Devenir AMP


Invité MoUtOnCaNaRd
Invité MoUtOnCaNaRd Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour a tous...

je souhaite devenir amp (assistante médico psychologique)

j'ai une licence de psycho (ainsi qu'une année de plus de niveau), mais j'ai tout de meme peur des ecrit qui arrivent tres vite....

ce qui m'effraie, c'est que l'on nous demande notre opinion sur des sujets tres vif (euthanasie, peine de mort, etc...)...

je ne sais pas que faire...je suis quelqu'un d'entier...

dois-je dire ce que je pense...ou y a t'il une "bonne façon" de penser???

Merci à ceux qui pourrons me répondre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité MoUtOnCaNaRd
Invité MoUtOnCaNaRd Invités 0 message
Posté(e)

Le topic plus gros bide!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flex VIP 4 909 messages
Nettoyeur‚ 36ans
Posté(e)

A mon avis tu essayer de détourné la question

Genre la patiente te demande l'euthanasie: premièrement, cette personne semble souffrir énormément et il est possible que son traitement ne soit pas ou peu efficace, il faut peu être étudier ça... blabla

Eviter l'avis direct car tu ne connais pas les convictions des personnes qui te lisent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MoUtOnCaNaRd
Invité MoUtOnCaNaRd Invités 0 message
Posté(e)

Merci pour ce petit conseil...mais comment etre sur de ne pas trancher...

j'ai peur... mais bon...!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

je pense que le plus sur, dans ce cas là, c'est dire que tu ne sais pas comment tu réagirais alors dans le doute tu en parlerais à ton supérieur hiérarchique direct :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MoUtOnCaNaRd
Invité MoUtOnCaNaRd Invités 0 message
Posté(e)

oui mais la il agit pas de ca....

disont que cash il te demande ce qu TU pense de La peine de mort , de l euthanasie ou encore d un autre sujet houleux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Devant ce genre de question j'ai vraiment vu toutes les réactions. J'ai été confronté quelques fois à ce problème (fin de vies et demande active de la famille d'abréger les souffrances, douleur). Je n'ai moi même pas trouvé les mots justes et je pense qu'ils n'existent pas vraiment.

Pour ma part, je pense qu'il y a une certaine démarche à adopter:

1- Ce que la patient sait ou pense

2- Ce qu'il est prêt à entendre

3- Une première remise en question ou confirmation de ses affirmations

4- Temps de réflexion

Ca a l'air très simple comme ça et savoir ce qu'un patient est prêt à entendre c'est pas une mince affaire mais honnêtement, il n'y a que l'expérience qui joue dans ce genre de situation.

Pour le moment, il ne faut pas trop t'impliquer et montrer vraiment que par exemple tu trouves l'euthanasie révoltante. Tente de rester toujours très distante et petit à petit tu mettra par toi même des barrières.

Je ne sais pas si ma réponse correspond à ce que tu attends si ce n'est pas le cas, pourrais-tu préciser les situation qui t'ont parru délicates. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MoUtOnCaNaRd
Invité MoUtOnCaNaRd Invités 0 message
Posté(e)

et si je ne trouve pas l'euthanasie révoltante????

je dois mentir.?? il est là mon probléme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Faire passer tes idées, oui mais le patient n'est pas là pour un débat ethique. Je ne sais pas exactement les situations auxquelles tu fais face mais si tu es en désaccord avec le patient, il faut avant tout être le plus objectif possible: il veut une euthanasie, et bien non car avant tout la médecine ne cautionne pas ces attitudes même s'il souffre profondément, il y a toujours des moyens de calmer la douleur.

Je ne sais pas si tu vois où je veux en venir mais nous ne sommes pas là pour faire mourir les gens.

D'un point de vue personnel, j'ai eu quelques fois à faire face à ce genre de situation et j'avoue avoir mis mes convictions de coté. Je le répète, ce n'est qu'à force de pratique que tu pourras faire passer tes propres idées avec douceur, sans forcément te heurter dans un débat sans fin avec le patient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ossiane
Invité ossiane Invités 0 message
Posté(e)

Moi je pense que tu dois rester honnête avec toi même,tu as des convictions,opinions,que tu dois assumer et argumenter s'il le faut,ça ne veut pas dire que tu les appliqueras car tu feras parties d'une équipe et qu'il y aura des responsables

hiérarchiques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MoUtOnCaNaRd
Invité MoUtOnCaNaRd Invités 0 message
Posté(e)

Merci myeline...le message passe....je vois ou tu veux en venir...

enfin merci a toutes les deux vous m'aidez....ouf...j'ai cru que personne ne s'en interesserais...mais là déjà c'est plus clair...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant