Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

les emeutes a Lhasa


Messages recommandés

mathieuchen Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 32ans
Posté(e)

Comment un pays gouverné selon les lois pourrait-il permettre la violence criminelle ?Depuis le 14 mars, il s'est produit à Lhassa et dans d'autres régions tibétaines des actes de violence inouïe perpétrés par un petit nombre d'émeutiers et de malfaiteurs à l'encontre de personnes innocentes sans moyen de défense. Ces actes de violence, de destruction, de déprédations, de pillage et d'incendie constituent un spectacle effrayant, terrible, terrifiant et terrorisant. Toute personne honnête, de bonne foi et de bonne conscience ressent une grande indignation et une sainte colère à l'endroit de ces individus sinistres, dangereux et sans état d'âme, éprouve un profond sentiment d'affection, de compassion et d'apitoiement pour les victimes innocentes et se sent soulagé et satisfait en apprenant que le gouvernement a décidé de traiter ces incidents d'après les lois.

Malgré que de plus en plus de preuves sont accumulées et que la vérité éclaté au jour, mais la clique du Dalai Lama continue à profiter de toute occasion pour fabriquer et forger de toutes pièces des mensonges et des calomnies et pour déformer et falsifier les faits. Elle confond le vrai et le faux et fait passer le noir pour le blanc. La dite clique et certains médias occidentaux font tout leur possible pour blanchir, disculper et innocenter les malfaiteurs et les criminels et leurs actes de violence, de destruction, de pillage et de meurtre sont appelés « manifestation de protestation pacifique de masses populaires », alors que les mesures prises d'après les lois par le gouvernement chinois en vue de traiter et de régler ces actes criminels sont devenues au contraire des mesures pour « attiser les conflits nationaux ».

Toutefois, il est difficile de dissimuler et de camoufler les actes de violence, de destruction et d'assassinat et les mensonges ne peuvent être changés en vérité.

Peu de temps après l'incident du 14 mars, la police a perquisitionné plusieurs temples et monastères, dont les moines ont fomenté les troubles et ont incité les gens à commettre des actes de violence, de destruction, de pillage et d'incendie, et y ont découvert une grande quantité d'armes offensives, dont 178 pistolets et fusils, 13.013 cartouches, 359 sabres et couteaux, 3.504 kilos d'explosifs, 19.360 détonateurs et deux grenades. En voyant toute cet arsenal d'attaque, toute personne bienveillante et sincère peut discerner la réalité de l'incident du 14 mars et conclure qu'il n'est aucunement une « manifestation pacifique » et au contraire qu'il est un acte criminel de violence et de destruction.

Que pourrait-on encore conclure avec les chiffres suivants : lors de l'incident du 14 mars, 18 personnes innocentes ont été ou bien brûlées vives ou bien tuées à l'aide de sabre ; 382 personnes ont été blessées dont 58 gravement ; les malfaiteurs ont allumé plus de 300 incendies ; à Lhassa, 908 boutiques, 7 écoles, 120 maisons et 5 hôpitaux ont été incendiés et détruits ; dix agences de banque et points financiers ont été attaqués, pillés et détruits et au moins une vingtaine d'édifices publiques ont été saccagées, pillées, incendiées, rasées, complètement détruites et sont devenues des ruines ; 84 voitures et véhicules ont été saccagés, brûlés et détruits. Les pertes en biens de toute la ville sont estimées à 250 millions de yuans. Alors, on se demande pourrait-il y avoir dans notre monde un pays qui appelle ce genre d'actes de violence « une manifestation de protestation pacifique » ? Et y-aurait-il un gouvernement qui pourrait ignorer et rester indifférent devant de tels actes et laisser les criminels les perpétrer sans intervenir ?

Les faits démontrent que les crimes du 14 mars ont non seulement occasionné de graves pertes aux gens de nationalité han et d'autres ethnies, mais également aux Tibétains eux-mêmes. Parmi les tués, on remarque trois victimes de nationalité tibétaine. Pour faire face à ces actes de violence, les gens de diverses nationalités, que ce soit tibétain, han ou autres ethnies, ils se sont unis pour combattre ensemble les criminels auxquels ils nourrissent une haine implacable. Ils se sont entraidés en bravant la mort et ont uni leurs efforts pour protéger leurs familles et leurs maisons. Un médecin tibétain, qui protégeait farouchement un enfant han, a été agressé et battu férocement et a reçu des blessures graves sur tout son corps. Une femme han, qui protégeait deux enfants tibétains, a été blessées sérieusement et elle est estropiée maintenant. Ce sont évidemment des actes criminels qui nuisent, portent atteinte et mettent en danger la vie et les biens de toutes les nationalités, et on ne comprend pas pourquoi la clique du Dalai Lama change leur nature et les appelle « protestation pacifique » et les mesures prises pour les régler « des mesures susceptibles d'attiser les conflits nationaux » ?

Ces agissements pernicieux et criminels ont provoqué une violente indignation de la part de toutes les nationalités du pays, qui demandent au gouvernement de les punir d'après les lois et cela est le désir de toute la population du pays, y compris la population tibétaine. La Constitution chinoise stipule qu'« aucune organisation et qu'aucun individu ne doit avoir des privilèges qui outrepassent la Constitution et les lois » et que tous les citoyens sont égaux devant la loi. Les criminels qui violent les lois en commettant des actes de violence, de destruction, de pillage et de meurtre ont gravement transgressé aux lois de la République populaire de Chine et ont porté atteinte sérieusement à l'ordre public normal au Tibet. Aucune société civilisée ne permettra et n'autorisera ce genre d'actes et aucun gouvernement responsable ne doit s'incliner et céder ou bien rester indifférent et rester les bras croisés devant de tels actes.

L'application de la loi est une condition principale du maintien de l'ordre public et elle constitue la base fondamentale de la civilisation ainsi que la garantie de la vie heureuse et du bonheur du peuple. En cas où l'on tolère et se montre indulgent envers la transgression des lois et à l'égard des actes de violence, alors ce serait non seulement une atteinte à la loi et une profanation à la civilisation, et ce serait encore plus une grave violation des droits sacrés de l'ensemble du peuple. Le jugement d'après la loi des criminels est un principe fondamental reconnu universellement par la communauté internationale, car il constitue le seuil limite qu'une société civilisée doit insister et également les exigences nécessaires d'un Etat gouverné d'après la loi qui désire préserver et défendre la légalité.

En faisant fit de la loi et en employant la violence pour réaliser son intention de séparation et d'indépendance, la clique du Dalai Lama a toujours utilisé ces moyens pour atteindre son objectif. Mais lorsque ce genre d'acte de violence est condamné par le monde entier, celle-ci commence alors à changer de tactique et adopte d'autres moyens. Elle ne recule devant aucun moyen pour arriver à ses fins et c'est alors qu'elle blanchit la violence en l'appelant « manifestation pacifique », disent que les actes d'indépendance sont des « conflits nationaux », que l' « indépendance tibétaine » est une voie neutre » et change son « anxiété politique » en « anxiété culturelle », ce afin de semer la confusion, d'induire l'opinion publique en erreur et de duper les autres en jetant de la poudre à leurs yeux.

Cependant, dans notre monde actuelle hautement informatisé et devant l'histoire et les faits, la tentative d'utiliser « la paix » pour camoufler « la violence », d'employer « les jeux de mots » pour cacher la nature de séparation et d'indépendance et même de semer la discorde entre nationalités pour réaliser l'intention secrète de l' « indépendance tibétaine », tout cela ne servira à rien et ce sera en fin de compte voir ses pieds écrasés par la pierre qu'il a soulevée lui-même. Il est certain que tous les complots de la clique du Dalai Lama sont voués à l'échec et que celle-ci sera méprisée et honnie par les peuples du monde et rejetée et reniée par l'histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×