Aller au contenu

Le Travail à l'eau


Messages recommandés

lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

LE TRAVAIL A L'EAU

groupe07.JPG

Le travail à l'eau a pour but de mettre en valeur les qualités de travail à l'eau des chiens de race reconnus pour leurs aptitudes naturelles à travailler dans le milieu aquatique (Terre-Neuve, Landseer, Retriever, Labrador, Leonberg et Berger Polonais de Podhale).

L'éducation porte sur quatre lignes fondamentales :

1 - L'obéissance

2 - L'endurance à la nage (rivière, plan d'eau ou mer)

3 - Les capacités à "rapporter"

4 - Les capacités à "apporter"

Pour développer ces quatre axes de travail, il existe toute une panoplie d'exercices:

L'obéissance :

L éducation est fondamentale. Si les chiens ne sont pas à l'écoute de leur maître et si ils ne comprennent pas les instructions et commandements que leur maitre leur donne comment pouvoir réaliser tel ou tel exercice. Il faut apprendre, le assis, le rappel, le couché, le pas bouger, le debout, en laisse, sans laisse etc¿

v13.jpg

L'endurance à la nage :

Le suivi de bateau pour l'endurance : cela va de 5 minutes jusqu'à 45 minutes en fonction du niveau et de notre forme physique, seul ou en groupe de chiens derrière le canot (dès fois on fait la course avec Gordon le Landseer¿)

Pour votre information, un Terre Neuve parcourt environ 2 kilomètres en mer en 45 minutes si le vent et les courants ne lui sont pas trop défavorables. Moi, je nage un peu plus vite (surtout au début). Le Labrador, lui, nage encore plus vite et les épreuves du brevet mer où il faut nager 45 minutes sont très difficiles pour lui.

Rassurez-vous, lors de ces exercices, le juge, les plongeurs, le pilote du bateau et le maître du chien sont en alerte pour intervenir au moindre signal de danger émis par les chiens (demi-tour intempestif, affolement, stress...).

Attention, soyez prudent , un chien ne nage pas comme cela sans entraînement ni sans avoir demandé à votre vétérinaire un petit contrôle du côté du c¿ur.

Viso_sur_le_bateau.jpg

Les capacités à rapporter :

Pour un chien, c'est quelque chose de 100% naturel. Vous envoyez une balle, un bâton, il court le chercher, il le prend et il le rapporte à son maître. Tous les chiens aiment normalement rapporter.

Leurs maîtres, développent par le jeu le rapport et, quand il est acquit, on change l'objet à rapporter, graduellement, de plus en plus technique pour arriver à non pas jeter un homme dans l'eau, mais quand le plongeur tombe du bateau à 10, 20 ou 30 mètres de la berge, tout comme pour l'objet, les chiens vont le chercher et le rapportent au maître sur la berge ou vers un autre bateau.

C'est un acte de sauvetage simple mais efficace

Pour cela, les chiens apprennent à prendre l'homme par le

poignet., ou l'homme s'accroche au harnais. que les chiens portent sur leur dos.

A propos du harnais, c'est un organe de sécurité pour le chien mais aussi pour l'homme qu'il va chercher. Les deux petits anneaux. colorés permettent à l'homme de s'accrocher à leur dos et la poignée métallique sur le dessus du harnais permet au maître de hisser le chien à bord du bateau quand l'exercice est terminé.

v21.jpg

La capacité à apporter :

Demandez à votre chien de prendre quelque chose dans sa gueule (un journal, une balle par exemple) ensuite, ce cap franchit, dans la rue, envoyez-le vers un inconnu pour lui remettre l'objet....

C'est là, que le couple maitre-chien et la confiance mutuelle qui s'est créée au fil des années, prend toute sa signification: Il dit ¿.le chien fait.

A quoi cela sert me direz-vous ?

Apporter une bouée à une personne en difficulté dans un endroit difficile d'accès même à un zodiac !

Apporter un bout (une corde ou un cable pour les non initiés) à un canot en panne !

Apporter une pagaie à un bateau à la dérive !

Etc¿

salto.jpg

Informations reprises du règlement général des épreuves pour les chiens de travail à l'eau.

Commission d'Utilisation Nationale de Travail à l'Eau : C.U.N.T.E.

PREMIER DEGRE

Accessible à partir de 12 mois

- Assouplissement à terre :

Présentation du chien au juge : calme, obéissance, marche en laisse à la main gauche sur 20m, demi-tour et retour vers le juge.

- Natation :

Le chien embarquera sur le canot avec son conducteur. A 200m de la rive, le chien devra sauter de lui-même, ou sur ordre de son conducteur si le chien ne s'est pas exécuté au bout d'une minute. Ensuite, le canot reviendra lentement vers la rive, suivi du chien. Le conducteur pourra encourager l'animal du geste et de la voix.

- Apportable lancé depuis la rive :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. A la demande du juge, le conducteur ou une tierce personne lancera l'apportable à 15m minimum de la rive. Le chien devra immédiatement nager jusqu'à l'objet et le rapporter à son conducteur.

N.B. : il est toléré que le chien lâche l'objet dès qu'il a pied.

- Apportable lancé depuis le canot :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. L'apportable sera lancé du canot situé à 20-25m de la rive. Le chien devra immédiatement nager jusqu'à l'objet et le rapporter à son conducteur.

N.B. : il est toléré que le chien lâche l'objet dès qu'il a pied.

DEUXIEME DEGRE

Accessible à partir de 15 mois

- Assouplissement à terre :

Présentation du chien au juge : marche en laisse à la main gauche sur 20m, halte, assis, départ, demi-tour à droite, retour vers le juge, halte, assis.

- Natation :

Le chien embarquera sur le canot avec son conducteur. A 500m de la rive, le chien devra sauter de lui-même, ou sur ordre de son conducteur si le chien ne s'est pas exécuté au bout d'une minute. Ensuite, le canot reviendra lentement vers la rive, suivi du chien. Le conducteur pourra encourager l'animal du geste et de la voix.

- Rapport d'un mannequin :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. Le mannequin sera lancé du canot à environ 30m de la rive. Sur ordre du conducteur, le chien devra immédiatement nager jusqu'au mannequin, lui saisir le bras et le rapporter à son conducteur. Le canot attendra la fin de l'épreuve pour revenir.

N.B. : il est toléré que le chien lâche l'objet dès qu'il a pied.

- Rapport d'un nageur en difficulté :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. Un plongeur sautera du canot situé à environ 30m de la rive et simulera l'affolement (sans appeler le chien par son nom). Le chien devra immédiatement nager vers le plongeur, lui saisir le bras et le ramener.

N.B. : il est toléré que le chien lâche le bras dès qu'il a pied.

TROISIEME DEGRE

Accessible à partir de 18 mois

- Assouplissement au sol :

Présentation du chien au juge : marche en laisse à la main gauche sur 20m, halte, assis, départ, demi-tour à droite, retour vers le juge et un assis "pas bouger" de 10m.

- Rapport d'un nageur inanimé :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. Un plongeur (nageur inanimé) sautera du canot à environ 50m de la rive, pendant que le canot effectuera encore 20m vers le large. De lui-même ou sur ordre de son conducteur, le chien devra nager jusqu'au noyé, lui saisir le bras et le ramener au canot. Noyé et chien seront remontés à bord.

- Rapport de deux nageurs :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. Un premier plongeur (noyé) sautera à environ 50m de la rive. Le second plongeur (sauveteur) sautera 20m plus loin pour nager aussitôt vers le noyé en sollicitant l'aide du chien (sans l'appeler par son nom). Le chien devra nager vers le sauveteur et le ramener à la rive pendant que le sauveteur s'agrippera au harnais du chien en maintenant le noyé hors de danger.

N.B. Il est toléré que le chien choisisse le chemin le plus court ou les courants favorables.

- Rapport d'un canot :

Le chien embarquera dans le canot avec quatre personnes. Le chien devra plonger à environ 50m de la rive, saisir l'extrémité d'un cordage et ramener le canot vers la rive.

N.B. Il est toléré que le chien choisisse le chemin le plus court ou les courants favorables.

eau%203.jpg

- Apport d'un apportable au canot :

Le chien se tiendra à côté de son conducteur au bord de l'eau. Le canot sera situé à environ 30m de la rive. Le conducteur donnera l'apportable au chien qui l'apportera au canot. Le chien sera remonté à bord.

BREVET DE SAUVETAGE EN MER

Nage d'endurance :

Chien et conducteur embarqueront sur le canot. A 50m de la rive, le chien plongera sur ordre du conducteur et suit le canot vers le large pendant 45 minutes. Le chien sera remonté à bord au bout du temps imparti.

Epreuve de rapport :

Rapport du noyé

sera tiré au sort : soit deux nageurs en difficulté, soit un véliplanchiste sur sa planche soit un canot à la dérive, soit un noyé sur un matelas pneumatique. Ces épreuves se feront à partir de la rive. L'épreuve choisie sera la même pour tous les chiens.

Epreuve d'apport :

Chien et conducteur embarqueront sur le canot. Celui-ci effectuera à peu près 50m, ainsi qu'un second canot qui s'immobilisera à environ 15m du premier. Sur ordre du conducteur, le chien saisira un cordage et nagera vers le canot en difficulté afin de le remorquer. Le pilote prendra le cordage et remontera le chien à bord du canot.

Sera tiré au sort : apport d'une bouée de sauvetage à un nageur en difficulté à partir de la rive ou à partir d'un canot.

N.B.: Un seul essai est autorisé pour les épreuves en mer.

Quelques vidéos :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 30ans
Posté(e)

Merci... :snif:

Je connaissais pas du tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×