que j'attendais de lui, c'était des tenus d'accords juste colorés par endroits", raconte-t-elle.




AFP
Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
ramzy.jpg

Hossam Ramzy


Né au Caire, Hossam Ramzy commença la musique alors qu'il n'avait que trois ans, âge auquel il reçut son premier tambour, un tabla égyptien. Sa passion et son talent pour la percussion ne passa pas inaperçu au sein de sa famille qui lui donna la chance d'étudier sous la houlette des meilleurs professeurs de musique du Caire. Il vécut plus tard en Arabie Saoudite, ce qui lui permit de rencontrer de nombreuses tribus bédouines. cette expérience permit au jeune Hossam d'explorer les racines même de la musique du Moyen-Orient.


Au milieu des années 70, Hossam émigra en Angleterre, où il connut un franc succès en tant que percussionniste de musique Jazz, jouant aux côtés d'artistes renommés comme Andy Sheppard et Geoff willams. Cependant; il revint rapidement à son point de départ et à son premier amour, les tambours égyptiens et les rythmes vibrants du moyen-Orient. Il s'attacha alors à créer de nouvelles dimensions musicales avec un son qui a déjà donné naissance à une centaine d'albums à succès international

Suite

Source: sitemusiquealhambra.free.fr


Je ne dirai qu'un seul mot: incontournable





Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoGideon Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Petit plaisir perso qui, je trouve, a sa place ici....

Bernard Lavilliers - Noir et Blanc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoGideon Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Salut à tous,

Je viens de trouver sur le net un morceaux de oud qui faut absolument voir, j'en dis pas plus à vous de voir :snif:

Sympa ce morceau Sunbati..

Je lui trouve un petit air de famille avec ce morceau de

Daivis Dvareckas - Pilies Mené

Je rajoute un sertaki, juste pour le plasisir de revoir cette scène mémorable de Zorba le Grec..

Et cette SPLENDIDE version live muli instrumentale ( il y a même du Oud :snif: )...

Moi, un morceau comme ça... Ca me transporte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

C'est en écoutant ce genre de musique que je comprends l'étre ressenti par Roquentin dans la Nausée... 8 minutes et 14 secondes de bonheur:

Voilà pourquoi, entre autres, je regrette de ne pas être né plus tôt, j'aurais pu assisté à un concert des Afro-Cuban stars :snif: Pour ceux qui restent sur leur faim du petit air entre 4'30'' et 5'00'', il s'agit de

, écrite à l'origine pour Pajama Game en 1953, et reprise dans Snatch :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoGideon Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
C'est en écoutant ce genre de musique que je comprends l'étre ressenti par Roquentin dans la Nausée... 8 minutes et 14 secondes de bonheur:

Voilà pourquoi, entre autres, je regrette de ne pas être né plus tôt, j'aurais pu assisté à un concert des Afro-Cuban stars :snif: Pour ceux qui restent sur leur faim du petit air entre 4'30'' et 5'00'', il s'agit de

, écrite à l'origine pour Pajama Game en 1953, et reprise dans Snatch :snif:

De même que le Sertaki ( du post précédent ) a été repris dans le cultissime Arnaque Crime et Botanique ( Lock Stock and two smoking Barrels )...

Voir topic extraits ciné culte.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ongakuzuki Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je me permets moi aussi de poursuivre votre tour du monde et de vous emmener au Japon.

Yaneka est un duo né en février 2005 et formé de la chanteuse Chiyako et de son frère Yuichiro qui s'occupe de toute la partie instrumentale.

Leur musique est une fusion entre de la musique traditionnelle japonaise et des sons plus européens. Ce genre musical unique est appelé Bohemian Rock.

Les activités de ce groupe ne se limitent pas au Japon. En effet ils ont notamment joué en tête d'affiche au J-Music Festival qui se déroulait le 29 mai 2008 à Villeurbanne, et plus récemment au festival Standon Calling qui se tenait du 1er au 3 août 2008 à Londres .

Leur premier album, Roots, est déjà disponible en France, et le second, You're Free, devrait sortir d'ici peu.

Quelques titres sont en écoute sur leur Myspace :

http://www.myspace.com/yaneka

Et pour plus d'infos, leur site officiel :

http://www.yaneka.com/

En espérant vous avoir fait découvrir ou redécouvrir un groupe qui vous plaira !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoGideon Membre 6 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Hello Onga.. Désolé pour le retard de ma réponse....

Très bon Yaneka.. :snif:

Petit up avec Altitud..

Pour la petite histoire, il s'agit d'un petit groupe de rue vraiment sympathique..

Pas de vidéo malheureusement.. J'ai juste mis une image sur un morceau de leur cd....

Camino del Inca.. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hydromel Membre 433 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Fela Kuti (créateur de l'afrobeat) était un chanteur, musicien, et homme politique au Nigéria . Il s'est battu contre la dictature militaire, contre la corruption, contre la misère . (ce qui lui a valu quelques années de prison !) . Il est décédé en 1997.

"Trouble sleep ; Yanga wake am"

Aujourd'hui, ses enfants ont pris la relève ...

Femi Kuti est lui aussi très engagé à travers ses chansons et défend l'idée d'une Afrique unie . Il tourne régulièrement en France .

"Dem Bobo"

Seun Kuti, le plus jeune de la famille, a sorti en 2008, accompagné par le groupe de son père (Egypt 80), un album intitulé "Many things" .

"Many things"

:smile2:

Modifié par Hydromel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Jah Cure jamaique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant