Appel de l'Onu à tenir les engagements


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
getafpmedia.phtml?id=543955

Raz-de-marée en Asie: appel de l'Onu à tenir les engagements, mobilisation diplomatique


05 Janvier 2005-8h40

L'Onu a appelé la communauté internationale à tenir ses engagements à aider les victimes des tsunamis de l'océan Indien


L'Onu a appelé la communauté internationale à tenir ses engagements à aider les victimes des tsunamis de l'océan Indien, dont le bilan atteignait mercredi près de 146.000 morts, tandis qu'une conférence consacrée à la catastrophe se préparait à Jakarta où le chef de la diplomatie américaine Colin Powell est arrivé. "Donnez l'argent que vous avez promis", a lancé mardi le coordinateur de l'aide humanitaire de l'Onu, Jan Egeland, indiquant que le total des promesses de dons se situe "bien au-delà" de deux milliards de dollars. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), évaluant à 500.000 le nombre de blessés, a dit craindre une "catastrophe sanitaire" si l'accès à l'eau potable n'est pas rétabli rapidement dans les régions du littoral de l'océan Indien ravagées par les raz-de-marée du 26 décembre.

En Indonésie, le pays qui a payé le plus lourd tribut aux tsunamis du 26 décembre, avec 94.200 morts dans le nord de l'île de Sumatra, la fermeture pendant quinze heures de l'aéroport de Banda Aceh, centre névralgique de l'acheminement de l'aide, a porté un nouveau coup aux efforts des secouristes.
Un accident mineur provoqué par un buffle errant sur la piste d'atterrissage a suffi à perturber pendant une journée le gigantesque pont aérien qui dessert Sumatra.Au Sri Lanka, des pluies diluviennes ont de nouveau bloqué l'acheminement de l'aide. Un seul hélicoptère de l'armée a pu livrer des vivres mardi dans l'est de l'île, la zone la plus touchée par les tsunamis avec 8.000 des plus de 30.000 morts enregistrés dans le pays.Les Nations unies ont estimé mardi à environ 780.000 le nombre de personnes déplacées au Sri Lanka, tandis que les autorités de Colombo établissent ce chiffre à plus de 860.000.En Inde, le ministère de l'Intérieur a annoncé que les communications et les principales routes des Etats du sud touchés par les raz-de-marée étaient rétablies et les ports opérationnels.Au Tamil Nadu, l'Etat le plus atteint, "les opérations de secours se poursuivent", a précisé le ministère.

Sur le littoral africain, plus de 54.000 personnes ont besoin de secours immédiats en Somalie, a affirmé mardi l'Onu en lançant un appel à une aide de 13,1 millions de dollars pour ces victimes. Sur place, les secours sont entravés par le manque d'infrastructures dans ce pays de la Corne de l'Afrique ravagé par plus de douze années de guerre civile.La puissance logistique des armées de nombreux pays se déployait progressivement pour aider les populations frappées par les tsunamis.Le ministère japonais de la Défense a ainsi annoncé mercredi que Tokyo allait dépêcher 700 à 800 soldats dans les pays dévastés, soit le plus gros contingent militaire nippon jamais déployé pour des opérations de secours.Les militaires des pays engagés dans l'acheminement de l'aide estiment qu'à court terme, l'hélicoptère reste le moyen de transport privilégié pour atteindre les zones sinistrées.A cet effet, le porte-hélicoptères français Jeanne d'Arc a quitté mardi Djibouti pour le nord de Sumatra, pour une mission d'aide médicale d'urgence.

De leur côté, les Etats-Unis ont indiqué mardi qu'ils prévoyaient de doubler le nombre d'hélicoptères déployés en Asie du Sud pour apporter les secours, en le portant à environ 90.Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell est arrivé mardi à Jakarta, où doit s'ouvrir jeudi un sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean), qui sera élargi à d'autres Etats et institutions internationales. La réunion sera consacrée aux moyens de faire face aux conséquences du désastre.M. Powell a estimé que les 350 millions de dollars d'aide promis par les Etats-Unis vont "donner au monde musulman et au reste du monde l'occasion de prendre la mesure de la générosité américaine".Jusqu'ici, le principal contributeur à l'afflux sans précédent d'aides publiques mais aussi privées reste le Japon avec 500 millions de dollars promis.A Berlin, des sources proches du gouvernement ont indiqué mardi que l'Allemagne allait porter son aide à la reconstruction des pays touchés à 500 millions d'euros (668 millions de dollars).Le chancelier allemand Gerhard Schroeder a confirmé mardi soir à la télévision l'augmentation massive de l'aide allemande, mais n'a pas voulu donner de chiffre exact.Auparavant, la Commission européenne avait annoncé que l'Union européenne et ses Etats membres avaient promis à ce jour 436 millions d'euros d'aide, dont 267 millions déjà engagés formellement.

La Grande-Bretagne a quant à elle annoncé mardi qu'elle allait proposer au G8, le groupe des pays les plus industrialisés, d'établir un "moratoire immédiat" sur la dette des pays ravagés.Les membres du G8 et du Club de Paris, outre leurs contributions matérielles, semblent disposés à alléger ou rééchelonner rapidement la dette des pays touchés par le séisme.Plusieurs pays --Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, France et Canada-- se sont déjà prononcés en faveur d'un moratoire. Colin Powell a de son côté jugé que "l'allègement de la dette est quelque chose que la communauté internationale doit prendre en considération".L'Indonésie a appelé mardi les pays industrialisés à n'assortir d'aucune condition un éventuel moratoire sur la dette extérieure des pays victimes des tsunamis.Malgré les aides massives, les énormes difficultés logistiques et l'ampleur des destructions contrarient sans cesse la progression des secours. Des milliers de personnes sont encore portées disparues et le bilan final ne sera probablement jamais connu.Des plates-formes spécialement aménagées commençaient à accueillir des hélicoptères chargés de cargaisons d'aide sur la côte ouest de la province d'Aceh, dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra. Environ un million de personnes sont dépendantes d'une aide extérieure pour se nourrir dans cette région, selon les Nations unies.

La quête des disparus se poursuivait en Thaïlande, où les raz-de-marée ont fait plus de 5.200 morts. Arrêtées dans l'île touristique de Phuket, les recherches se concentraient sur la province de Phang Nga, la plus sinistrée du pays.Le bilan en Inde s'élevait mercredi à 15.694 victimes dont quelque 6.000 disparus sans doute morts, des chiffres en hausse par rapport aux dernières données fournies par le ministère de l'Intérieur.Avec l'avancée des travaux d'enregistrement auprès de leurs autorités nationales de
qui avaient initialement manqué à l'appel mais ont été confirmés sains et saufs, l'espoir s'amenuisait de retrouver vivants d'autres touristes portés disparus.Les autorités américaines ont indiqué mardi qu'elles travaillaient sur "un peu plus de 4.000 demandes de renseignements" concernant la situation de ressortissants américains après les raz-de-marée, soit environ un millier de moins que la veille.

Pour l'Autriche, le chancelier Wolfgang Schuessel a exprimé la crainte qu'outre les dix morts confirmés, son pays ait perdu quelque 400 ressortissants dans les raz-de-marée.Le président suisse Samuel Schmid a quant à lui déclaré mardi que "plusieurs centaines de Suisses ont perdu la vie" dans la catastrophe, alors que le précédent bilan suisse faisait état de 23 morts.Les autorités allemandes, qui comptaient pour leur part 60 morts, maintenaient à "plus d'un millier" le nombre des touristes allemands portés disparus dans les zones sinistrées.


Source: La Libre Belgique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

PLISKIN Membre 1 046 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

2 milliard d'¿ mais bon combient vont il recevoir reelement... pcq savez vous combien a réelement recu l'iran apres le tremblement de terre.... 20% de ce qui a été promis

apres ca on ce demande ou vas l'argent et on entends kofie hanan qui... un peut louche tout ca ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant